Nouveau scandale impliquant un moine bouddhiste en Thaïlande

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 16/07/2013 à 22:00 | Mis à jour le 20/01/2022 à 09:16

Un nouveau scandale éclabousse le bas clergé thaïlandais. Un abbé et une religieuse d'un monastère de Surin ont détourné près de 57 millions de bahts (14 millions d'euros) en profitant de la crédulité des villageois.

Une cinquantaine de villageois de Sikoraphum, près de Surin, ont porté plainte auprès de la police, convaincus d'avoir été abusés et spoliés par deux ecclésiastiques, un abbé et une religieuse. Selon eux, Phra Baideegasamai Titseelo, et son compagnon Pang Tarjarawat, ont convaincus 65 habitants de leur prêter de l'argent et des objets de valeur pour pouvoir construire dans l'enceinte de leur monastère un sanctuaire et une statue en or de Bouddha. Ils promettaient de rembourser leurs emprunts au bout de six mois. L'heure du remboursement n'a jamais sonné, et ni le sanctuaire ni la statue n'ont été érigés. Le montant de l'escroquerie s'élèverait à 56.6 millions de bahts (14 millions d'euros).

Aux policiers chargés de mener l'enquête, les villageois ont expliqué qu'ils avaient confiance en l'abbé qu'ils connaissaient bien. C'est ainsi qu'une femme âgée de 52 ans n'a pas hésité à lui confier son collier en or pour l'achat de matériel de construction. Les habitants ont également déposé une plainte au Bureau du bouddhisme de Surin et auprès du Département des enquêtes spéciales. Ils ont exigé que les autorités se penchent sur les comptes bancaires des deux suspects. Décidément, les moines thaïlandais sont abonnés à la rubrique des faits divers. Après le moine jet-setteur et les moines toxicomanes voici donc les moines charlatans de Surin.

FP jeudi 18 juillet 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale