Samedi 19 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INTERPOL - L’avis de recherche pour l’héritier Red Bull rendu public

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 13/09/2017 à 22:00 | Mis à jour le 13/09/2017 à 21:14

Interpol a publié publiquement une ?notice rouge? concernant Vorayuth Yoovidhya, le petit-fils du fondateur de la compagnie Red Bull accusé d'avoir tué un policier en 2012.

Cela fait depuis 2012 que Vorayuth ?Boss? Yoovidhya est accusé d'avoir tué un policier en le percutant au volant de sa Ferrari pis d'avoir continué sa course traînant le corps sur une centaine de mètres avant de prendre la fuite.

L'héritier de la famille fondatrice du groupe Red Bull a depuis réussi à esquiver la justice en toute impunité. Mais un mandat d'arrêt a finalement été émis son encontre fin avril. Vorayuth est depuis ce jour introuvable.

La police thaïlandaise a également sollicité Interpol pour localiser le jeune homme. À la demande des autorités thaïlandaises, l'organisation internationale de police criminelle avait émis début mai un "avis de recherche international" accessible à toutes les autorités policières du monde. Le journal Khaosodenglish rapporte que cette "notice rouge" a été rendu publique lundi par Interpol.

LIRE AUSSI: L'héritier accusé d'avoir tué un policier thaïlandais traqué à l'international

Les charges et accusations qui pèsent sur "Boss" sont donc désormais visibles par le grand public. Selon Interpol, une ?notice rouge? est une requête faite aux forces de polices ?de localiser et provisoirement arrêter un individu dans l'attente d'une extradition?.

Même si plusieurs des accusations portées contre lui ont expiré depuis les faits en 2012, l'héritier encourt toujours jusqu'à 10 ans de prison pour conduite dangereuse entrainant la mort. Cette accusation est valable jusqu'en 2027.

LIRE AUSSI: Encore un chef d'accusation de moins pour l'héritier Red Bull en fuite

La localisation de Vorayuth Yoovidhya n'a toujours pas été déterminée. Son jet privé a été vu à Singapour peu de temps après sa fuite et sa famille possède des biens immobiliers à Londres.

Durant les années qui ont suivi la collision mortelle, l'héritier a continué son fastueux train de vie, faisant des passages fréquents en Thaïlande et participant aux principales courses Red Bull.

La célèbre entreprise de boisson énergisante a systématiquement refusé de s'exprimer prétextant qu'il s'agit d'une affaire privée. La famille de l'accusé est elle aussi toujours restée le silencieuse.

La famille de Vorayuth est la quatrième plus riche en Thaïlande. Dans le pays cette affaire souligne le traitement spécial dont disposent les élites et pointe du doigt le système de judiciaire largement influencé par l'argent.

M.D avec AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) jeudi 14 septembre 2017
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir