Les parents thaïlandais hésitants sur la vaccination des enfants, selon un sondage

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 15/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 15/02/2022 à 10:33
Photo : Reuters
Vaccination-Adolescent-Thailande

Alors que la Thaïlande a lancé ce mois-ci dans les écoles une campagne de vaccination (non-obligatoire) pour les enfants de 5 à 11 ans, un sondage de l’institut Suan Dusit révèle une certaine réserve voire une inquiétude chez la majorité (plus de 75%) des parents devant l’idée d’injecter un vaccin expérimental à leur enfant alors que le risque lié au Covid-19 déjà très faible ne cesse de diminuer. 

L'enquête d'opinion a été menée en ligne du 7 au 10 février auprès de 1.089 parents d’élèves scolarisés en Thaïlande.

45,54% des parents interrogés ont dit avoir des doutes et 30,82% se sont dits très inquiets, révèle le journal Bangkok Post

Parmi les parents ouverts à la vaccination des enfants, seuls 19,50% ont déclaré ne pas être particulièrement inquiets à ce sujet et seulement 4,14% ont dit n’avoir aucune inquiétude.

Balance bénéfices/risques

Lorsque les sondeurs ont leur ont demandé ce qui pouvait être source d’inquiétude, 72,72% des personnes interrogées ont dit être préoccupés par la qualité des vaccins, 68,29 % par les effets secondaires à long terme, et 67,83 % par les effets secondaires survenant immédiatement après avoir reçu une injection.

Les vaccins anti-Covid-19 sont toujours en phase expérimentale et il est demandé aux personnes venant se faire vacciner de signer une clause déchargeant de toute responsabilité le laboratoire et l’organisme chargé de l’injection, ce qui a de quoi susciter de la méfiance. 

Aussi, les observations sur les deux ans de pandémie prouvent que les enfants ont un risque très faible de développer des formes graves du Covid-19, particulièrement avec l’émergence du variant Omicron bien moins virulent que son prédécesseur le variant Delta.

Epidémie en déclin d'un virus bien moins virulent

De plus, les statistiques montrent que le vaccin n’empêche pas systématiquement de développer les formes sévères du Covid-19 ni d’en décéder -certains des pays ayant les plus forts taux de vaccination au monde figurent dans le haut du tableau des cas d’infection et des décès-, et que les décès interviennent dans la très grande majorité des cas chez des personnes adultes et surtout âgées ayant des comorbidités, à l’image des derniers chiffres du Covid-19 en Thaïlande. Le Bangkok Post rapporte que lundi, le comité chargé de la situation du Covid-19 en Thaïlande (CCSA) a déploré 26 décès de la maladie, tous concernant des personnes âgées de 45 à 99 ans ayant des comorbidités, et parmi lesquels 12 avaient reçu entre une et trois doses de vaccin.

Le CCSA a également annoncé que l'épidémie devrait commencer à faiblir dans les tout prochains jours, après avoir connu ces deux dernières semaines une augmentation du nombre de morts, au-dessus de 20 décès par jour.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale