La banque centrale thaïlandaise n’envisage pas de monter ses taux en urgence

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 14/07/2022 à 09:18 | Mis à jour le 14/07/2022 à 10:28
Photo : Reuters
Banque-thailande

La banque centrale thaïlandaise a déclaré jeudi qu'elle ne voyait pas la nécessité de convoquer une réunion extraordinaire de son comité de politique monétaire pour relever les taux d'intérêt en urgence, alors que d’autres pays d’Asie ont effectué des ajustements surprise.

Lorsque les journalistes lui ont demandé si le comité de politique monétaire de la Banque de Thaïlande envisageait de se réunir avant la date périodique pour évaluer la nécessité d’ajuster ou non le taux directeur, un responsable a répondu "non" dans un message.

La prochaine réunion du comité de politique monétaire est prévue le 10 août et les économistes s'attendent à une hausse du taux directeur, qui est depuis 2020 à 0,50%, son niveau le plus bas jamais atteint.

Le 8 juin dernier, lors de la dernière réunion, la BoT avait laissé le taux inchangé pour aider la poursuite de la reprise économique, mais le vote des membres du comité était très serré en comparaison des précédentes réunions, et la Banque centrale avait alors déclaré que cette politique se justifiait de moins en moins.

Dans une décision surprise, jeudi, la banque centrale des Philippines a relevé son taux d'intérêt directeur de 75 points de base, laissant la porte ouverte à un nouveau resserrement alors que la pression inflationniste augmente et que le peso dégringole.

Idem à Singapour dont la banque centrale a affirmé jeudi que le resserrement inopiné de sa politique monétaire était nécessaire pour ralentir l'inflation comme le font d'autres économies face à la pression croissante de la montée des prix.

La veille, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud ont toutes deux augmenté leurs taux d'un demi-point de pourcentage.

La Réserve fédérale américaine, qui a déjà augmenté ses taux de 100 points de base ce mois-ci, pourrait affermir encore davantage sa politique monétaire.

De son côté, la Banque du Japon est pressentie pour maintenir des taux d'intérêt très bas lors de sa prochaine réunion des 20 et 21 juillet, soulignant une grande divergence avec la vague mondiale d’augmentation des taux.

Selon un sondage de Reuters auprès de 29 analystes financiers, il semble fort probable que la banque centrale chinoise laisse elle aussi ses taux inchangés ces prochains jours.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale