Après le succès du salon de l’auto, la Thaïlande renforce la promotion du VE

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 08/04/2022 à 00:00 | Mis à jour le 08/04/2022 à 12:15
Photo : Reuters
Salon de l'auto à Bangkok

Alors que 3.000 véhicules électriques ont été vendues au salon auto de Bangkok, le gouvernement thaïlandais vient d’annoncer de nouvelles mesures incitatives pour pousser l’investissement dans le VE

Alors que 3.000 véhicules électriques ont été vendues au salon auto de Bangkok, le gouvernement thaïlandais vient d’annoncer de nouvelles mesures incitatives pour pousser l’investissement dans le VE

La Thaïlande a élargi les mesures incitatives destinées à stimuler l'utilisation des véhicules électriques (VE), a annoncé jeudi l'agence de promotion des investissements, alors que le royaume cherche à préserver son statut de hub de la production automobile en Asie du Sud-Est.

Les petites stations de recharge vont pouvoir désormais bénéficier d’avantages fiscaux sur trois ans. Un coup de pouce au développement des infrastructures entourant le véhicule électrique qui s’ajoute à l’exonération de l'impôt sur les sociétés sur cinq ans disponible pour les investissements dans des points de recharge ayant au moins 40 bornes, a déclaré Duangjai Asawachintachit, secrétaire générale du Board of Investment (BOI), lors d'une conférence de presse.

Voiture electrique de la marque Ora au salon de l'auto de Bangkok 2022
La voiture électrique "Good Cat" de la marque ORA du constructeur chinois Great Wall Motors a eu beaucoup de succès au salon auto de Bangkok - photo REUTERS / Athit Perawongmetha

La Thaïlande a également supprimé une condition qui empêchait les investisseurs de recevoir des avantages supplémentaires par ailleurs ainsi que l’exigence de la certification ISO, a-t-elle ajouté, précisant que la correction de ces mesures visait à "garantir que nos mesures incitatives restent pertinentes dans un environnement commercial en évolution rapide".

3.000 VE vendus sur le seul salon de l'auto

Le gouvernement cherche à encourager les consommateurs à passer au véhicule électrique, avec comme objectif que le VE représente 30% de la production automobile de la Thaïlande d'ici 2030, soit environ 725.000 véhicules par an.

La Thaïlande, comme beaucoup de pays d'Asie du Sud-Est, a mis du temps à adopter le véhicule électrique. Mais la demande commence à s’accélérer, d’autant que les constructeurs automobiles chinois produisent des modèles plus attractifs à un moment où les prix du pétrole flambent.

Recharge de vehicule BMW au salon de l'automobile de Bangkok
Les petites stations de recharge en Thaïlande vont pouvoir désormais bénéficier d’avantages fiscaux sur trois ans. Photo REUTERS/Jorge Silva/File Photo

Et alors que 4.000 véhicules électriques ont été vendus en Thaïlande sur l’ensemble de l’année 2021, pas moins de 3.000 VE ont été achetés sur le seul salon de l'automobile de Bangkok qui se tenait du 23 mars et le 3 avril, et au cours duquel un près de 34.000 véhicules ont été vendus.

Ce 43e salon de l'automobile était le premier en Thaïlande depuis la mise en place par le gouvernement d’un programme de subventions destiné à faire baisser le prix d’achat des véhicules électriques vendus dans le royaume.

Le secteur auto en tête des projets d’investissements étrangers

Sur le premier trimestre 2022, les demandes d'investissements étrangers et thaïlandais, se sont montées à 110,7 milliards de bahts (3,02 milliards d’euros), affichant une baisse de 6% par rapport à l'année précédente en raison des facteurs géopolitiques et économiques mondiaux, a déclaré Duangjai Asawachintachit.

Cependant, les promesses d'investissements étrangers ont augmenté de 29% pour atteindre 77,3 milliards de bahts au cours de la même période entre janvier et mars, Taïwan, le Japon et la Chine étant les trois principaux pays sources, a-t-elle précisé.

Et parmi les industries concernées, le secteur automobile arrive en tête cumulant une valeur d'investissement de 41,6 milliards de bahts, suivi par l'agriculture et la transformation alimentaire avec 12 milliards de bahts et par l'électronique avec 10,3 milliards de bahts.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale