Samedi 18 septembre 2021

RAPPORT OMS – La Thaïlande 2e pays le plus dangereux sur les routes

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 25/10/2015 à 23:00 | Mis à jour le 14/04/2021 à 05:59
Photo : Pierre QUEFFELEC (archives)
Un policier et un journaliste devant un van accidente a Bangkok

La Thaïlande a légèrement amélioré son taux de mortalité sur les routes selon le "Rapport de situation sur la sécurité routière 2015" de l'OMS, mais le royaume se trouve désormais en deuxième position des mauvais élèves sur 180 pays derrière la Lybie qui affiche un taux de mortalité hors normes

Manque de signalisation, formation des chauffeurs insuffisante, alcool au volant, la Thaïlande continue d'afficher l'un des taux de mortalité sur les routes les plus élevés au monde.

Selon le dernier rapport global sur la question rendu public la semaine dernière par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le pays du sourire aurait un taux de mortalité routière de 36.2 pour 100.000 - il était de 38.1 dans le précédent rapport. Il s'agit du taux le plus élevé avant la Libye qui affiche le taux exceptionnel de 73.4 morts pour 100.000.

Avec 24.237 décès causés par an par des accidents de la circulation estimés par l'OMS, la Thaïlande affiche la moyenne macabre de plus de 66 morts par jour sur les routes.

Près des trois-quarts (73%) des morts sont des motocyclistes ou utilisateurs de véhicules à trois roues - sur 32 millions de véhicules enregistrés, 19 millions sont des véhicules deux ou trois roues selon le rapport. Viennent ensuite les piétons (8%).

L'OMS pointe notamment le fait que le port du casque (52% pour les conducteurs et 20% pour les passagers) et les limitations de vitesse sont peu respectés. L'organisation onusienne souligne aussi que l'alcool est responsable de 26% des décès sur la route.

Une étude commissionnée par Ford Motor Company plaçait cette année les automobilistes thaïlandais dans le "top 3" des conducteurs les moins attentifs de la région Asie-Pacifique, estimant que 47% d'entre eux tchateraient au volant .

Cette année, les sept jours dangereux des fêtes de Songkran, le nouvel an bouddhique, ont été les plus meurtriers en six ans avec 364 personnes tuées en une semaine.

Dimanche, huit personnes sont mortes et 28 autres ont été blessées lorsqu'un autocar transportant 40 personnes est sorti de la route dans la province montagneuse de Kanchanaburi, rapportait le Bangkok Post. Le chauffeur aurait mal négocié le virage, connu pour être très dangereux, et est sorti de la route après avoir violemment percuté le parapet en béton.

En 2013, plusieurs pays, dont l'Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, avaient émis des avertissements pour les touristes et les expatriés contre l'insécurité routière en Thaïlande liée au mauvais état des routes et à l'application laxistes du code de la route.

P.C. lundi 26 octobre 2015

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet