TEST: 2238

La BAD prévoit 5,3 % de croissance pour l'Asie en développement en 2022

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 15/12/2021 à 01:39 | Mis à jour le 15/12/2021 à 03:14
Photo : Reuters
Shanghai-Economie-ASIE

La Banque asiatique de développement a revu légèrement à la baisse, mardi, ses prévisions de croissance pour l'Asie en développement en 2021 et 2022 eu égard à l'incertitude liée au variant Omicron.

La Banque asiatique de développement a estimé mardi que le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) de l’Asie en développement devrait être de 7,0 % en 2021, contre 7,1 % envisagé en septembre, et de 5,3 % en 2022, contre 5,4%.

Le prêteur basé à Manille explique cette révision à la baisse par l’incertitude que fait peser l’émergence du variant Omicron et les risques de surréaction des pays aux annonces alarmistes des organisations de santé.

L'émergence récente du variant du Sars-CoV-2, Omicron, qui, selon l'Organisation mondiale de la santé, a été signalé par plus de 60 pays depuis sa découverte à la fin du mois dernier en Afrique australe et à Hong Kong, "est un rappel solennel que de nouvelles épidémies restent possibles", déclare la BAD dans un supplément à son rapport sur les perspectives de développement de l'Asie.

"Le COVID-19 a reculé dans l'Asie en développement, mais l'augmentation des infections dans le monde et l'émergence d'un variant à propagation rapide suggèrent que la pandémie va prendre un certain temps à passer", ajoute la BAD.

Le poids de la faible reprise chinoise

La plupart des sous-régions de l'Asie en développement devraient connaître cette année une croissance plus lente qu'on ne le pensait, en partie en raison d'une faible reprise en Chine.

L'économie chinoise, qui a connu un rebond impressionnant après la crise liée à l'apparition de la pandémie l'année dernière, a perdu de son élan ces derniers mois alors qu'elle est aux prises avec une flambée des prix, un ralentissement du secteur manufacturier, des problèmes d'endettement sur le marché immobilier et des épidémies persistantes de COVID-19.

Tableau des prevision de croissance pour l'Asie en developpement par la BAD en 2021

La BAD prévoit désormais pour l'économie chinoise une croissance de 8,0% cette année, légèrement en deçà de ses prévisions faites en septembre (8,1%), et une croissance de 5,3% en 2022 – elle prévoyait en septembre un taux de 5,5%.

Concernant l'Inde, la BAD a ramené ses prévisions de croissance pour 2021 à 9,7% contre 10,0% estimés précédemment, mais elle a maintenu celles pour 2022 à 7,5%.

Autour de 4% de croissance pour la Thaïlande en 2022

L’Asie du Sud-est devrait pour sa part afficher des taux plus modestes. La Banque asiatique de développement prévoit 3% de croissance en 2021 pour la région -contre 3,1% estimés en septembre- et 5,1% en 2022 – contre 5%. 

Quant à la Thaïlande, deuxième économie d’Asie du Sud-est, la BAD estime que son PIB ne devrait pas dépasser 1% de croissance cette année et qu’il pourrait atteindre les 4% en 2022, en ligne avec les prévisions des institutions locales ainsi que la Banque mondiale. Le gouvernement thaïlandais projette entre 3,5% et 4,5% de croissance en 2022 et la Banque mondiale a déclaré mardi qu’elle prévoyait un taux de 3,9%.

La semaine dernière, le Joint Standing Committee on Commerce, Industry and Banking (JSCCIB), organisme regroupant les trois principaux organismes privés thaïlandais des affaires, a estimé que l’économie du royaume pouvait espérer atteindre les 4,5% de croissance en 2022.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale