Jeudi 28 octobre 2021
TEST: 2238

VACANCES EN THAILANDE - Phuket Sandbox : Les Français intéressés mais prudents

Par Catherine Vanesse et Pierre Queffélec | Publié le 22/06/2021 à 12:01 | Mis à jour le 09/07/2021 à 06:36
Photo : REUTERS/Jorge Silva/File Photo - Les professionnels du tourisme ne s'attendent pas à une reprise immédiate avec le programme "Phuket Sandbox"
Un homme sur une plage de Phuket

La Thaïlande s’apprête à lancer début juillet un projet pilote de réouverture sans quarantaine sur l’île de Phuket, les Français y voient une lueur d’espoir mais restent toutefois prudents.

Entre les incertitudes liées aux changements incessants de règles et les contraintes imposées aux visiteurs, l’enthousiasme pour la "Phuket Sandbox" est quelque peu mitigé chez les professionnels du tourisme comme pour les candidats au voyage qui montrent certes un intérêt mais vont certainement prendre leur temps avant de venir se prélasser  sur les plages de Thaïlande.

Ce programme de relance du tourisme, qui doit démarrer le 1er juillet, permettra aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19 d'arriver sans quarantaine et de circuler librement sur la plus grande île de Thaïlande, Phuket. Ceux-ci auront également la possibilité de voyager ailleurs dans le royaume au bout de 14 jours.

Mais un certain nombre de conditions imposées par les autorités -passage obligé par des hôtels agréés, multiples test PCR, assurance Covid-19, application de suivi- se sont ajoutées au fil des dernières semaines plombant les espoirs d’une reprise rapide du tourisme.

Là-dessus, le gouverneur de Phuket a annoncé lundi que les bars, pubs, karaokés et discothèques resteraient fermés jusqu'à nouvel ordre et que les voyageurs devraient respecter certaines règles sanitaires comme la distanciation sociale, le port du masque dans les lieux publics et la prise de température.

Une vingtaine de demandes 

Vendredi, les réservations d'hôtel sur Phuket correspondaient à moins de 20% d’occupation. 

"Ce sera un processus lent. Aucun d'entre nous ne s'attend à une occupation à 100% le 2 juillet", souligne Anthony Lark, président de la Phuket Hotels Association.

Du côté des Français, l’ambassade de Thaïlande à Paris nous a indiqué vendredi avoir reçu une vingtaine de demandes pour le COE (Certificate of entry) dans le cadre de la Phuket Sandbox.

"Les détails de la Phuket Sandbox restent à finaliser, mais nous avons reçu beaucoup de questions de touristes intéressés", a déclaré par email Kanokporn Kunnawattana, conseillère de l’ambassade royale de Thaïlande. "Nous espérons qu'il y aura de nombreuses demandes concrètes une fois que le programme sera officiellement confirmé", a-t-elle ajouté.

Manque de visibilité

Pour l’heure, Ben Lefetey, directeur de l'agence de voyages Thaïlande Autrement, préfère inviter ses clients à attendre l’automne pour venir en Thaïlande. “Depuis le début de l’épidémie, le gouvernement fait des annonces qui semblent être de belles promesses et au fur et à mesure, nous réalisons qu’il y a des restrictions, que c’est plus compliqué que prévu avec toujours une épée de Damoclès qu’est [une possible résurgence] du Covid-19. Nous commençons à avoir de plus en plus de demandes de devis pour des voyages à partir du mois de juillet, mais nous avons une démarche éthique et je ne veux pas faire croire à mes clients qu’ils pourront venir et voyager dans de bonnes conditions, je préfère leur dire de patienter un peu”, explique-t-il.

La directrice de l’agence Easia Travel, Nathalie Delévaux voit pour sa part dans l’ouverture de Phuket un signe encourageant pour une reprise prochaine : “J’embauche de nouveau, nous étions passés de 50 employés à 12 depuis l’année dernière. Avec l’ouverture prochaine, nous commençons à signer des contrats de voyages pour 2022, j’ai quelques demandes aussi pour le mois de juillet, mais nous tempérons également, car nous manquons de visibilité et de directives claires sur les conditions de voyage”.

Coûts additionnels

Parmi les freins figurent les trois tests-PCR et l’assurance obligatoire pour le Covid-19, qui tendent à alourdir le budget vacances.
Pour chaque test PCR à effectuer à Phuket, il faut en effet compter entre 2.500 et 4.000 bahts, soit entre 65 et 105 euros, tandis que l’assurance commence autour de 3.000 bahts par mois mais augmente en fonction de l'âge et est de 3 mois même si le séjour en Thaïlande n'est que de deux semaines.

Joel L., un Français marié à une Thaïlandaise attend depuis un an et demi de pouvoir aller rendre visite à sa belle-famille en Thaïlande. Les conditions de voyage difficiles et fluctuantes jusqu’ici les ont dissuadés de faire le voyage jusqu’ici. "Ça change tout le temps”, dit-il.

Aujourd’hui, alors que lui et son épouse ont reçu le vaccin Pfizer, ils comprennent mal les contraintes imposées, notamment le vaccin, qui selon lui pourrait leur coûter selon lui jusqu'à 1.000 euros supplémentaires voire plus pour leur voyage. Devant le coût exorbitant, le couple dit hésiter fortement.

Une assurance Covid pour les vaccinés

"Personnellement, je préfère dépenser en Thaïlande ces euros qui au moins serviraient aux personnes du pays", nous a écrit le Français par email, ajoutant que plusieurs de leurs amis qui comptaient se rendre en Thaïlande, envisagent de se rabattre sur d'autres destinations. "Pourquoi inclure la garantie Covid puisqu'ils sont protégés et protègent les autres", s'interroge-t-il. 

"C'est une situation totalement nouvelle. Nous essayons de rouvrir le pays au tourisme pour aider l'économie mais en même temps il convient d’être prudent", soulignait la semaine dernière Chattan Kunjara Na Ayudhya, vice-gouverneur de TAT. 

Arawan Namak, représentante du courtier francophone Poe-Ma Insurance basée à Phuket, explique qu’il est important d'avoir une assurance Covid qui couvre l’hospitalisation compte tenu du fait que la Thaïlande a une politique de prise en charge systématique du patient du moment qu’il est testé positif au coronavirus même s’il ne présente aucun symptôme.

Avant la pandémie, les Français étaient environ 800.000 à visiter la Thaïlande chaque année, ce qui en faisait l’une des principales clientèles européennes. Le royaume était d'ailleurs leur destination préférée au classement du Guide du Routard en 2019, détrônant les Etats-Unis. Toutefois, notons que le royaume vient d’entrer dans la saison des pluies qui correspond à la basse saison en temps normal, le pic saisonnier se situant entre novembre et avril.

INFOS PRATIQUES

Phuket sera desservie en juillet par les compagnies Thai Airways, Singapore Airlines, Emirates, El Al, Air France/KLM, Qatar Airways, British Airways et Cathay Pacific, Etihad Airways.

Ce qu'il vous faut avant le départ (en dehors des documents habituels):

  • Obtenir un certificat d'entrée (COE) délivré par l'ambassade royale de Thaïlande ou un de ses consuls honoraires - mieux vaut s’y prendre une dizaine de jours à l'avance. 
  • Police d'assurance couvrant les frais liés au Covid-19 à hauteur de 100.000 dollars (environ 84.000 euros) 
  • Confirmation de la réservation dans un établissement d'hébergement certifié SHA Plus.
  • Certificat médical et test PCR négatif effectué au moins 72 heures avant le départ.

À l'arrivée :

  • Les voyageurs seront tenus de télécharger l'application de traçage ThailandPlus et de la maintenir active pendant tout le séjour.
  • Un test PCR est à réaliser à l'arrivée

Durant le séjour:

  • Un test PCR doit être effectué au cinquième jour

En savoir plus sur le site de la Tourism Authority of Thailand

 

4 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Marijobe mer 23/06/2021 - 10:35

Impossible de se rendre en Thaïlande sous ces conditions. Nous y allons 1 mois habituellement et sur les petites îles. Pas question de rester dans un hôtel imposé. Nous sommes vaccinés, un test négatif PCR devrait suffire.

Répondre
Commentaire avatar

Ericthai mer 23/06/2021 - 08:54

Avant de payer une assurance Covid et si vous possédé une carte de crédit Gold ou premier assurez vous que votre banque ne vous offre pas ce assurance. Personnellement j’ai une carte gold chez ING et j’ai pu prendre et Imprimer cette assurance directement. C’est mondial assistance avec couverture de 155000€, je l’ai prise pour 3 mois et c’est entièrement gratuit.

Répondre
Commentaire avatar

RIchard mer 23/06/2021 - 08:36

La réouverture de Phuket le 1 er juillet est évidemment une trés bonne nouvelle. Mais nous sommes toujours dans l attente de la liste officielle des hôtels certifiés SHA ! Il faudra également que les autorités Thaïlandaises soient très précises sur la méthode de réservation. Merci.

Répondre
Commentaire avatar

TONTON78 mer 23/06/2021 - 14:25

En effet il faudra réserver un hotel SHA+, qui vous délivrera un qr code a ajouter dans la demande COE, la grosse problématique c'est que le COE n'a pas été mis à jour pour phuket sandbox, Phuket est censé ouvrir dans 1 semaine.

Répondre