TEST: 2238

FISCALITE SUR LES ALCOOLS – Les consommateurs vont trinquer

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 04/09/2013 à 15:05 | Mis à jour le 03/07/2020 à 05:16

Le gouvernement a approuvé mardi 3 septembre la hausse des taux d'imposition sur les alcools (bière, vins et spiritueux). La hausse devait s'appliquer le jour même dans tout le royaume.

En Thaïlande, la taxe sur l'alcool est divisée en deux parties - un impôt sur la valeur du produit et une taxe sur la teneur en alcool. La taxe maximale pour la bière est maintenue à 60% de la valeur du produit, mais le taux d'imposition pour la teneur en alcool passe de 100 bahts (2.50 euros) à 300 bahts (un peu plus que 7 euros) par litre d'alcool pur. La hausse de la taxe se traduira dans les faits par une augmentation pour le consommateur de 3 à 7 bahts par bouteille.

Pour le vin, les produits d'une valeur de moins de 600 bahts (12.50 euros) par bouteille échappent à la hausse fiscale tandis que ceux dont le prix est supérieur à 600 bahts seront imposés à 36% de la valeur au détail du produit. Concernant la teneur en alcool, tous les vins seront désormais imposés à 1.000 bahts par litre d'alcool pur, soit une hausse de 100 bahts (2.50 euros). Tous les autres alcools devraient subir une hausse de 7 à 15%.

Le détail de ces hausses doit être communiqué ces prochains jours. Le Bangkok Post rapporte que pour le ministre des Finances, Kittiratt Na-Ranong, "la restructuration de l'impôt pour les boissons alcoolisées ne vise pas à augmenter les recettes de l'État, mais à réduire le nombre de buveurs d'alcool". Le ministre espère que cette politique se traduira immédiatement par une baisse de la consommation d'alcool, notamment en cette période de carême bouddhique de trois mois démarré le 23 juillet dernier.

F.P. jeudi 5 septembre 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale