TEST: 2238

CP Group achète les opérations régionales de Tesco pour 9,3 milliards€

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/03/2020 à 00:58 | Mis à jour le 10/03/2020 à 02:01
Photo : Reuters
Vente-Tesco-Thailande-Malaisie

Le géant britannique de la grande distribution Tesco a choisi lundi le groupe thaïlandais Charoen Pokphand (CP) pour céder 86.9% de ses opérations en Thaïlande et 100% de celles en Malaisie. 

La vente, qui se monte à 10 milliards de dollars (environ 9,3 milliards d’euros), comprend près de 2.000 magasins en Thaïlande et 74 en Malaisie. 

Tesco a préféré le groupe du milliardaire Dhanin Chearavanont à ceux des familles Chirathivat (Central Group of Companies Ltd - numéro un de la vente au détail), et Sirivadhanabhakdi (TCC Group Co Ltd - alcools, finance, immobilier), selon des personnes en lien direct avec la transaction.

Cette vente doit encore être approuvée par le bureau de la Commission sur la Concurrence Commerciale (OTCC). Cet organisme antitrust thaïlandais est devenu indépendant en 2017 en vertu de nouvelles lois avec pour mandat de bloquer les transactions susceptibles de créer des monopoles, alors que la population est de plus en plus attentive au développement des empires des grandes familles sino-thaïlandaises qui dominent les affaires du royaume.

CP Group exploite ses 12.000 magasins de proximité 7-Eleven, via CP All PCL, et environ 80 magasins libre-service de gros via Siam Makro PCL.

La firme a déclaré lundi que, une fois l’approbation de l’OTCC obtenue, cette transaction lui apportera "une activité de vente au détail complémentaire (...) et offrira à l'entreprise un parc de points de vente beaucoup plus large".

CP devrait donc prendre le contrôle des 1.965 magasins que Tesco exploitait en Thaïlande - une grande partie avait été achetée par le géant britannique au groupe CP pendant la crise financière asiatique de 1997-1998. Un parc qui comprend 200 hypermarchés Tesco Lotus et 1.600 magasins de proximité Tesco Lotus Express. Le groupe thaïlandais va également acquérir 74 points de vente en Malaisie.

En vertu de la loi de 2017, les projets de fusion pouvant entraîner une domination du marché ou un monopole doivent être examinés par l’OTCC qui approuve ou rejette la proposition en se basant sur la nécessité d’entreprise et de son impact sur les consommateurs et l'économie.

Selon Jirapong Sriwat, associé chez Nishimura & Asahi (Thaïlande), il est fort probable que la vente de Tesco soit approuvée avec des conditions très larges - et une explication très transparente et publique.
 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale