Mercredi 8 décembre 2021
TEST: 2238

Le grand Bangkok inquiet des inondations, le gouvernement rassure

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 30/09/2021 à 02:46 | Mis à jour le 30/09/2021 à 11:03
Photo : Hook31 Thaïlande/via REUTERS - Des sauveteurs transportent des victimes à travers les rues inondées dans la province de Chaiyaphum, dans le Nord-est de la Thaïlande.
Inondations-Chaiyaphum-

Le gouvernement thaïlandais a assuré mercredi aux habitants du bassin du fleuve Chao Phraya, qui traverse Bangkok, que le scenario catastrophique des inondations de 2011 ne se reproduirait pas.

Au moins sept personnes sont mortes et une autre est portée disparue dans des inondations survenues la semaine dernière et qui ont affecté environ 200.000 foyers dans une trentaine de provinces du nord et du nord-est de la Thaïlande.

Mercredi, les sauveteurs de la province de Chaiyaphum, dans le nord-est de la Thaïlande, ont affronté les courants pour secourir des dizaines de personnes bloquées sur le toit de leur maison, alors que les autorités s’activaient pour drainer les eaux et mobiliser de l’aide pour les victimes.

Les inondations ne sont pas rares en Thaïlande, surtout au moment de la saison des pluies qui s’étend généralement du mois de mai au mois d’octobre pour la partie septentrionale du pays. En 2011, le royaume avait été frappé par des inondations historiques qui avaient créé un "lac" de 600 kilomètres de long s’étendant de Sukhothai à Bangkok, provoquées par des précipitations exceptionnelles et aggravées par une gestion chaotique des pouvoirs publics dans un contexte politique troublé. 

Ces inondations historiques avaient duré plusieurs mois entre septembre et décembre, tuant plusieurs centaines de personnes, dévastant de vastes étendues de terres agricoles et paralysant des zones industrielles autour de Bangkok, provoquant des pénuries d’approvisionnement en produits électroniques et autres dans le monde entier.

Or, les autorités ont émis cette semaine un bulletin d’alerte appelant les habitants du bassin du Chao Phraya à se préparer à la montée des eaux du fleuve qui pourrait provoquer des inondations dans la capitale Bangkok et surtout dans les cinq provinces en amont - Nonthaburi, Pathum Thani, Ayutthaya Saraburi, et Lop Buri.

Et alors que les voix s’élevaient ces derniers jours pour appeler les autorités à agir sans attendre pour ne pas revivre la même catastrophe, le gouvernement, mercredi, a assuré que la situation était gérable, que les leçons de 2011 avaient été apprises, et qu’un certain nombre d’améliorations avaient été apportées depuis.

Le ministre de l'Intérieur Anupong Paojinda a indiqué que plusieurs retenues d'eau avaient été créées et que le système de gestion des eaux avait été amélioré.

Cité par le Bangkok Post, le directeur de l'Agence de développement de la géo-informatique et des technologies spatiales (Gistda), Pakorn Ataphant, a pour sa part détaillé plusieurs facteurs rendant peu probable un scenario tel que celui de 2011, tels que la quantité beaucoup moins importante de précipitations cette année, la capacité actuelle des grands barrages en amont des zones concernées, et les améliorations d’infrastructures et d’organisation mentionnées par le ministre de l’Intérieur.

0 Commentaire (s) Réagir