Des migrations de méduses et de poissons venimeux menacent l'écosystème côtier grec

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 02/08/2022 à 06:00 | Mis à jour le 03/08/2022 à 09:05
méduses pelagiques

Cette année de nouvelles espèces d’animaux marins ont fait leur apparition sur les côtes grecques en migrant majoritairement par le canal de Suez

Ces nouveaux organismes marins perturbant la faune et la flore des eaux grecques mais également les nageurs ou encore les pêcheurs sont arrivés en Mer Egée progressivement. Le réchauffement climatique ayant un impact sur l’augmentation des températures moyennes des eaux grecques, attirent à présent les organismes venus de mer Rouge. L'ouverture du Canal de Suez il y a maintenant 163 ans permet la remontée de n'importe quelle espèce dans le bassin méditerranéen.

On dénombre au moins 3 nouvelles espèces de requins, des baleines à bosse mais surtout des méduses pélagiques (Μωβ μέδουσες), des poisons ballon à bande argentée (Λαγοκέφαλοι) et des Pterois (Λεοντόψαρα).

Les méduses pélagiques sont des organismes urticants pouvant provoquer de fortes sensations de brûlures si vous entrez en contact avec ses bras. La carte ci-dessous montre les dernières positions connues des principaux bans de méduses pélagiques dans les lieux les plus connus en Grèce mais il convient de rester prudent car ces méduses se déplacent régulièrement. Toutefois, elles semblent avoir une préférence pour les eaux plus chaudes proches des zones fortement habitées ainsi que les détroits et canaux comme le canal de Corinthe et le détroit d’Euripe (Ευρίπου).

Carte de la Grece - Méduses

Les poissons Pterois ou poissons lions: une espèce dangereuse pour l'Homme

Comme les méduses pélagiques, les Pterois ou poisons lions peuvent être dangereux au toucher. Ces poissons ont migré depuis la mer Rouge par le canal de Suez et sont connus pour leur physique éclectique et pour leur venin parmi les plus dangereux au monde pour l’homme. Selon le Système mondial d'informations sur la biodiversité (GBIF), les poissons lions se concentreraient pour le moment en Dodécanèse (Δωδεκάνησα), en Crète (Κρήτη) et autour de l’île de Cythère (Κύθηρα).

Autre danger en Grèce : les poissons ballons à bande argentée

Les poisons ballon à bande argentée eux ne sont pas venimeux ou urticants mais certaines parties de leurs chaires contiennent une neurotoxine paralysante une fois ingérée par l’homme. Mais ce poison est surtout connu pour avoir endommagé des filets de pêche et des chalutiers.

 

L’augmentation des migrations de poisson venu de mer Rouge et de l’Océan Indien est un phénomène qui est amené à s’amplifier, c’est pour cela que des pays comme la Turquie et Chypre (parmi les premiers touchés) ont déjà commencé à appliquer un certain nombre de mesures pour adapter leurs filets et leurs bateaux de pêche. Cependant la situation reste critique et demande un véritable sursaut des pays méditerranéens pour protéger leur biodiversité et leur tourisme.

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale