Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

En manque d’eau, la Thaïlande bride ses riziculteurs

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 12/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2019 à 08:48
Photo : Reuters
Rziculteur-Thailande

Le gouvernement thaïlandais a demandé aux agriculteurs de 22 provinces de ne pas cultiver du riz en dehors de la période habituelle car le royaume aborde la saison sèche avec des niveaux d'eau très bas dans ses principaux réservoirs.

La Thaïlande, deuxième exportateur de riz au monde après l'Inde, n'aura pas assez d'eau pour cultiver ses 960.000 hectares de rizières situées autour du bassin du fleuve Chao Phraya dans les mois à venir, ont annoncé lundi les autorités.

Selon le directeur général adjoint du Département royal de l'irrigation, Thaweesak Thanadachophol, les quatre principaux réservoirs couvrant les 22 provinces en question contiennent actuellement en tout et pour tout 5,4 milliards de mètres cubes d'eau, un volume largement inférieur aux 12 milliards de mètres cubes en stock l’an dernier à la même époque.

"C’est suffisant pour la consommation, mais pas pour la culture de riz hors raison", a précisé Thaweesak Thanadachophol. "Nous avons donc demandé aux agriculteurs de ne pas cultiver de riz."

La culture du riz hors saison commence généralement en novembre pour une récolte éffectuée à partir de février. La Thaïlande est entrée dans la saison sèche le 1er novembre, et celle-ci devrait durer jusqu'au 30 avril prochain, suivie de la saison chaude.

Le mois dernier, le cabinet thaïlandais a approuvé une série de mesures pour faire face à la sécheresse, notamment le forage de puits et la production artificielle de pluie.
 

0 Commentaire (s)Réagir