TEST: 2238

Décès de Victor Silakong, figure francophone du cinéma en Thaïlande

Par Catherine Vanesse | Publié le 31/03/2022 à 02:56 | Mis à jour le 31/03/2022 à 10:13
Photo : Courtoisie Jeremy Opritesco - Victor Kriengsak Silakong avait été décoré de la médaille Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres lors de l’ouverture du 10e World Film Festival de Bangkok
Victor-Kriengsak-Silakong

Passionné de théâtre et de culture française, figure marquante du paysage cinématographique en Thaïlande, Victor Kriengsak Silakong est décédé à l’âge de 54 ans à Bangkok. 

Victor Kriengsak Silakong est décédé dimanche 27 mars à Bangkok d’une crise cardiaque. Il était âgé de 54 ans. 

Francophone et francophile, Victor était connu en Thaïlande et à l’étranger pour être un metteur en scène talentueux et un cinéphile averti. Diplômé de l’Université Assomption de Bangkok, il avait suivi l’enseignement du cours Florent à Paris avant de revenir en Thaïlande où il a commencé à animer des ateliers de théâtre à l’Alliance française. 

Bernard Rouhaux, ancien directeur de l’Alliance française de Bangkok jusqu’en 1997, se souvient de l’arrivée de Victor : “Je me rappelle de Victor participant aux stages de théâtre, de danse et de musique pour les sourds et malentendants que nous avions mis en place à l’époque. Il était très attiré par ces nouvelles formes d’expression.”

Homme de théâtre, Victor a notamment traduit, mis en scène des pièces de théâtre classiques comme "L’île des Esclaves" de Marivaux, qu'il adapta en 2007 au théâtre traditionnel "Likay" à l’Alliance française de Bangkok, ou encore le célèbre opéra "Carmen" de Georges Bizet qu'il réussit à adapter en 2009 au "Nang Talung", le théâtre d’ombres du sud de la Thaïlande. 

Poussé par l’envie de dévoiler un cinéma indépendant, méconnu et polémique, il crée en 2003 le World Film Festival de Bangkok. Ce festival proposait chaque année une programmation pointue d’une centaine de films locaux et internationaux avant d’être interrompu en 2016. 

Selon Adisak Limprung-patanakij, directeur du groupe de presse The Nation, Victor aurait récemment suggéré de relancer le festival pour une quinzième édition, sans confirmer si le World Film Festival de Bangkok pourrait effectivement revoir le jour en 2022. 

Sa connaissance des milieux cinématographiques et artistiques français et sa parfaite maîtrise de la langue française, ont valu à Victor Kriengsak Silakong d'être fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, en 2012

C’était un véritable amoureux des arts et des lettres”, se souvient Jeremy Opritesco, ancien Conseiller de coopération et d'action culturelle de l’ambassade de France à Bangkok entre 2012 et 2015.

Victor avait une véritable passion pour le théâtre et l’opéra, pour la culture de manière générale et la culture française en particulier. Il était curieux de tout, toujours de bonne humeur. Il dégageait vraiment une énergie positive autour de lui”, ajoute Jeremy Opritesco, aujourd’hui Chef de mission adjoint de la délégation de l’Union européenne au Bangladesh. 

Un service de crémation aura lieu le samedi 2 avril à l'église méthodiste de Rangsit à Bangkok à 16h.

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale