Les Thaïlandais gardent le masque malgré la levée de l’obligation

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 27/06/2022 à 03:05 | Mis à jour le 27/06/2022 à 10:20
Photo : Reuters
foule de gens qui portent le masque

Le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha s’est dit satisfait de constater que la plupart des Thaïlandais continuaient de porter le masque malgré que celui-ci ne soit plus obligatoire depuis jeudi, rapporte le Bangkok Post.

Le gouvernement thaïlandais a assoupli jeudi un certain nombre de restrictions sanitaires en ligne avec son projet de classer le Covid-19 parmi les maladies endémiques, et d’en finir ainsi avec les mesures d’exception qui ont laminé l’économie pendant plus de deux ans et pour quelques années encore. 

L’annonce, publiée le 23 juin dans la soirée sur la Gazette Royale, le journal officiel, stipule notamment que le port du masque n’est plus obligatoire.

Les autorités sanitaires recommandent toutefois aux personnes malades ou fragiles de continuer de porter un masque facial et aussi lorsque l’on se trouve dans des endroits très fréquentés tels que les transports en commun, les marchés ou encore les salles de concert.

Le ministère de l’Education maintient pour sa part le port du masque dans les écoles pour les activités en intérieur.

Même si certains Thaïlandais, notamment ceux travaillant sous la chaleur dans les marchés, pouvaient être vus sans masque ce week-end, la plupart continuaient à le porter en toutes circonstances, suscitant un message de satisfaction de la part du Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha qui rappelait que le risque sanitaire lié au SARS-CoV-2 étaient toujours présent.

Pour sa part, le nouveau gouverneur de Bangkok, Chadchart Sittipunt, a montré samedi aux Thaïlandais via les réseaux sociaux que l’on pouvait faire son jogging et marcher dans la rue sans masque à condition de maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres, rapporte le Bangkok Post.

Il a lui aussi souligné que si la loi avait changé, il fallait rester vigilant car le variant Omicron était toujours actif.

Le nombre de décès du Covid-19 ces derniers jours se situait sous la barre des 20 morts quotidiens, pour un peu plus de 2.000 cas d’infection.

Les assouplissements annoncés dans la Gazette Royale comprennent aussi la suppression du zonage des provinces par couleur en fonction du niveau de dangerosité liée au Covid-19. 

Cela signifie que les restaurants sont autorisés à servir des boissons alcoolisées partout dans le royaume, dans le respect des lois et réglementations en vigueur, ainsi que des directives du département de contrôle des maladies transmissibles.

Idem pour les lieux de divertissement, bars et karaoké ayant obtenu la certification "Thai Stop COVID 2 Plus" délivrée par le ministère de la Santé. 

Les organisateurs d’événements de plus de 2.000 personnes doivent faire une demande auprès de l’autorité provinciale.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale