Samedi 4 décembre 2021
TEST: 2261

N. Vanderchmitt: "Hong Kong garantit un cadre juridique stable pour les affaires"

Par Didier Pujol | Publié le 25/10/2021 à 15:00 | Mis à jour le 26/10/2021 à 10:41
nicolas vanderchmitt

Composé de 230 avocats répartis dans 13 bureaux dans le monde dont 4 en Asie, le cabinet français de droit des affaires LPA-CGR soutient les Trophées des Français de Hong Kong et parraine le Trophée Innovation. Nous sommes allés à la rencontre de Nicolas Vanderchmitt, associé gérant du bureau de Hong Kong, pour mieux comprendre la particularité de LPA-CGR et son analyse de l'évolution du paysage entrepreneurial à Hong Kong.

contenu sponsorisé

« Nous accompagnons nos clients dans tous les domaines du droit des affaires en Asie »

Notre cabinet est présent en Asie depuis plus de 20 ans avec des bureaux à Hong Kong, Shanghai, Singapour et Tokyo. Nous sommes des avocats pluridisciplinaires et accompagnons nos clients dans tous les domaines du droit pour les aider à bâtir et réaliser leurs projets de manière pérenne. 

A Hong Kong, nos équipes interviennent autour de 3 axes principaux : 

  • le droit des affaires (droit des sociétés, acquisitions, levées de fonds, partenariats, contrats commerciaux) ;
  • la fiscalité des entreprises et des particuliers ;
  • le droit du travail (embauche, licenciement, mobilité internationale, plan d’intéressement).

 

« Nous travaillons aussi bien pour les entreprises que les particuliers »

Nos clients à Hong Kong sont à la fois des filiales de groupes français et des dirigeants d’entreprises locales ou régionales. Nous avons aussi une clientèle d’acteurs étrangers, investisseurs asiatiques bien souvent, que nous accompagnons dans le cadre de leurs projets d’investissements en Europe ou en Afrique via Hong Kong.

« La crise sanitaire nous a rapproché de nos clients »

La pandémie de Covid-19 a engendré beaucoup d’incertitudes pour les acteurs économiques ce qui a notamment eu un impact sur les opérations de croissance externe de nos clients en 2020. Toutefois, les entreprises ont maintenant appris à vivre avec les contraintes liées à cette crise sanitaire et les modes de travail ont évolué permettant désormais à de nombreuses opérations d’être réalisées à distance. C’est notamment le cas des opérations de M&A que nos clients européens ont poursuivi en 2021 malgré les restrictions de déplacement sur la zone Asie. Réaliser une opération d’acquisition sans rencontre physique entre acheteur et vendeur était difficilement envisageable ou souhaitable auparavant ; c’est désormais devenu la norme post-Covid !

Paradoxalement, cette situation exceptionnelle a renforcé nos liens avec nos clients français, lesquels sont soumis aux mêmes contraintes d’organisation et de travail à distance. 

Le nouveau contexte géopolitique : risque ou opportunité pour Hong Kong ?

Pour nous qui sommes implantés depuis 1998 à Hong Kong, les nouveaux enjeux liés au contexte géopolitique et économique représentent une opportunité. En effet, Hong Kong voit aujourd'hui son rôle renforcé en tant que centre financier international de premier plan et la plateforme hongkongaise reste incontournable à la fois pour les investissements étrangers en Chine et les investissements chinois à l’étranger. L’une des forces de Hong Kong reste son système juridique fondé sur les règles de Common Law : ces règles issues du système britannique sont connues de tous les acteurs internationaux et favorisent la sécurité juridique des transactions.

Le nouveau contexte légal à Hong Kong: risque ou opportunité ?

Pour nous qui sommes implantés depuis 12 ans en Chine, le nouveau contexte légal est une opportunité. En effet, Hong Kong voit aujourd'hui son rôle renforcé en tant que centre financier international de premier ordre et l'une des plus fortes capitalisations boursières du monde. Dans ce cadre, Hong Kong continue de s’appuier sur la règle de droit pour les affaires. Certes, la loi de Sécurité Nationale a un impact politique mais sur le plan économique, les acteurs recherchent avant tout la sécurité juridique des transactions. Or, les contrats de droit hongkongais sont reconnus dans le monde entier et défendables devant les tribunaux impartiaux et indépendants.

« Le contexte actuel a renforcé notre engagement en faveur du digital »

Notre engagement dans la voie de la numérisation ne date pas de la pandémie mais le mouvement s'en est trouvé véritablement accéléré. Depuis 4 ans déjà nous avons souhaité améliorer notre gestion du temps afin de nous concentrer sur des services à haute valeur ajoutée et de travailler différemment et plus vite. La façon d’exercer le métier d'avocat est par tradition assez académique mais nous contribuons à faire évoluer cette image. Nous nous sommes donc équipés de certains outils dédiés au métier d’avocat nous permettant de gagner en temps et en efficacité. 

A titre d’exemple, nous avons signé un partenariat avec Closd, une plateforme de gestion d’opérations visant à simplifier, accélérer et sécuriser l’ensemble de projets juridiques (closing électronique, data room, gestion du workflow, etc.). La digitalisation est un excellent moyen d’améliorer nos processus internes mais aussi et surtout d’offrir à nos clients une vraie agilité et modernité dans la qualité de nos services. 

 Aujourd'hui, la transformation digitale du cabinet est toujours en cours, avec de nombreux projets en développement.

Le "legal design" facilite les relations avec nos clients

Au-delà de la digitalisation, nous innovons avec le « legal design », un moyen de faciliter la communication avec nos clients en leur permettant d’appréhender des messages juridiques complexes via des illustrations faciles à assimiler (supports visuels, infographies, codes couleurs, symboles, etc.). Cette façon de travailler implique de mettre nos clients au centre de notre démarche et d’adapter nos messages aux différentes fonctions dans l’entreprise. En effet, un directeur financier ne va pas avoir la même grille de lecture d’un contrat qu’un directeur juridique ; notre objectif est donc d’adapter nos communications (consultations juridiques, notes, contrats, etc.) à notre audience pour faire gagner un temps précieux à nos clients.

« Nous sommes parrains du prix innovation des Trophées des Français de Hong Kong »

Cette année, LPA-CGR avocats a remporté le Trophée d’Or dans la catégorie « Meilleure stratégie de cabinet » lors de la cérémonie des Trophées du Droit organisée par Leaders League. Il nous semble légitime et naturel d'encourager les autres entrepreneurs à innover, en particulier à Hong Kong où des communautés de créateurs sont très actives comme à la French Tech ou à la Chambre de Commerce Française où nous sommes engagés. C'est donc avec plaisir que nous parrainons le Trophée Innovation des Français de Hong Kong, pour valoriser les initiatives locales. 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

AGENDA DU MOIS

Nos événements préférés du mois de décembre à Hong Kong

Que faire en ce mois de décembre à Hong Kong? Lepetitjournal.com vous a concocté une sélection d’événements à ne manquer sous aucun prétexte. Et vous, qu’avez-vous de prévu ces prochains week-ends ?