Dimanche 1 août 2021

Moins de morts sur les routes sur les trois premiers jours de Songkran

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 14/04/2021 à 05:00 | Mis à jour le 21/04/2021 à 03:36
Photo : REUTERS / Chalinee Thirasupa - Les congés de Songkran, le nouvel an thaïlandais, sont perturbés cette année encore par les mesures sanitaires contre le coronavirus Sars-Cov-2
Des Thailandais celebrent le nouvel an bouddhique dans un temple

Les restrictions sanitaires contre le coronavirus en Thaïlande ont semble-t-il un effet positif sur le nombre de morts sur les routes, qui est 200 fois plus élevé que celui du Covid-19.  

Au moins cinquante-quatre personnes ont perdu la vie et 373 ont été blessées dans des accidents de la route en Thaïlande lundi, troisième des fameux "sept jours dangereux de Songkran", selon le ministère thaïlandais de l’Intérieur.

Cela porte le total des morts sur la route depuis le 10 avril à 110 (environ 37 morts par jour), un bilan largement inférieur à la moyenne de 2020 (49 morts par jour), année qui avait déjà vu une forte baisse (-20%) imputée principalement aux restrictions sanitaires strictes contre la propagation du coronavirus sur le deuxième trimestre : en 2020, la Thaïlande a déploré environ 17.800 morts dans des accidents de la route contre 22.000 en 2019, 23.000 en 2018 et plus de 24.000 en 2015. 

Ce bilan des trois premiers jours de Songkran intervient alors que la Thaïlande a imposé ces derniers jours un certain nombre de restrictions -bien moins strictes que l’an dernier- pour freiner une nouvelle poussée épidémique survenue au début du mois et qui a fait un peu plus de 5.500 cas d’infections au coronavirus jusqu’ici.

Les autorités ont annulé de nombreux événements festifs dont les grandes batailles d’eau de Songkran et imposé la fermeture jusqu’au 23 avril des lieux de divertissement nocturne dans une quarantaine de provinces. Et certaines provinces ont ajouté leurs propres mesures, notamment sur les conditions d’entrée comme la quarantaine volontaire, le dépistage, etc.

Toutefois, même si le Premier ministre et les autorités sanitaires du royaume ont appelé les gens à éviter de voyager, à rester chez eux et à célébrer le nouvel an bouddhique ou travailler en ligne, les déplacements ne sont pas interdits sur le territoire.

Avec 97 morts du Covid-19 en quinze mois, la Thaïlande fait partie des dizaines de pays à avoir un taux de mortalité pour cette maladie très bas voire quasi nul.

En revanche, le royaume est généralement sur le haut du tableau dès lors qu’il s’agit des morts sur la route - en 2015 il affichait le deuxième plus fort taux de mortalité au monde derrière la Libye avec 0,036% soit l’équivalent du taux de mortalité du Covid-19 dans le monde à ce jour.

Pour comparaison, le Covid-19 en Thaïlande a un taux de mortalité de 0,0001% contre environ 0,026% pour l’insécurité routière.

Tout comme il est encore difficile de dire exactement quelles sont les facteurs du bilan Covid-19 de la Thaïlande –aucune étude n’a été menée sur la question-, il serait toutefois quelque peu hâtif d’imputer l’entièreté de la baisse de la mortalité sur les routes aux seules mesures anti-Covid étant donné qu’une légère tendance baissière était observée ces dernières années.

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Bangkok ?

CINÉ

Les treize films thaïlandais passés par le Festival de Cannes

Le cinéma thaïlandais a fait son entrée pour la première fois à Cannes en 2000. Lepetitjournal.com s’est plongé dans les archives pour trouver les 13 films thaïlandais qui sont passés par le festival.