Jeudi 23 septembre 2021
TEST: 3629

TOTAL mise sur l’énergie solaire avec un partenaire Indien

Par Capucine Canonne | Publié le 26/01/2021 à 01:02 | Mis à jour le 28/01/2021 à 09:43
Photo : Site d'énergie solaire Kamuthi, dans le Tamil Nadu
kamuthi inida inde tamil nadu energie solaire

Le Groupe TOTAL a annoncé la semaine dernière une importante participation dans une filiale d’un Groupe industriel Indien, Adani, considéré comme l’un des principaux développeurs solaires au monde.

 

Un partenariat qui se consolide

Adani Green Energy Limited (AGEL) est désormais en partie acquis par le Groupe TOTAL, à hauteur de 20% (soit un montant de 2,5 milliards de dollars). Cette acquisition montre une étape supplémentaire dans la stratégie de diversification de TOTAL dans les énergies renouvelables. Concrètement, le Groupe possède maintenant un siège au conseil d’administration. Patrick Pouyanné, PDG de Total est très satisfait par ce nouveau partenariat : « Notre prise de participation dans AGEL est une étape majeure dans la stratégie mise en place avec Adani dans les renouvelables en Inde. (…) Compte tenu de la taille de son marché, l'Inde est le pays privilégié pour mettre en oeuvre notre stratégie de transition énergétique basée sur les 2 piliers que sont les renouvelables et le gaz naturel", a-t-il souligné. Les deux Industriels sont en effet déjà liés auparavant, notamment à travers un partenariat dans l’énergie depuis 2018 et des investissements dans la distribution et la commercialisation du Gaz en Inde.

 

 

Le Groupe Adani aussi est ravi ! Son Président, M. Gautam Adani, en témoigne : « Nous sommes ravis d’approfondir notre alliance stratégique avec Total, un acteur global de l’énergie, et de l’accueillir comme actionnaire dans Adani Green Energy Limited. Nous avons une vision partagée du développement des renouvelables à des prix abordables pour permettre une transformation énergétique durable en Inde. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler ensemble afin de réaliser la vision de l’Inde d’atteindre 450 GW de capacité à partir de renouvelables d’ici 2030. »

 

india inde total energie solaire

 

 

Qui est Adani ?

Mais qui est ce nouveau partenaire ? En fait, Adani Green Energy Limited (AGEL) est une filiale du groupe Adani. Lancée en 2015, AGEL est fier d’être aujourd’hui le plus grand projet de site solaire au monde, dont le site se situe…à Kamuthi, au sud du Tamil Nadu.  Vous allez voir en photos, c’est très impressionnant !

 

kamuthi india inde solaire énergie partenariat
Voici le site de Kamuthi, dans le Tamil Nadu

 

Fondé en 1988, le Groupe Adani est aujourd’hui un acteur incontournable, générant un chiffre d’affaires annuel de 13 milliards de dollars. Ses activités sont diverses : énergie, logistique, agroalimentaire, immobilier, services financiers, défense ou encore aérospatiale, et ce, dans environ 50 pays du monde ! Son fondateur et Président, M. Adani est (comme décrit sur le site officiel) « un entrepreneur de première génération, animé par sa philosophie fondamentale qui consiste à insuffler la croissance avec bonté par la construction de la nation. Chacune de ses activités principales vise à aider à mettre en place des capacités d'infrastructures intégrées de classe mondiale dont l'Inde a besoin pour accélérer sa croissance. ».

Ainsi, par l’intermédiaire d’AGEL, Adani vise à atteindre 25 gigawatts d'énergie renouvelable d'ici 2025 et s'est engagé à contribuer aux objectifs de la COP21 en Inde. Une belle promesse pour l’avenir du pays et l’environnement ! Mais, ce qui est certain, c’est que les 2 géants trouvent en ce partenariat leur compte puisque l’un souhaite devenir le leader en économie durable d’ici 2030, et l’autre N°1 en énergies renouvelables dans son pays. On vous laisse deviner qui est qui !

 

 

Nous vous recommandons
CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Directrice de la publication et rédactrice en Chef de l’Edition lepetitjournal.com de Chennai. Jeune maman et expatriée en Inde, elle crée l'édition de Chennai en août 2019 ; un prolongement de ses expériences en radio, TV et presse écrite.
0 Commentaire (s) Réagir