TEST: 2238

La Thaïlande annonce un vaccin contre le coronavirus pour 2021

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 20/05/2020 à 12:39 | Mis à jour le 20/05/2020 à 12:58
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - Une infirmière vêtue d’un équipement de protection individuelle (EPI) s’occupe d’un malade du COVID-19 au King Chulalongkorn Memorial Hospital à Bangkok, le 22 avril 2020
Hopital-Covid-Thailande

La Thaïlande espère pouvoir proposer un vaccin contre le nouveau coronavirus à partir de l'année prochaine, a déclaré mercredi un haut responsable après des résultats d'essais prometteurs chez la souris.

La Thaïlande commencera à tester le vaccin ARNm (ARN messager) sur des singes la semaine prochaine après des essais réussis chez la souris, a déclaré Taweesin Wisanuyothin, porte-parole du Centre de gestion de la situation du COVID-19 (CCSA).

"Le vaccin thaïlandais devrait être utilisé l'année prochaine", a-t-il déclaré.

Bien qu’il n’ait pas encore été prouvé que le Covid-19 soit une maladie immunisante -et donc qu’un vaccin puisse être vraiment utile-, plus de 100 projets de vaccins pour le COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus, sont en cours de développement, dont plusieurs en essais cliniques, mais l'Organisation mondiale de la santé en avril avait averti qu'un vaccin prendrait au moins 12 mois.

Cité par Paris Match le 9 mai, le spécialiste français des maladies infectieuses, le Professeur Didier Raoult, de l’IHU de Marseille, estimait que "trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante… c’est un défi idiot".

Le vaccin thaïlandais est mis au point par l'Institut national des vaccins, le Département des sciences médicales et le centre de recherche sur les vaccins de l'Université Chulalongkorn.

L'ARN messager incite les cellules du corps à produire des antigènes, des molécules à la surface des virus, qui incitent le système immunitaire à agir.

La Thaïlande a été classée cinquième au niveau mondial, juste devant la Corée du Sud, pour sa rapidité d’action et sa capacité à contenir la propagation d'une épidémie dans le rapport de l'indice de sécurité sanitaire mondiale Johns Hopkins (Johns Hopkins Global Health Security Index report) en 2019.

Le vaccin expérimental du fabricant américain de médicaments Moderna, le premier vaccin contre le Covid-19 testé aux États-Unis, aurait produit des anticorps protecteurs chez un petit groupe de volontaires sains, selon des données très précoces publiées lundi par la société.

Des fabricants de médicaments tels que Johnson & Johnson et Pfizer, qui travaille avec la société allemande BioNTech, travaillent également au développement de vaccins contre le nouveau coronavirus.

La Thaïlande, le premier pays en dehors de la Chine à avoir détecté un cas de coronavirus en janvier, veut être l'un des premiers à avoir un vaccin prêt à l'emploi, a déclaré Taweesin Wisanuyothin.

La Thaïlande a signalé un total de 3.034 cas de coronavirus et 56 décès depuis janvier.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale