Samedi 4 décembre 2021
TEST: 2238

La confiance des industriels thaïlandais remonte pour la première fois en 6 mois

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 13/10/2021 à 00:00 | Mis à jour le 13/10/2021 à 10:44
Photo : Reuters
Cargo-Thailande-grue

L’indice de confiance des industriels thaïlandais est reparti à la hausse en septembre grâce aux assouplissements des mesures sanitaires, et l’annonce de réouverture devraient renforcer cette tendance

L’indice de confiance (TISI) de la Fédération des industries thaïlandaises (FTI) est passé à 79,0 en septembre, contre 76,8 en août, revenant à son niveau le plus haut depuis trois mois. Le TISI s’inscrit sur une échelle de 0 à 200. Lorsqu’il est inférieur à 100, cela tend à indiquer que les acteurs industriels sont pessimistes, autour de 100 qu'ils perçoivent la situation comme étant relativement stable, et au-dessus de 100 qu’ils pressentent une amélioration de la situation.

Le gouvernement thaïlandais a assoupli les restrictions sanitaires en septembre, et a accéléré le rythme de la vaccination contre le Covid-19, ce qui a largement contribué à réchauffer l’optimisme économique.

Lundi, le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha a annoncé la levée le mois prochain de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés en provenance de pays considérés "à faible risque", dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Chine et Singapour. Une nouvelle qui a fait monter en flèche les actions dans le secteur du tourisme mardi.

L’indice de confiance des industriels vis-à-vis des trois mois à venir a également bondi à 93,0 en septembre contre 90,9 en août.

"Après l'assouplissement des restrictions, le sentiment des industries a rapidement rebondi et nous pensons que les entreprises dans le touristisme vont commencer à bouger", a déclaré le président de la FTI, Supant Mongkolsuthree, lors d'un briefing.

"La Thaïlande reste une destination attractive pour le voyage et l’investissement", a-t-il souligné, ajoutant qu'il est essentiel d’accueillir davantage de visiteurs étrangers pour relancer un secteur clé qui pèse pour environ 20% dans le produit intérieur brut.

0 Commentaire (s) Réagir