Vendredi 10 juillet 2020
Barcelone
Barcelone

Manifestations : le ras-le-bol des coupures de la Meridiana

Par Perrine Laffon | Publié le 24/02/2020 à 18:17 | Mis à jour le 24/02/2020 à 18:21
Photo : Copie d’écran Youtube
coupure meridiana barcelone

Cela fait maintenant plus de 130 jours que l'avenue Meridiana est coupée tous les soirs à la circulation par des manifestants indépendantistes. Le mouvement de protestation crée des conflits et la police municipale demande des mesures rapides au gouvernement régional.

 

En octobre 2019, la ville de Barcelone a été secouée par plusieurs nuits d'émeutes suite à la condamnation des dirigeants indépendantistes par la justice espagnole. Si la situation a retrouvé son calme quelques semaines plus tard, une zone de la ville continue d'être le point de rendez-vous quotidien des manifestants indépendantistes radicaux : tous les jours sur l'avenue Meridiana, au niveau du croisement de la rambla Fabra i Puig, des manifestants (rattachés au mouvement des Comités de Défense du Référendum) bloquent la circulation des véhicules à la tombée de la nuit et en début de soirée. Sur leurs pancartes, on peut lire des messages d'excuses pour le dérangement et des mots de soutien pour la "libération des prisonniers politiques". 

 

Commerçants et conducteurs en colère

L'intention des manifestants était de perturber la circulation et l'accès sur une rue qui voit transiter tous les jours des milliers de véhicules, afin de sensibiliser ainsi au sort des prisonniers indépendantistes et de porter le débat au parlement. Le problème est que cette action pèse avant tout sur les autres habitants, sans toucher directement les dirigeants politiques concernés. Une situation qui crée des tensions entre Barcelonais et qui ne fait qu'augmenter la fracture entre deux parties de la population. Ces dernières semaines, plusieurs affrontements ont eu lieu le soir entre des manifestants radicaux et des automobilistes en colère qui ne supportaient plus d'être bloqués pour rentrer chez eux. Après les automobilistes, ce sont bien sûr les commerçants de la zone de Fabra i Puig les premiers a être touchés par ces manifestations prolongées. Dans un communiqué publié ce mois-ci, l'association Barcelona Comerç et l'union de commerçants Fabra Centre ont annoncé "des pertes de 20 à 40% pour les commerçants et de 30% pour la restauration du quartier" depuis le début du mouvement, compte tenu de la difficulté pour les clients d'accéder aux commerces et aux restaurants. 

 

meridiana barcelone
Communiqué de Barcelone Commerç


Liberté de manifester ou perturbation de l'ordre public ?

Si la police catalane, les Mossos d'Esquadra, a toujours considéré le droit de manifester pour ne pas interdire ces perturbations de la circulation, la ville de Barcelone n'accepte plus cet argument. Face à la prolongation des coupures de l'avenue Meridiana, et surtout face aux comportements violents de certains manifestants, la police municipale barcelonaise réclame au gouvernement catalan d'intervenir pour interdire les concentrations réalisées chaque soir. Dans un rapport envoyé à la direction générale de Sécurité, la Guardia Urbana assure que cette manifestation "altère l'ordre public" et "met en danger l'intégrité physique des personnes et des biens". Les policiers ont en effet rapporté la présence de manifestants cagoulés qui donnent des coups aux voitures bloquées, de scènes de bagarres avec certains conducteurs ou des agressions aux journalistes, ainsi que des dégâts provoqués sur la chaussée par des feux volontaires. 

 

coupure meridiana barcelone
Appel à couper la Meridiana


La mairie demande au gouvernement régional d'agir

Dans une intervention à la télévision catalane TV3, le conseiller municipal adjoint à la sécurité de la ville, Albert Batlle, a rappelé que "le droit de manifestation a aussi ses limites : ce rassemblement nuit aux voisins, aux commerçants, aux conducteurs, et représente un risque pour la sécurité des personnes". Après avoir entendu les associations de commerçants, pris connaissance du rapport de la Guardia Urbana et des avertissements d'agents de police face à un risque d'affrontements entre habitants, Batlle réclame à Miquel Bucq, ministre de l'Intérieur du gouvernement régional catalan, d'intervenir pour faire cesser ces manifestations dans les meilleurs délais. 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

EXPO

Les expos à ne pas louper cet été en France

Après d’interminables semaines de confinement, l’été est enfin là pour que nous puissions en profiter. Quoi de mieux que de faire voyager votre esprit et votre créativité à travers les expos de l'été

Sur le même sujet