Vendredi 3 juillet 2020

Dans sa course au vaccin la Thaïlande veut booster le tourisme médical

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 02/06/2020 à 02:39 | Mis à jour le 02/06/2020 à 02:53
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, visite la société BioNet-Asia, qui a affecté tout son personnel au développement d’un vaccin contre le COVID-19, dans la province d'Ayutthaya le 1er juin 2020.
Vaccin-Covid-Thailande-Anutin

Un élan d’enthousiasme se développe derrière les efforts de la Thaïlande pour produire son propre vaccin contre le nouveau coronavirus, avec des effectifs et de ressources accrus consacrés au projet dans l'espoir que cela puisse stimuler le tourisme médical.

Les essais thaïlandais d'un vaccin expérimental sur des singes ont commencé le mois dernier, alors qu’une centaine de projets de vaccins sont en cours de développement dans le monde. Le gouvernement thaïlandais dit avoir bon espoir d’obtenir un vaccin viable et prêt pour l'année prochaine.

Bionet-Asia, une entreprise franco-thaïlandaise travaillant avec le gouvernement et l’université Chulalongkorn, a suspendu toutes ses autres activités et affecté ses quelque 250 employés et tous ses laboratoires, technologies et installations de production, au développement d'un vaccin contre le COVID-19.

"Dans le cas du COVID, il y a un effort mondial pour accélérer les expérimentations, les essais, partager les informations, partager les diagnostics et c'est pourquoi nous sommes en mesure aussi d'aller très vite", a déclaré à Reuters le président-directeur général de Bionet, Pham Hong Thai.

Selon lui, les tests sur les animaux ont jusqu'à présent montré des résultats encourageants et la prochaine étape consistera à demander l'approbation du gouvernement pour les essais cliniques sur des humains.

Avec seulement 3.082 cas et 57 décès depuis janvier, la Thaïlande aura été très peu touchée par le Covid-19 malgré sa grande proximité avec le premier foyer qu’était la Chine. Fort de ce bilan très favorable -inférieur au nombre de morts sur la route en une seule journée-, le royaume a engagé il y a un peu plus d’un mois la sortie progressive des nombreuses restrictions imposées qui ont ruiné des centaines d’entreprises et plongé des millions de personnes dans la pauvreté.

Cela fait sept jours qu’aucun cas de transmission locale n’a été signalé, toutes les infections de la semaine dernière ayant été constatées chez des Thaïlandais de l'étranger de retour au pays et mis automatiquement en quarantaine à leur arrivée.

Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, a déclaré qu'il était important d'orienter tous les efforts vers le développement d'un vaccin et d’inscrire la Thaïlande sur la carte du monde médical.

"La Thaïlande a un bon système de santé, de bonnes pratiques médicales. Cela devrait susciter beaucoup d'intérêt chez les touristes et les investisseurs et nous renforcera en tant que plaque tournante médicale", a déclaré le ministre qui s'est fait connaitre pour sa campagne en faveur de l'exploitation du cannabis médical.

5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Namtip mer 03/06/2020 - 08:45

C'est bien de vouloir aller vite pour obtenir un vaccin mais je suis sceptique sur la méthode. En effet en l'absence de cas en Thaïlande on voit mal comment ils vont faire des tests sur les humains ...

Répondre
Commentaire avatar

gillou mar 02/06/2020 - 16:10

A force de prendre les touristes pour des vaches à lait, je ne pense pas que la Thailande sera dans le choix des prochaines destinations de vacances le THB remonte et d autres pays d'asie sont mieux placés...

Répondre
Commentaire avatar

arturpio mar 02/06/2020 - 04:40

avant de "booster" le tourisme, il faudrait avoir du tourisme, tout court. or, actuellement tout est arrêté, les exigences (à venir) d'un test farfelu et assurance inexistante, sont fantasmagoriques. c'est toujours comme ça avec les Thaï - ils vivent dans un irréel , un nuage de l’illusion. Ils imaginent les choses, instaurent les règles, uniquement pour tout retirer 3 jours après, quand enfin tout le monde s'est rendu compte que c'est fou et irréalisable. et les fonctionnaires sur place appliquent n'importe selon leur point de vue du jour, et surtout intérêt, contre bakchich.... en l’espèce, je ne vois pas comment on peut rouvrir la frontière: Prayut a réussi a éliminer le virus( Prayut est un grand homme d’État!), en contrepartie des sacrifices et souffrances immenses des (pauvres) thaïlandais, alors, rouvrir la frontière pour ruiner tout ça en 3 jours, cela serait vraiment fou, et irrationnel. mais, on n'est pas à ça prés, en Thaïlande... ils maîtrisent parfaitement l'air de dire, de l'apparence, et de se contredire, en même temps! seule la face compte...

Répondre
Commentaire avatar

jpp mer 03/06/2020 - 08:07

celui qui n'aime pas la thailande n'est pas obligé d'y rester.

Répondre
Commentaire avatar

Patrice mar 02/06/2020 - 03:49

"La Thaïlande a un bon système de santé, de bonnes pratiques médicales. Cela devrait susciter beaucoup d'intérêt chez les touristes" Pour booster le tourisme médical ,il faudrait revoir les prix qui sont exorbitants...

Répondre