Mardi 16 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Animaux morts enfouis dans des fosses près d’un centre de quarantaine

Par Camille Thomaso | Publié le 16/05/2018 à 04:23 | Mis à jour le 16/05/2018 à 13:55

Un journaliste a découvert lundi de nombreux cadavres de chiens enfouis dans des dizaines de grandes fosses près d’un centre de quarantaine de la province de Nakhon Phanom. 

Des cadavres de chiens et chats ont été retrouvés, lundi, enfouis dans plusieurs fosses communes aux abords d’une station de quarantaine dans la province de Nakhon Phanom, dans le nord-est de la Thaïlande, par un reporter du journal  Khaosod.

L’association Soi Dog avait donné l’alerte le week-end dernier. Sur place, le reporter a trouvé plus de dix fosses de taille différentes que les fossoyeurs avaient creusées à environ 50 mètres du centre de quarantaine de Nakhon Phanom. Attestant d’une odeur nauséabonde, le journaliste a également pris des photos montrant des corps de chiens en décomposition qui apparaissaient au sol. 

A cela, l’équipe du centre se justifie que cinq à sept chiens sont morts récemment de "causes inconnues", et qu’ils les ont enterrés pour se débarrasser des corps. 

Des milliers de chiens avaient été transférés dans ce centre en février suite à une "fausse alerte" à la rage, rapporte toujours Khaosod. Néanmoins, l’association Soi Dog déclarait déjà que beaucoup étaient morts de maladie ou de négligence dans les semaines qui ont suivis leur venue. Le journal thaïlandais de noter que, le 12 mai, le directeur du département des Animaux le général Sorravis Thaneto affirmait encore que 2.500 des 3.000 animaux arrivés dans le centre étaient encore vivants et bien traités, alors que le même jour le directeur du centre de quarantaine, Narong Rattanatraiwong, attestait que seulement 800 chiens étaient encore vivants…

0 Commentaire (s)Réagir