Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 2
  • 0

Ludovic Weber : "En Asie, Saint-Gobain contribue à la croissance durable"

Ludovic Weber est CEO Asie Pacifique pour le groupe français Saint-Gobain. Il a accepté de répondre à nos questions sur la saga de ce grand groupe dans la région et les opportunités de développement et d'emploi.

ludovic weber saint gobainludovic weber saint gobain
Écrit par Didier Pujol
Publié le 3 décembre 2023, mis à jour le 4 décembre 2023

J'ai été séduit par les valeurs humaines du groupe Saint-Gobain

Vous êtes à la tête de la région Asie Pacifique pour Saint-Gobain depuis un peu plus de deux ans. Pourriez-vous nous parler de votre parcours.

J’ai en effet la chance de mener les activités de Saint-Gobain en Asie-Pacifique depuis mi-2021, après plusieurs postes de direction entre l’Europe et la Chine, et après plus de 10 ans dans le groupe. J’ai commencé ma carrière au sein de l’administration française, travaillant pour les ministères en charge de l’environnement puis de l’industrie. J'ai beaucoup de respect pour mes anciens collègues qui font de la chose publique leur carrière mais j’ai rapidement compris que me concernant je m’épanouirais davantage en entreprise. Je me suis dirigé en 2011 vers Saint-Gobain, séduit par les valeurs humaines et d’entreprise que le groupe incarne et véhicule. Parmi les choses dont je suis fier figure le fait de porter à un niveau relativement élevé dans l’entreprise, les valeurs et la connaissance des réalités du milieu social assez modeste dont je suis originaire.

Saint-Gobain emploie plus de 10 000 personnes en Asie

Saint-Gobain est présent en Chine depuis 1985 avec près de 50 sites et vient d’inaugurer un tout nouveau siège regional à Shanghai. Quelles sont aujourd’hui les activités et que représente St Gobain en Chine et en Asie ?

L’Asie représente une région importante pour Saint-Gobain : importante en taille car, même si l’Asie ne représente que quelques pourcents des revenus mondiaux de Saint-Gobain, cela reste plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires, plus de 10 000 employés, une centaine de sites dont un centre de R&D, un siège régional, et des positions de leader et d’acteur de référence sur plusieurs de nos business dans la mobilité, l’industrie et la construction durables. L'Asie est une géographie à fort potentiel de croissance et chaque année nous y inaugurons de nouvelles usines et/ou activités. C’est une région ou les enjeux de durabilité sont immenses, à savoir comment concilier une croissance rapide des marchés et un impact contrôlé sur l’environnement ; Saint-Gobain a un rôle a jouer, en développant et proposant des solutions plus légères et durables pour la construction, la mobilité et l’industrie.

Saint-Gobain vise le leadership mondial de la construction durable

Avec près de 170000 employés dans le monde dont environ 8000 en Chine, quels sont aujourd’hui les enjeux de l’entreprise sur cette zone ?

Notre vision est d’être leader mondial de la construction durable. La Chine est le premier marché mondial des matériaux de construction – cela reste le cas même dans la crise que le secteur traverse actuellement -, elle est le premier marché automobile et est devenue le premier exportateur automobile mondial, elle sera dans la prochaine décennie le premier marché d’installation de nouvelles capacités en énergies nouvelles ; avec des positions de leader peu contesté dans des segments prometteurs tels les véhicules électriques, la production de panneaux photovoltaïques, la production d’hydrogène ou encore le captage de CO2. La Chine occupe ainsi une place mondiale prépondérante pour la plupart des marchés de Saint-Gobain, ce qui catalyse beaucoup de développements, d’innovations à rayonnement parfois mondial : il est donc essentiel pour nous d’y occuper une place active.

En Chine, nous nous positionnons sur l'innovation et l'environnement 

Nous ne cherchons pas à être leader en volume en Chine, face à des concurrents locaux aux tailles inégalables, mais nous ambitionnons d’y être un acteur de référence, leader en termes d’innovation, apporteur de solutions originales, plus durables et soucieuses de l’environnement et de l’ensemble des parties prenantes. C’est la toute notre stratégie en Chine : identifier les segments les plus porteurs et influençant le reste du monde, et nous y développer rapidement ; nous construisons ainsi chaque année plusieurs nouvelles lignes ou usines en Chine dans les marchés porteurs de la construction légère, du vitrage pour la mobilité électrique ou encore de solutions céramiques en amont de la chaine de valeur des énergies nouvelles. Notre raison d’être - Making the World a Better Home – consiste à apporter des solutions pour décarboner notre environnement, tout en contribuant positivement à la vie de nos employés, de nos clients, aux souhaits de nos investisseurs, au bien-être des communautés dans lesquelles nous opérons. Une ambition qui, je l’espère, restera fédératrice.

Nous sommes engagés pour la croissance durable

L’entreprise accorde une place prépondérante à l’innovation et à ce que vous nommez la croissance durable. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de ces choix.

Décarboner la construction, l’industrie, est un enjeu immense qui requerra énormément d’innovations. Le secteur de la construction est à l’origine de 40% des émissions mondiales de CO2, si on intègre le carbone contenu dans les matériaux de construction, dans l’énergie utilisée pour chauffer ou refroidir les bâtiments et plus généralement l’ensemble du carbone lié à la durée de vie des bâtiments. Parallèlement, disposer d’un foyer confortable est un besoin essentiel pour l’ensemble de la population, une base indispensable pour une vie en bonne santé, pour pouvoir disposer d’une éducation correcte. C’est l’innovation, l’esprit d’entreprendre que nous promouvons au sein de nos équipes, fournisseurs, clients qui permettront de trouver les solutions conciliant besoin en bâtiments performants et nécessité d’atteindre la neutralité carbone.

Cette innovation est source de croissance durable car la plupart des pays dans le monde cherchent à atteindre la neutralité carbone d’ici quelques décennies. Une croissance ne peut être durable que si elle embrasse l’ensemble des parties prenantes ; notre croissance doit aller de pair avec un moindre impact environnemental, avec bien-être de nos employés et de l’ensemble de nos parties prenantes. C’est pourquoi ces 5 dernières années nous avons énormément cru en Chine alors que nos émissions de CO2 (scope 1 et 2), notre consommation d’eau, notre production de déchets non recyclables ont énormément réduit. Et le bien-être de nos employés, que nous mesurons chaque année, a beaucoup progressé en Chine et dans le monde. C’est le sens de notre nouvelle stratégie depuis 2021, Grow & Impact : faire en sorte que notre croissance soit synonyme d’impact positif sur notre environnement au sens large.

Saint-Gobain est ouvert aux jeunes talents et favorise la mobilité

Quelle part faites-vous aux Français et aux salariés locaux ? Quelle est la politique de ressources humaines en la matière ?

Historiquement Saint-Gobain employait beaucoup d’expatriés en Chine, la raison étant qu’il nous était difficile de trouver localement les compétences dont nous avions besoin. Ce monde est révolu : depuis 10 ans nous avons donc fortement « localisé » nos équipes en Chine, même s'il est essentiel pour nous de maintenir une base minimum d’expatriés en Chine, notamment de jeunes talents ouverts à découvrir de nouveaux horizons et enjeux. C’est très important pour nous, pour maintenir des échanges humains étroits entre France et Chine, et pour que les leaders du Saint-Gobain de demain connaissent les enjeux asiatiques et chinois. C’est pourquoi offrir un minimum de mobilité internationale est partie intégrante de notre « marque employeur ». Proposer des parcours internationaux à nos jeunes talents fait aussi partie de notre responsabilité sociale, en offrant à la jeunesse des opportunités de découvrir, comprendre des cultures différentes, ce qui contribue à la compréhension mutuelle et à la paix.

Que diriez-vous aux Français qui souhaitent rejoindre l’entreprise en Asie ?

Je leur dis de foncer ! Vous verrez à quel point la Chine, l’Asie offrent d’immenses possibilités d’enrichir votre vie professionnelle et personnelle, de vous épanouir. Vous y découvrirez un environnement très dynamique, vous y conduirez énormément de projets de croissance, vous y affronterez des enjeux très changeants aussi, ce qui est parfois perturbant mais formateur.

Sujets du moment

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024