Mardi 17 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cinq auteurs thaïlandais à lire en français

Par Catherine Vanesse | Publié le 11/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/09/2019 à 12:52
Photo : Catherine Vanesse
livre-auteur-thailandais

Pour découvrir la culture d’un pays et se plonger dans une ambiance parfois très éloignée de l’image de carte postale que renvoie la Thaïlande, la littérature contemporaine du royaume offre un regard différent sur le pays. 

Souvent méconnue des étrangers, la littérature thaïlandaise reste malheureusement trop peu traduite. Lepetitjournal.com vous offre une sélection de romans écrits par des auteurs thaïlandais contemporains. 

Café Lovely de Rattawut Lapcharoensap 

cafe-lovelyNé à Chicago en 1979 et ayant grandi à Bangkok avant de retourner étudier aux États-Unis, Rattawut Lapcharoensap a reçu plusieurs récompenses pour ses nouvelles qu’il écrit en anglais et dont deux d’entres elles ont été mises en scène dans le film “How to Win at Checkers (Every Time)” - “Comment gagner aux dames (à chaque fois)”.

Le livre “Café Lovely” rassemble sept nouvelles dans lesquelles l’auteur invite à découvrir différentes facettes de la Thaïlande actuelle. La relation difficile entre un petit garçon et son grand frère, le hasard cruel de la loterie annuelle pour le service militaire, le dernier voyage d’une mère bientôt aveugle, la détresse d’une petite fille aux dents d’or perdue dans un camp cambodgien, la fascination qu’exercent sur un petit garçon les étrangers ou une famille qui se retrouve endetté à cause d’un père qui rêve que son coq gagne le combat ultime... 

Éditions Points
Traduit de l’anglais par Florence Hertz

Galant de nuit de S. P. Somtow

galant de nuitL’Américano-Thaïlandais S. P. Somtow est musicien, compositeur et écrivain. Surtout connu pour ses œuvres de sciences-fiction, de fantaisies et d’horreurs. Avec “Galant de nuit”, l’auteur dévoile pour la première fois son enfance en Thaïlande dans un roman d’apprentissage semi-autobiographique teinté de réalisme magique et d’érotisme. 

Le livre raconte de manière drôle et émouvante l’histoire d’un jeune thaïlandais précoce élevé par trois tantes excentriques et strictes dans le Bangkok de 1963. Un livre qui met en exergue les relations entre les Thaïlandais et les étrangers, la notion du racisme, la difficulté pour un enfant thaïlandais ayant passé les premières années de sa vie à l’étranger de s’approprier sa propre culture et de s’exprimer en thaïlandais. 

Éditions Gope
Traduit de l’anglais par Anne-Sophie Greloud

Plusieurs vies de Kukrit Pramoj

plusieurs viesPoliticien, Premier ministre de 1974 à 1975, professeur, musicien, artiste, acteur et écrivain, Kukrit Pramoj (1911-1995) est l’un des auteurs les plus connus de la littérature thaïlandaise contemporaine. Parmi ces œuvres majeures, on trouve “Les quatre règnes” et “Bambou rouge”, traduits uniquement en anglais. 

Plusieurs vies… plusieurs vies de gens venus d’horizon divers, différents par l’âge, le sexe, la profession, se sont achevées par une noyade au même moment. Qui peut décider quelle action de leur existence passée a eu cette conséquence ? Le livre se pose comme un interrogation sur le karma, la signification de la mort et le sens de la vie tout en plongeant le lecteur dans la société thaïlandaise des années 1950.

Langues et Mondes, l’Asiathèque
Traduit du thaïlandais par Wilawan Pellaumail et Christian Pellaumail 

Venin de Saneh Sangsuk

veninNé en 1957, Saneh Sangsuk est l’un des auteurs thaïlandais les plus traduits. Il a reçu en 2008 la médaille de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministère français de la Culture pour sa contribution à la littérature. Parmi ses œuvres phares : “L’Ombre blanche : Portrait de l’artiste en jeune vaurien”, “Une histoire vieille comme la pluie”, “Sous un ciel clément”, tous traduit en français par Marcel Barang.

Dans Venin, un court récit, Saneh Sangsuk relate la lutte à mort entre un petit pâtre infirme et un cobra dans un court récit fascinant, imprégné de tendresse envers l’enfance et d’une lucidité cruelle sur l’avenir de nos rêves. Qui gagnera, du jeune rêveur ou du serpent ?

Éditions Points
Traduit du thaïlandais par Marcel Barang

Chiens fous de Chart Korbjitti 

chiens fousNé à Samut Sakhon en 1954, Chart Korbjitti se fit remarquer en 1981 avec la publication de son roman Kampipâkskâ (La chute de Fak). Nominé “Livre de l’année” par le Conseil thaïlandais à la Littérature, cet ouvrage emporta le South East Asia Write Award, il sera en 2004 adapté au cinéma sous le titre “Ai-Fak”. Parmi ses romans phares traduits en français par Marcel Barang, on retrouve “Une histoire ordinaire”, “Sonne l’heure” et “Chiens fous”, une sorte de guide alternatif de la Thaïlande. 

Bangkok, Phuket, Pattaya, Patpong... et bien d’autres paradis. À la fin des années 1970, en plein flower power, une bande de Thaïlandais au seuil de l’âge adulte tente de concilier leur idéal de vie hédoniste – plage, fêtes, sorties nocturnes et excès en tous genres – avec la volonté de se faire une place dans la société. Soudés par une amitié indéfectible, ces marginaux vont devoir faire face à l’explosion du tourisme et à l’arrivée massive des farangs en montant divers petits business : restaurants, boutiques de t-shirts, vente d’artisanat sur les marchés... L’univers de Chiens fous est la collision joyeuse entre mode de vie hippie et milieu sans pitié des affaires. 

Asphalte éditions
Traduit du thaïlandais par Marcel Barang

Pour aller plus loin : Jentayu - hors série n° 2 - Thaïlande

Ce deuxième numéro hors série de la revue Jentayu offre un panorama unique de la littérature thaïlandaise contemporaine, "une architecture de proses et de poésies formant un portrait d’une littérature peu connue d’un pays mondialement touristique", comme l’écrit Jean-Noël Orengo dans son avant-propos. 

Dix-neuf auteurs différents, pour la plupart traduits pour la première fois en français. Un recueil richement illustré grâce aux travaux originaux de trois artistes du cru. Textes (nouvelles et poèmes) en traduction française de : Aphichart Chandaeng, Chanwalee Srisukho, Chart Korbjitti, Darunee Dechanusorn, Jadet Kamjorndet, Kanthorn Aksornam, Muthita, Nirattisai Lorarunothai, Notthee Sasiwimon, Prabda Yoon, Prat Andaman, Prathana Rattana, Rossanee Nurfarida, Saneh Sangsuk, Sila Komchai, Siriworn Kaewkan, Uruda Covin, Win Lyovarin et Wiwat Lertwiwatwongsa. 

Tous ces livres ainsi que la revue hors série de Jentayu sont disponibles à la librairie Carnets d’Asie à Bangkok. 
 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

AlanfromtheMoon jeu 12/09/2019 - 01:31

Bonjour, mon nom est Alain Thiébaut, (Olivier Jeandel me connaît ben). Je pense de plus en plus que le livre doit être promotionné chez les farangs. C'est un des qlq chemins pour être heureux ici, je m'explique : L'affection et les échanges sociaux sont nos bases de vie. Comment voulez-vous être heureux ici en Asie du Sud-Est, si les farangs n'ont qu'une seule recherche : se rencontrer, se "consoler", "retrouver leurs pays" dans des associations ou autres lieux publics. La lecture est un chemin efficace pour comprendre nos hôtes et les apprécier. Aussi, ce qui maintien en vie est d'évoluer. La TV et les regroupements autour de saucisses ne causent que dégâts mentaux et corporels. Redécouvrir ou découvrir la lecture est riche et ... pas cher. Pour se remettre aux plaisirs de la lecture, il faut commencer par des sujets qui nous attirent, ça peut être une simple bio d'un joueur de foot ou d'un chanteur si elle est bien faite. Et progressivement, votre libraire peut vous conseiller afin de mieux connaître votre région d'accueil. Ce n'est évidemment pas les ouvrages sur Pattaya ou autres qui aident. Ni les visites de temples (dont les polyesters laqués à la bombe permet de comprendre le but de ces "attrapes touristes").

Répondre
Commentaire avatar

JJ mer 11/09/2019 - 09:17

Et Pira Sudham, nominé pour le Prix Nobel de Littérature ? Est-ce volontaire ?

Répondre
Commentaire avatar

olivier jeandel mer 11/09/2019 - 02:48

Excellents commentaires et sélection Catherine. Malheureusement l'indispensable 'Chiens fous' de Chart Korbjitti est "manquant" chez l'éditeur.... vous ne le trouverez donc pas sur les tables de notre librairie.... Bien cordialement. Olivier Jeandel. Librairie 'Carnets d'Asie".

Répondre

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.