Dimanche 29 novembre 2020

Une île, une maison : Java et ses maisons de type joglo

Par Valérie Pivon | Publié le 20/08/2020 à 22:30 | Mis à jour le 20/08/2020 à 22:30
java architecture traditionnelle

L’architecture des maisons traditionnelles javanaises reflète l’appartenance sociale des propriétaires. C’est la forme du toit du plus petit au plus grand qui définit le niveau hiérarchique des occupants.

 

java architecture indoensie
Schéma : @ tropical-architecture.blogspot

 

  • La  maison ordinaire de type kampung est constituée d’un toit simple et de quatre piliers centraux.
  • La maison de type limasan est plus élaborée et plus grande
  • La maison de type joglo correspond à la maison traditionnelle de l’aristocratie javanaise.

La maison de type joglo

La forme de son toit n’est pas sans rappeler celle des volcans dont les pentes sont souvent très fertiles. Ces toits sont très souvent décorés de pièces faites en argile comme des oiseaux, coqs… Ces ajouts remonteraient à la période Majapahit, royaume hindouiste présent sur Java entre le 13ème et le 16ème siècle. Les fondations des maisons qui étaient à l'origine construite sur des petits piliers en bois ont été transformées durant la même période en sous-bassement fait de briques.

Ces maisons sont toujours organisées autour de plusieurs bâtiments orientés sur un axe nord-sud. L’entrée se fait par la porte principale Lawang pintu. 

Le pendopo, grand pavillon ouvert et de forme rectangulaire, est situé à l’avant du complexe des maisons joglo. C’est là que l’on reçoit les invités et où se déroulent les cérémonies. Il est relié à l’habitation principale Omah par une pièce appelée peringgitan. Cette structure est extrêmement ancienne, on en retrouve des exemplaires sculptés sur les bas-reliefs de Borobudur (8-9ème siècle) et également sur le site de Trowulan qui fut la capitale du royaume Majapahit au 14ème siècle.

La maison principale appelée Omah est agencée à l’intérieur avec des panneaux amovibles qui peuvent être soit en bambou tressés soit en bois sculpté. On trouve à l’avant du bâtiment une véranda emperan qui accueille les activités de la famille. Bien souvent, une porte ornée ouvre sur la pièce centrale dalem plus sombre : c’est là que dort la famille. A l’arrière, on trouve trois plus petites pièces : lesenthong. La pièce située à l’est sert à entreposer le matériel agricole, celle à l’ouest à stocker le riz et la pièce centrale est sacrée et réservée à célébrer Dewi Sri, la déesse de la fertilité et du riz. C’est d’ailleurs dans cette pièce que seront célébrés les mariages.

maison java traditionnelle
maison javanese @Parc Taman Mini Jakarta

Le toit Joglo est une forme de toit javanaise emblématique. On en trouve de deux types : masculin et féminin, le plus large étant masculin. Le toit Joglo a influencé le développement de l'architecture coloniale néerlandaise en Indonésie. Les bâtiments modernes en Indonésie, comme les grands halls ou le terminal 2 de l’aéroport de Jakarta, ont des toits qui font référence au type joglo.

 

Crédit photo : Odyl Z

 

 

Nous vous recommandons

Valerie Pivon

Valérie Pivon

Expatriée depuis plus de 20 ans en Asie dont 14 ans en Indonésie, guide au musée national de Jakarta. C'est avec plaisir que je partage avec les lecteurs du Petitjournal.com ma passion pour l'archipel indonésien.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.