Jeudi 26 novembre 2020

Expatrié à Alger : où se loger?

Par Hadia Beghoura | Publié le 07/10/2020 à 23:00 | Mis à jour le 19/10/2020 à 15:49
Photo : Pêcherie d'Alger, Algérie
Alger logement

Pour bien préparer son expatriation, il est nécessaire de trouver un bon logement dans les quartiers les plus surs de la ville de résidence et à proximité des commerces et lieux animés.

Nous verrons dans cet article où bien se loger à Alger quand on est un expatrié.

Le top 6 des communes pour se loger à Alger en tant qu’expatrié

Les deux communes d’Alger ayant la plus grande concentration d’étrangers sont : Hydra et El Biar. Ce sont deux communes qui se situent sur les hauteurs d’Alger. Hydra est la commune la plus huppée. A elle seule, elle compte plus d’une trentaine d’ambassades et El Biar environ une vingtaine. Elles abritent plus de 50% des représentations diplomatiques se trouvant dans la capitale.

Ces communes ont donc attiré autour d’elles la grande majorité de la communauté étrangère s’installant à Alger.

D’autres communes de la capitale abritent aussi les sièges de certaines ambassades et où on retrouve plusieurs expatriés qui y résident telles que Dely Brahim, Ben Aknoun, Val d’Hydra, El Mouradia (lieu très sécurisé où se situe la présidence).  

Il arrive parfois que des expatriés préfèrent louer des villas pour en faire leur lieu d’habitation et de travail. Ainsi, ils réservent les premiers étages pour les bureaux et le dernier étage pour l’habitation. C’est assez pratique surtout qu’Alger est connue par ses embouteillages.

L’ensemble de ces communes sont classées comme zones sures tant bien par les institutions locales que par les représentations diplomatiques des différents pays.

D’autres quartiers sont intéressants pour les étrangers s’installant à Alger, comme Telemly. C’est un quartier non loin du centre-ville et beaucoup d’appartements offrent une vue imprenable sur la baie d’Alger. Les prix de location peuvent être moins chers et le quartier est très agréable de par ses bâtisses au style Haussmannien qui croisent aussi des immeubles des années 1950 du style Le Corbusier (architecte français). Le bémol de ce quartier est le problème de stationnement dû au manque ou quasi inexistence de parkings. Il est possible de trouver plus de places en début de soirée lorsque les côtés habituellement interdits au stationnement deviennent permis de19H au lendemain 07H du matin. Le problème de stationnement existe dans pratiquement tous les quartiers d’Alger à l’exception des résidences surveillées dotées de parkings sous terrains. On retrouve ces dernières beaucoup plus dans la banlieue d’Alger, essentiellement Alger ouest et les hauteurs d'Alger.  

L’hôtel : la solution de la location temporaire à Alger

Une fois la sélection des logements faite sur les sites internet dédiés à la location immobilière, il y a besoin de faire des visites avant de confirmer son choix. Pour cela, il est nécessaire de réserver une chambre d’hôtel le temps de choisir son appartement. Il existe plusieurs hôtels en fonction des budgets et du secteur dans lequel on veut résider temporairement :

Pour un style hispano - mauresque et un hôtel rempli d’histoire, qui a vu passé des célébrités de ce monde comme la Reine d’Angleterre, Joséphine Baker ou même Winston Churchill, il y a le célèbre Hôtel El – Djazair (Appelé souvent par son ancien nom Hôtel Saint – Georges). C’est un hôtel étatique qui se situe sur les hauteurs d’Alger non loin du centre – ville. Il est aussi connu pour son jardin botanique. Il y a également l’hôtel El Aurassi qui est aussi un hôtel étatique. Il domine Alger et offre, tout comme l’hôtel El Djazair, une belle vue sur la baie d’Alger. Un peu plus loin du centre-ville, il y a l’hôtel Sofitel offrant une vue sur le Jardin d’essai du Hamma, un magnifique jardin de 32 hectares conçu à l’époque de la colonisation française pour y tester des plantations d’arbres et plantes venues du monde entier. Il est ouvert au public pour s’y promener.  

A l’est d’Alger, il y a des chaines hôtelières internationales comme : Ibis, Mercure, Le Marriott, Hyatt Regency Airport qui sont les plus proches de l’aéroport mais vous éloignent du centre d’Alger et de ses quartiers animés.

On trouve aussi des hôtels privés dans cette même zone, notamment à Bab Ezzouar comme l’hôtel Best Night, Lamaraz Arts Hotel dans la commune de Kouba, qui sont tout aussi bien de par leur architecture et leur design moderne.

Les hôtels qui se situent dans ces zones sont plus ou moins proches des plus grands centres hospitaliers d’Alger, à savoir le CHU Mustapha et le CHU Maillot (CHU Bab El Oued).

A l’ouest d’Alger, on retrouve aussi des chaines hôtelières connues comme le Sheraton avec sa plage privée (se situe au niveau du Club des Pins, résidence d’Etat), ou encore le Radisson Blu (Val d’Hydra, bien pour sa proximité avec les quartiers de Hydra, El Biar et même le centre – ville). Il y a aussi d’autres hôtels privés dans ce secteur comme Lalla Doudja (à Sidi Yahia, prêt de Hydra), Hôtel Hydra, Hôtel El Biar (au Val d’Hydra), Hôtel du Val (au Val d’Hydra) ou encore le Ferdi Lilly Hotel (à Ben Aknoun). Tous ces hôtels vous donnent un accès facile aux quartiers les plus animés d’Alger.

A l’ouest et centre – est d’Alger, on retrouve beaucoup plus des cliniques privées que de centres hospitaliers. Il existe des cliniques à Hydra et ses alentours par exemple : Clinique Chifa, Clinique Said Hamdine, Clinique Bir Mourad Raïs … etc. Côté ouest d’Alger, on retrouve par exemple : Clinique Al Azhar, Clinique Chahrazed, Clinique Reefak El Feth … etc

Pour ceux qui préfèrent louer des appartements que de séjourner dans des chambres d’hôtels le temps de trouver un logement définitif, il est possible de passer par le site internet Airbnb sur lequel quelques propriétaires postent leurs annonces.

Comment payer son loyer en Algérie ?

Il faut savoir qu’en Algérie, rares sont ceux qui acceptent un paiement mensuel. Généralement, le bail est d’un an et le paiement de la location se fait pour toute l’année. C’est-à-dire, qu’il faudra payer 12 mois de location en une seule fois. Il faut prévoir aussi l’équivalent d’un mois de loyer supplémentaire à payer à l’agent immobilier qui vous aura mis en contact avec le propriétaire du logement. Ceci représente sa commission. Il y a aussi à payer au propriétaire la caution dont le montant est aussi l’équivalent d’un mois de location.

Pour cela, il faudra bien évidemment ouvrir un compte bancaire qui vous permettra d’effectuer ces transactions. Il y a les banques algériennes comme la BNA, la BEA ou encore la BADR mais aussi des banques étrangères qui se sont installées en Algérie depuis quelques années, par exemple : la BNP Paribas, la Société Générale, HSBC… Toutes permettent l’ouverture de comptes en dinar algérien mais aussi en devises. La condition pour ouvrir un compte devise est d’ouvrir obligatoire un compte dinar algérien dans la même agence.

Hadia Beghoura

Hadia Beghoura

Après 3 années passées à Pékin, un diplôme de Master en Commerce International de l’université UIBE en poche, je suis revenue en Algérie pour y travailler. Mes passions sont l’équitation, les voyages et l’art
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Yasmine Bourahli - "Je revisite modestement des grandes œuvres"

C’est dans son atelier situé dans la banlieue ouest d’Alger que Yasmine Bourahli, artiste peintre plasticienne, nous parle de son parcours artistique, ses influences mais surtout son originalité.

Communauté

INTERVIEW

Samantha Cazebonne - « Cet amendement aide toutes les familles »

La députée de la 5e circonscription, Samantha Cazebonne, présente, dans cet entretien exclusif, les contours d’un amendement inédit dont pourront bénéficier l’ensemble des familles et établissements.