TEST: 2238

Consommation : La Thaïlande prévoit 1,4 milliard € d’aides aux ménages

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 17/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 17/09/2020 à 03:29
Photo : Reuters
Endettement-menage-thailande

La Thaïlande prévoit de distribuer des aides en espèces pour une valeur totale de 51 milliards de bahts (1,39 milliard d’euros) en vue de stimuler la consommation intérieure et soutenir une économie en recession, a déclaré mercredi un responsable du gouvernement.

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est a subi au deuxième trimestre sa plus forte contraction depuis plus de deux décennies, les mesures prises par les autorités pour contrer l'épidémie de Covid-19 ayant ravagé le tourisme et miné la confiance des ménages.

Quelque 14 millions de personnes à faible revenu devraient recevoir 1.500 bahts (40,90 euros) chacun, ce qui représentera un total de 21 milliards de bahts, a déclaré le porte-parole du gouvernement Anucha Burapachaisri aux journalistes après une réunion d’un groupe de travail de la cellule de crise économique assigné aux mesures de relance.

Les 30 milliards de bahts restants seront distribués à 10 millions de personnes pour l’achat de biens de consommation au cours du dernier trimestre de l'année. Cela constitue une diminution substantielle de l’enveloppe initialement prévue visant à donner 45 milliards de bahts à 15 millions de personnes, a-t-il souligné.

La Thaïlande a depuis juin assoupli la plupart de ses restrictions sanitaires, l’épidémie étant terminée depuis fin mai dans le royaume, mais l’interdiction d’entrée sur le territoire aux étrangers depuis avril affecte plusieurs secteurs au premier rang desquels le tourisme et les exportations.

Les plans d’aides, qui seront financés par un emprunt du gouvernement de 1.000 milliards de bahts, doivent encore être approuvés par le cabinet, a tenu à préciser Anucha Burapachaisri.

Le gouvernement prévoit également de réviser les règles sur le Smart visa et sur la résidence permanente pour attirer les investisseurs de long terme.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale