TEST: 2238

IMPUNITE – Accusé d’avoir tué un policier, l’héritier Red Bull snobe la justice et mène la belle vie

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 29/03/2017 à 22:00 | Mis à jour le 24/07/2020 à 04:22

L'avocat du petit-fils du créateur de la boisson énergisante Red Bull, Worayuth Yoovidhya, a demandé un nouveau report  au procureur général jeudi qui l'attendait pour répondre aux accusations liées à un accident mortel qu'il a causé il y a cinq ans, renversant un policier à moto à bord de sa Ferrari.

Worayuth Yoovidhya, petit-fils du créateur de la boisson énergisante Red Bull, devait se rendre jeudi au bureau du Procureur général jeudi pour répondre aux accusations liées à un accident mortel avec sa Ferrari ayant tué un policier il y a cinq ans dans lequel il est le principal suspect.

Mais le porte-parole du Procureur général a fait savoir que l'avocat du jeune homme avait demandé de reporter cette dernière convocation, prétextant d'un voyage d'affaire.

Le 3 Septembre 2012 Worayuth Yoovidhya, alias “Boss” a renversé puis écrasé le sergent Wichean qui était sur sa moto. Après avoir trainé le policier sur plusieurs centaines de mètres, il a pris la fuite laissant ce dernier à l'agonie. Les enquêteurs ont suivi des traces de liquide de frein jusqu'au domaine de la famille de Worayuth.

Malgré les preuves accablantes le procès de l'héritier aura été sans cesse retardé depuis près de cinq ans. Et pendant ce temps le principal suspect mène la belle vie s'affichant en toute impunité sur les réseaux sociaux dans de nombreux endroit huppés du monde entier comme ne manque pas de le rappeler cette semaine le Bangkok Post.

Worayuth, qui a aujourd'hui 31 ans, a été de nombreuses fois convoqué par les autorités mais il a évité chaque rencontre, son avocat affirmant que l'homme était hors du pays pour affaires ou qu'il était malade.

Worayuth est le petit-fils de Chaleo Yoovidhya, décédé récemment, l'un des hommes les plus riches de Thaïlande et à l'origine de la boisson énergisante Red Bull. Il est aussi le fils de Chalerm Yoovidhya, qui a hissé Red Bull au sommet de la Formule 1.

L'inaction de la justice dans cette affaire suscite l'indignation du public et reflète l'impunité dont jouissent les puissants en Thaïlande.

Lire aussi: L'héritier de Red Bull bientôt devant les tribunaux thaïlandais?

Par A.C. jeudi 30 mars 2017

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale