L’optimisme des industriels thaïlandais se réchauffe encore malgré la crise mondiale

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 16/03/2023 à 02:40 | Mis à jour le 16/03/2023 à 04:18
Photo : Reuters
Transformation-industrie-automobile-Thailande

L’indice de confiance des industriels thaïlandais a atteint en février son plus haut niveau en 47 mois, soutenu par le rebond de la consommation et du tourisme, mais la baisse des exportations reste préoccupante, a déclaré mercredi la Fédération des Industries Thaïlandaises (FTI).

La FTI a indiqué que l’indice de confiance de ses membres avait grimpé à 96,2 points en février contre 93,9 en janvier, marquant un retour aux niveaux pré-pandémiques.

Le Thai Industries Sentiment Index (TISI) s’inscrit sur une échelle de 0 à 200. Lorsqu’il est inférieur à 100, cela tend à indiquer un certain pessimisme chez les industriels ou au moins des inquiétudes vis-à-vis de la situation économique. Un TISI autour de 100 traduit une perception de stabilité. Quand il est supérieur à 100, cela signifie que les industriels sont optimistes et/ou perçoivent la situation économique comme bonne voire excellente.

Le tourisme, secteur clé de la deuxième économie d'Asie du Sud-Est, a ces derniers mois dépassé les prévisions et le gouvernement espère atteindre cette année 25 à 30 millions de voyageurs étrangers.

Courbe evolution de l'indice de confiance des indutriels en Thailande de 2021 a 2023

L’ouverture de la Chine au voyage international pour ses ressortissants et la baisse des coûts des matières premières font partie des facteurs positifs qui contribuent à améliorer le moral des industriels, a déclaré le président de la FTI, Kriengkrai Thiennukul, lors d'une conférence de presse.

La FTI a exhorté le gouvernement à éviter toute perturbation dans les dépenses publiques durant la période des élections législatives. Si le scrutin est prévu le 7 mai, il faudra probablement attendre le mois août pour voir la formation d’un nouveau gouvernement, selon le président de la FTI.

"Nous voulons que les décaissements budgétaires se poursuivent comme prévu pour soutenir l'économie jusqu'à ce que nous ayons un nouveau gouvernement", a déclaré Kriengkrai Thiennukul.

Pour la FTI, la chute des exportations demeure un point de préoccupations dans un contexte de baisse de la demande mondiale avec des taux d'intérêt et une inflation élevés un peu partout ainsi que la volatilité des devises.

Les exportations, parmi les piliers de l’économie thaïlandaise, ont chuté pour le quatrième mois consécutif en janvier en raison du ralentissement de la demande mondiale. La FTI s'attend à ce que les exportations restent stables ou chutent jusqu'à 1 % cette année.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale