Des Tigres et des ours sauvés du zoo de Phuket fermé à cause de la crise

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 08/06/2022 à 02:27 | Mis à jour le 09/06/2022 à 11:56
Photo : REUTERS/Jorge Silva - Un tigre partiellement aveugle de 19 ans nommé Rambo a été secouru par la Wildlife Friends Foundation du zoo de Phuket le 7 juin 2022.
Tigre dans le zoo de Phuket

Les derniers tigres et un ours du zoo de Phuket ont été récupérés mardi par un ONG, alors que leur avenir était incertain après la fermeture de l’établissement l'an dernier en raison de la pandémie.

 

Le coup d’arrêt au flot de touristes par les mesures anti-Covid imposées à partir de mars 2020 a plongé le zoo dans des difficultés financières, le contraignant à fermer ses portes fin 2021, mais un certain nombre d’animaux ont été laissés sans soins adéquats.

 

Vue d'une cage du zoo de Phuket apres la fermeutre
11 tigres et 2 ours ont dû être secourus du zoo de Phuket en faillite qui a fermé fin 2021. Photo REUTERS/Jorge Silva

 

Au total, 11 tigres et 2 ours nécessitaient d’être secourus, selon Edwin Wiek, fondateur de la Wildlife Friends Foundation Thailand (WFFT). L’ONG a récupéré les trois derniers animaux mardi.

Ils devaient être emmenés dans un refuge pour animaux géré par la WFFT dans la province de Petchaburi car ils ne peuvent plus retourner à l’état sauvage, a déclaré Edwin Wiek.

 

Vue d'un ours abandonne dans une cage au zoo de Phuket
Un ours noir asiatique nommé Jinny a été placé sous sédatifs dans son enclos du zoo de Phuket, avant d'être secouru par la Wildlife Friends Foundation le 7 juin 2022. Photo REUTERS/Jorge Silva

 

La Thaïlande, qui accueillait avant la pandémie près de 40 millions de visiteurs étrangers par an, a vu sa fréquentation tomber à 6,7 millions en 2020, puis 428.000 en 2021. Aujourd’hui, même si la plupart des restrictions sanitaires ont été levées, l’incertitude demeure. Les autorités ont d’ailleurs du mal à établir un prévisionnel précis et visent entre 5 à 15 millions d'arrivées cette année.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale