Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2238

PRESSE FRANCOPHONE: En attendant les touristes à Phuket, la Thaïlande amasse de l’or!

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 07/06/2021 à 02:26 | Mis à jour le 01/07/2021 à 05:03
Photo : LPJ Bangkok.com
revue de presse francophone

Ces sont des questions d’ordre économique et sanitaire qui ont dominé la couverture de la Thaïlande par la presse francophone la semaine passée, avec notamment la Phuket Sandbox et l’achat massif d’or

Les journaux internationaux en français sur la Thaïlande ont évoqué pour la majorité d’entre eux la semaine dernière des questions économiques, à savoir l’achat soudain de grandes quantités d’or par le royaume, le plan de réouverture aux touristes sans quarantaine en juillet, les revenus issus de l’industrie cinématographique, un projet de voiture électrique et un broyeur à déchets révolutionnaire.

Sur l’inépuisable sujet sanitaire, c’est le risque lié à la saturation des prisons thaïlandaises dans le contexte de la pandémie qui fait l’objet de l’attention des journalistes.

Enfin, pour se changer les idées, nous irons visiter un marché aux poissons et serons invités à assister à un match d'arts martiaux mixtes (MMA) prometteur.  

La Thaïlande augmente ses réserves d’or de près de 50 tonnes

Le journal Capital.fr relève le 2 juin via l’Agence Option Finance (AOF) que l'équipe d'analystes du Comptoir national de l'or, qui suit quotidiennement les données du marché de l'or, a repéré des chiffres inhabituels en provenance de Thaïlande, à savoir l’augmentation de 50 tonnes de ses réserves d’or entre avril et début mai. Cela correspond à un bond de 30% de ses avoirs en or en un peu plus d'un mois. Ainsi, la Thaïlande passerait la barre des 200 tonnes de réserves, ce qui placerait le royaume au 24ème rang mondial.

En l’absence de communication officielle pour expliquer une telle augmentation, les experts ne peuvent que spéculer : raisons techniques, ou opérations visant à stabiliser la valeur du bath, ou encore à accroitre la confiance dans l'économie nationale ?

Si la Thaïlande a été relativement peu touchée jusqu’ici par la pandémie de Sars-Cov2 son économie est en revanche frappée de plein fouet par les effets collatéraux.

Toutefois, dans un deuxième article, Capital note que la Thaïlande n’est pas la seule à amasser de l’or et que la Chine, la Russie et la Hongrie en font autant.

Un mini lingot d'or dans la main d'un Thailandais
La Thaïlande a augmenté de 50 tonnes ses réserves d’or entre avril et début mai. Photo REUTERS/Jorge Silva

Le "bac à sable de Phuket" prêt à recevoir les touristes

Toujours ravi d’annoncer les bonnes nouvelles quand il s’agit de voyage, le magazine Géo nous fait part de la confirmation par les autorités thaïlandaises de leur souhait de poursuivre le plan spécial d’ouverture de la province insulaire de Phuket sans quarantaine sanitaire aux touristes vaccinés venant de l’étranger à partir du 1er juillet.

Alors que la Thaïlande traverse sa pire épidémie de Sars-Cov2, avec un peu moins de 20 morts par jour en moyenne depuis début avril, le doute subsistait encore fin mai, quant au maintien de ce projet, intitulé "Phuket Sandbox", porteur de grands espoirs pour la reprise économique du pays. 

Le magazine spécialisé dans le tourisme, TourMag, revient pour sa part point par point sur ce qu'il faut savoir sur cette réouverture de Phuket sans quarantaine : détail de la vaccination, Tests PCR, conditions d’éligibilité, etc. Il est toutefois à noter qu’une information a changé entre temps: la période minimum de séjour sur l’ile avant de pouvoir voyager ailleurs dans le royaume est passée de 7 à quatorze jours. D’autres informations sont susceptibles de changer d’ici le 1er juillet.

Un employe de restaurant sur une plage de Phuket
Phuket se prépare à accueillir les touristes vaccinés sans quarantaine à partir du 1er juillet. REUTERS/Soe Zeya Tun

Le Sars-Cov-2 met en évidence la saturation des prisons thaïlandaises 

Dans un article d’analyse, le journal La Croix fait le point sur les chiffres alarmants d’infections au Sars-Cov-2 provenant des prisons thaïlandaises, alors que le royaume traverse une troisième épidémie plus forte que les précédentes et dont une partie du bilan vient du milieu carcéral.

En effet, 26.000 détenus auraient été testés positifs au coronavirus, soit 10% de la population carcérale du pays. Une situation qui met en évidence les mauvaises conditions de détention et la saturation des prisons, avec de surcroît l’arrivée ces derniers mois de prisonniers politiques liés au mouvement pro-démocratie débuté en 2020.

Le risque sanitaire a amené les autorités à envisager de libérer 50.000 détenus souffrant de problèmes de santé. Cela pourrait également expliquer pourquoi plusieurs leaders du mouvement de protestation accusés récemment de lèse-majesté ont été libérés sous caution malgré plusieurs rejets successifs de leurs appels précédents, comme le note RFI qui annonce la libération le 1er juin du célèbre avocat Anon Nampa et de l’étudiant activiste Panupong Jadnok après plus de trois mois de détention préventive.

La Thaïlande se lance dans la production de voiture électrique

Le groupe pétrolier thaïlandais PTT a signé avec le fabricant d’iPhone Foxconn un protocole d’accord pour fabriquer des véhicules électriques pour la Thaïlande, annonce le journal du numérique 45 Secondes. Foxconn s’est fixé un objectif de production d’environ 150.000 véhicules par an, à partir de 2023, en partenariat avec le constructeur automobile américain Fisker Inc, ce qui en fait le plus grand contrat d’assemblage de véhicules à ce jour.

Dans le même registre des énergies nouvelles, le site ConstructionCayola.com nous dit que la Thaïlande, qui utilise un réseau de petites usines de valorisation énergétique des déchets (W2E) dans son mix énergétique, utilise pour alimenter l’une d’elles un broyeur mobile appartenant à une société locale fondée par un Finlandais qui produit du carburant à partir de pneus de véhicules impropres à l’usage routier.

Photo du film Les Bodin's
L'équipe française du tournage du film “Les Bodin’s au pays du sourire” a été la première autorisée à entrer en Thaïlande fin 2020 après plusieurs mois de fermeture du pays aux étrangers. Photo courtoisie Cheyenne Prod

Les revenus de la production cinématographique étrangère repartent à la hausse

Dernier de la série économique, le journal Vietnam Plus souligne que la Thaïlande a empoché 1,2 milliard de bahts au cours des quatre premiers mois de cette année grâce aux équipes de tournage internationales, ce qui correspond au quart du chiffre de toute l’année 2019, avant la crise du Covid. Cette année-là, le royaume avait généré 4,86 milliards de bahts en accueillant quelque 740 équipes de tournage étrangères. Ce chiffre est passé à 1,73 milliards en 2020, en raison notamment de la fermeture des frontières puis de la quarantaine obligatoire imposée aux visiteurs internationaux.

Lepetitjournal.com avait d’ailleurs évoqué en novembre dernier l’arrivée de la première équipe de tournage étrangère en Thaïlande, qui n’était autre que la production française des Bodin’s, une série de film mettant en scène le duo d’humoristes Vincent Dubois et Jean-Christian Fraiscinet.

Le plus grand marché aux poissons d'aquarium au monde

France TV Info et son équipe basée en Thaïlande, nous font visiter en images le plus grand marché aux poissons d'ornement du monde qui se trouve à Bangkok dans le quartier de Chatuchak et où s'échangent un million de spécimens par semaine. On y retrouve les espèces les plus étranges de poissons dont les plus rares peuvent coûter jusqu'à 25 000 euros.

Un "sniper" algérien affronte un champion thaïlandais en MMA

Pour finir, le journal algérien L’Expression nous annonce un d'arts martiaux mixtes (MMA) à ne pas manquer le 11 juin, qui opposera le kickboxer algérien Elias Mahmoudi au Thaïlandais Mongkolpetch Petchyindee lors de la soirée One Full Blast II à Bangkok.

Surnommé «le Sniper», Elias Mahmoudi est professionnel depuis décembre 2019 et a déjà remporté une victoire historique contre l’ancien triple Champion du monde de la catégorie "poids mouche", Lerdsila Phuket.

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Vivanana lun 07/06/2021 - 05:33

Les banques centrales vendent leurs $ et euro pour acheter de l'or pour se protéger de l'inflation et la dévaluation des devises,est-ce un signal de la BOT?

Répondre