TEST: 2238

Alerte marée noire sur la côte Est de la Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 27/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 27/01/2022 à 11:50
Photo : Royal Thai Navy obtenue via REUTERS - Une nappe d'hydrocarbures était visible le 26 janvier au large de la province de Rayong
Nappe-Hydrocarbure-Thailande-Rayong

Une nouvelle fuite d’oléoduc s’est produite mardi soir au large de la province industrielle de Rayong, dans l’Est de la Thaïlande, menaçant les plages du littoral et de l’ile de Koh Samet

La marine thaïlandaise a été mobilisée mercredi pour contenir une marée noire après la fuite d'un oléoduc sous-marin qui a déversé plusieurs dizaines de milliers de litres de pétrole (160.000 selon les agences de presse Reuters et AP, 400.000 selon la presse thaïlandaise) à environ 20 km au large de la côte Est qui abrite une vaste zone industrielle, mais aussi des plages et des zones de pêche.

La fuite sur le pipeline appartenant à Star Petroleum Refining Public Company Limited (SPRC) a commencé mardi soir, au sud-est de la zone industrielle de Map Ta Phut, un important complexe pétrochimique, a déclaré le directeur du Département de contrôle de la pollution (PCD), Atthapol Charoenchansa.

Le PCD a averti les pêcheurs, leur conseillant de se tenir éloigné de la zone, mais son directeur a déclaré mercredi que la marée noire devrait être contenue avant qu'elle n'atteigne la côte.

Craintes de nouvelle marée noire pour Koh Samet

Il avait prévenu un peu plus tôt que Koh Samet, une île touristique au large de la province de Rayong, prisée par les Bangkokois et les touristes étrangers, pourrait être touchée d'ici vendredi, mais il a depuis reconsidéré le niveau de menace.

En 2013, la petite île de trois kilomètres de long avait été durement touchée par une marée noire lorsqu'un peu plus de 50.000 litres de pétrole brut s’étaient déversés dans le Golfe de Thaïlande là aussi après la fuite d’un oléoduc de la société PTT. 

Le cours de l'action SPRC a accusé une baisse de 8,6% mercredi matin après l'annonce de la marée noire.

Le directeur du Département des ressources marines et côtières, Sophon Thongdee, a déclaré à la chaîne locale ThaiPBS que le nettoyage des nappes d’hydrocarbure devrait se terminer jeudi et qu'il n'y avait aucun dommage majeur sur l’écosystème marin.

Des experts seront toutefois envoyés pour effectuer une évaluation plus approfondie de la situation, a-t-il indiqué.

Le SPRC a affirmé dans un communiqué que la fuite était sous contrôle et qu'il ne restait plus que 20.000 litres de pétrole dans la mer, ajoutant que la fuite n'avait pas affecté le fonctionnement de la raffinerie.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale