Vendredi 16 avril 2021
Hong Kong
Hong Kong

La Chine et ses 1000 milliardaires

Par Le Vent de la Chine | Publié le 08/03/2021 à 14:00 | Mis à jour le 08/03/2021 à 23:19
Photo : Zhong Shanshan (Nongfu), Pony Ma (Tencent) et Jack Ma (Alibaba) @VDLC
milliardaires chinois

Alors que la montée des inégalités en Chine pose un défi majeur au leadership, le pays n’a jamais eu autant de milliardaires.

1058 milliardaires en 2020

En 2020, la fortune de 259 patrons chinois a dépassé le milliard en billets verts, amenant le total à 1058 milliardaires, contre seulement 696 richissimes Américains (70 en plus en 2020), selon le dernier classement Hurun. Ce faisant, la Chine devance pour la première fois les Etats-Unis et devient le premier pays au monde a dépasser les 1000 milliardaires sur son sol, pour une valeur combinée de 4500 milliards de $ (+73% par rapport à 2019). C’est presque autant que le PIB du Japon ! La Chine domine également le classement des ”self-made women”, avec 66% des 231 fortunes mondiales féminines. Et pour la 6ème année consécutive, la capitale mondiale des milliardaires est… Pékin, ville où l’on a des chances de croiser 145 milliardaires. Shanghai, capitale économique du pays, en accueille 113, et vient voler la place de n°2 que détenait New York. Le hub technologique Shenzhen et ses 105 milliardaires, dérobe la 4ème place à Hong Kong et Londres (82 milliardaires). Au total, six des dix villes mondiales à la plus forte concentration de super-riches, sont chinoises.

”Les ravages de la pandémie ont été compensés par un rebond des marchés boursiers et un florilège d’introductions en bourse (l’application de courtes vidéos Kuaishou, l’eau minérale Nongfu Spring, les véhicules électriques Xpeng Motors, les figurines PopMart…)”, commente Rupert Hoogewerf, à l’origine du classement Hurun. ”Nous assistons à la nouvelle révolution industrielle, avec les ”ABCDE” (AI, blockchain, cloud, données et e-commerce) créant de nouvelles opportunités pour les entrepreurs et conduisant à une concentration des richesses à une échelle inédite”, ajoute-t-il.  Ainsi, 2020 a connu la plus forte création de richesses de la dernière décennie, et pour la première fois dans l’histoire, l’Asie recense plus de milliardaires que le reste du monde.

Eau minérale et e-commerce

L’homme le plus riche d’Asie est donc Zhong Shanshan (67 ans, cf photo), le patron des eaux minérales Nongfu Spring. Ses 85 milliards de $ le placent directement à la 7ème place du classement mondial.

Second Chinois le plus riche : Pony Ma, fondateur du géant de l’internet Tencent, pesant 74 milliards de $ (30 milliards de plus que 12 mois plus tôt, +70%).

Sur la dernière marche du podium, Colin Huang (41 ans), à la tête de la plateforme de e-commerce Pinduoduo, en pleine controverse autour de sa culture d’entreprise. En une seule année, il a gagné 51 milliards de plus (+283%) ! Sa fortune de 69 milliards de $ lui permet donc d’intégrer le top 20 mondial. Généreux, le fondateur de Pinduoduo en a redistribué 10 à ses équipes et à des associations caritatives, avant d’abandonner son poste de PDG en août 2020, suivant les traces de Jack Ma…

Justement, le fondateur d’Alibaba tombe à la quatrième place du classement (+22%), sous le coup d’une enquête pour abus de position dominante après l’entrée en bourse avortée par les autorités de son bras financier Ant.

À la 5ème place, Zhang Yiming (38 ans), fondateur de TikTok (Bytedance), l’application ciblée par l’administration Trump, a fait une percée fulgurante, avec 60 milliards de $. Cela permet à Zhang d’entrer au top 30 mondial.

Nommé ”personnalité de l’année” par Hurun, Zeng Yuqun (53 ans), à la tête du plus grand fabricant de batteries lithium-ion au monde CATL, intègre le top 50 mondial avec une fortune estimée à 34 milliards de $. Ex aequo, Wang Xing, fondateur de la plateforme de livraison de repas Meituan, qui a vu ses comptes en banque quadrupler (34 milliards de $).

La fin de l'immobilier?

”Le roi du cochon” Qin Yinglin et son épouse, à l’origine du groupe Muyan Food, intègrent le top 10 chinois, en doublant leur fortune à 41 milliards de $, sur fond de fièvre porcine. En 1992, le couple détenait 22 truies. Dans le même domaine agro-alimentaire, Liu Yonghao (70 ans), fondateur du groupe New Hope Liuhe, décroche la 100ème place mondiale, avec 19,5 milliards de $.

Tout juste sorti de prison après 12 ans passés derrière les barreaux, Huang Guangyu (52 ans), fondateur de l’ex n°1 de la vente d’électroménagers Gome, voit sa fortune doubler à 5,3 milliards de $.

Ren Zhengfei (77 ans), fondateur de Huawei, est un des rares milliardaires chinois à voir sa fortune se réduire de 3%, à 2,9 milliards de $, faisant les frais de la campagne américaine contre le géant des télécoms.

Signe des temps : il n’y a désormais plus aucun magnat de l’immobilier dans le top 10 chinois, le Hongkongais Li Ka-shing et Xu Jiayin (Evergrande) s’en trouvant éjectés.

Ont décroché du top 100 mondial, Lu Zhengyao et Jenny Qian, fondateurs de la chaîne de cafés Luckin Coffee, accusée d’avoir frauduleusement exagéré ses profits ; Chen Feng, cofondateur du conglomérat HNA placé en liquidation judiciaire ; et Xiao Jianhua du groupe Tomorrow Holdings, tombé pour corruption. Lin Qi (39 ans), patron de la plateforme de jeux vidéo Yoozoo, disparait également du classement, empoisonné par un ancien employé…

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine est une newsletter hebdomadaire d'analyse de l'actualité économique et politique, et sociétale - réputée pour son sérieux et son analyse de qualité auprès des professionnels depuis 1996.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Seaspiracy, docus Netflix : lanceurs d’alerte ou écrans de fumée ?

Netflix vient de sortir Seaspiracy, un documentaire-choc sur le monde de la pêche. Entre approximations scientifiques et prises de position catégoriques, que valent vraiment ces documentaires Netflix?