Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ENTREPRISE – La Franco-Thaïe ouvre un service emploi

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 11/03/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 13:29

La Chambre de Commerce Franco-Thaïe vient de mettre en place un service destiné à faciliter aussi bien le recrutement pour les entreprises que la recherche d'emploi pour les Français installés en Thaïlande ou dans la région. Ce service est animé par Laurence Ricca, une professionnelle des ressources humaines qui a déjà développé le concept à Singapour

La Chambre de Commerce Franco-Thaïe lance ce mois-ci un service emploi pour aider les entreprises à recruter des Français et pour guider les candidats à l'embauche. Il s'agit d'une initiative menée sous la tutelle du Ministère français des Affaires Etrangères via l'Ambassade de France (voir encadré).

Interface entre l'offre et la demande d'emploi et le conseil en ressources humaines
Animé par une spécialiste des Ressources Humaines, Laurence Ricca, ce service s'articule autour de trois axes : un service pour les demandeurs d'emploi, un service recrutement pour les entreprises, et une activité conseil en ressources humaines qui s'adresse aux candidats comme aux entreprises.
Le service emploi propose tout d'abord aux Français en quête d'un poste en Thaïlande une aide à la recherche d'emploi. Cela se traduit par la possibilité d'un entretien individuel avec la responsable du service, Laurence Ricca, suivi de conseils et d'une orientation le cas échéant vers les opportunités correspondant au profil et aux désirs du demandeur. Bien entendu, tout dépend avant tout des conditions d'obtention du permis de travail, la législation thaïlandaise imposant un certain nombre de restrictions quant à l'emploi d'étrangers selon le secteur d'activité, les compétences du candidat et son expérience professionnelle.

Base de données et conseil
Pour les entreprises, le service recrutement permet de définir des profils de poste, et effectue une présélection des candidats. "Cela permet d'affiner, de mieux cibler le candidat", précise Laurence Ricca. "Nous disposons d'ores et déjà d'une base de donnée d'une centaine de candidats installés en Thaïlande ou dans la région, junior et sénior, qualifiés et expérimentés dans tous les secteurs, indique-t-elle. Les profils les plus nombreux se trouvent dans la vente et le marketing ainsi que la production, mais globalement les domaines d'activité sont équilibrés".
Le troisième volet du service emploi consiste en une activité de conseil en Ressources Humaines qui s'adresse aussi bien aux entreprises qu'aux demandeurs d'emploi. Les uns et les autres peuvent bénéficier d'une information sur des aspects tels que la législation du travail, la rémunération, les besoins de formation, etc.
Le service emploi est gratuit pour les demandeurs, mais payant pour les entreprises, des réductions étant accordées aux membres de la chambre.
En parallèle, La CCFT propose gratuitement, sur le même modèle que le service emploi, la mise en relation de stagiaires avec des entreprises. 
Pour tout renseignement complémentaires il suffit d'envoyer un e-mail à employment@francothaicc.com. Les entretiens se font uniquement sur rendez-vous dans les quinze jours à partir du premier contact. Les candidats sont invités à envoyer un CV en anglais et en français en précisant le poste recherché. 
Laurence Ricca est expatriée depuis douze ans, formée dans le domaine des Ressources Humaines, elle était responsable du service emploi et support en ressources humaines de la Chambre de Commerce française de Singapour (FCCS). Voir aussi le site de la Chambre Franco-Thaïe 
P.Q. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mercredi 11 mars 2009

Les Comités Consulaires Pour l'Emploi et la Formation Professionnelle
Le service emploi a été créé à l'initiative de la CCFT et de l'Ambassade de France en Thaïlande. Une convention a été signée entre les deux institutions en novembre 2008 qui attribue à la Chambre de Commerce Franco-Thaïe la gestion de la bourse d'emploi et de stage du Comité Consulaire Pour l'Emploi et la Formation Professionnelle (CCPEFP). Les CCPEFP sont eux-mêmes issus d'une convention cadre établie à Paris le 13 décembre 2006 entre le Ministère des Affaires Etrangères et l'Union des Chambres de Commerce et d'Industrie Françaises à l'Etranger (UCCIFE). Présents aujourd'hui dans 29 pays et dans 38 villes au sein des consulats de France, des chambres de commerce et d'industrie françaises ou dans le cadre d'associations, ces comités pour l'emploi ?uvrent pour l'insertion des Français sur les marchés du travail locaux. Pour en savoir plus voir le
site de la Maison des Français à l'Etranger

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet