Dimanche 8 décembre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

10 sujets de conversation pour éviter le procès catalan

Par Victoria Philippe | Publié le 19/02/2019 à 16:57 | Mis à jour le 19/02/2019 à 17:11
Photo : Photo by Ben White on Unsplash
proces catalogne

L’ouverture du procès des indépendantistes catalans le 12 février a ravivé des tensions, et est de nouveau au centre de l’attention… Vous en avez ras le bol que toutes vos conversations tournent autour de la question indépendantiste ? Ras le bol de marcher sur des œufs et risquer à tout moment, à cause d’un petit mot de travers, de provoquer la fureur de vos amis catalans ? Voici 10 sujets d’actualité autour desquels vous pourrez échanger librement !  

 

- Le Mobile World Congress (MWC) : "et toi t'as quoi comme smartphone ?"


La ville de Barcelone se prépare à accueillir le plus grand salon international de la technologie Mobile World Congress (MWC), qui tiendra sa nouvelle édition à Barcelone du 25 au 28 février. Le rendez-vous deviendra la vitrine des principales avancées technologie du secteur avec à l’honneur l’Intelligence Artificielle et la 5G. 
Sous le slogan "Intelligent Connectivity" (Connectivité intélligente), l’édition de cette année accueillera plus de 2400 entreprises, dans huit halls d’exposition et de nombreuxs espaces extérieurs gratuits, qui réuniront plus de 11.600 participants représentant 205 pays. Le MWC 2019 à Barcelone aura pour lieux les sites Gran Via et Montjuïc de la Fira Barcelona. 

 

- Les clasicos : "de toutes façons on a déjà gagné la Liga..."

 

camp nou barcelone
Photo by Ekansh Saxena on Unsplash


 


Les mordus de football son gâtés en ce début d’année, avec déjà 3 clasicos prévus en l’espace de deux mois. Après une égalité lors de la première manche da la demi-finale de la coupe du Roi le Real Madrid et le FC Barcelone se rencontreront à nouveau le 27 février à Madrid pour la seconde manche. Les deux équipes se retrouveront ensuite très vite, le 2 mars, pour un troisième affrontement, cette fois en championnat Liga.

 


- Un nouveau Primark dans le centre de Barcelone : "c'est la mort du petit commerce"


Aujourd’hui si l’on veut faire son shopping chez Primark, on doit se rendre dans les centres commerciaux de L'illa et de Diagonal Mar, situés dans des quartiers à l'ouest et à l'est de la ville et loin du centre. Mais c’est est sur le point de changer ! En effet, la chaîne irlandaise ouvrira un magasin cette année au 23 Place Catalunya, au coin de Las Ramblas. L'info a été confirmée par Zambal Spain, propriétaire du bâtiment.

 

- Le "Top manta" évacué de la Place Catalunya, "tu trouves ça juste, toi ?"


Vous les avez tous déjà aperçus Place Catalunya, le top manta fait référence à ces vendeurs dde contrefaçons en tout genre : baskets, lunettes, sacs… Lundi 18 février la Guardia Urbana et les Mossos d'Esquadra, avec le soutien des gardes de la TMB et de Renfe, ont déployé un dispositif de prévention stable pour empêcher les vendeurs de rue irréguliers de s’installer Place Catalunya et à l’intérieur de la station de métro. 

 

- Où faire faire pipi à Médor dans Barcelone ?

chien barcelone
Photo by aleksandar ristic on Unsplash



Environ 500 personnes ont manifesté dimanche 17 février au centre de Barcelone, accompagnées de leurs compagnons à quatre pattes, pour protester contre le manque de grands espaces et des conditions dans lesquelles leurs animaux domestiques peuvent se promener librement sans être obligés d'être attachés. 
Convoquée par l'association "Espais Gos Bcn", la manifestation a eu lieu entre la Place Universitat et la Place Sant Jaume, avec le slogan : "Assez d'interdictions. Les gens avec des chiens sont aussi Barcelone". Ils ont rappelé qu’à Barcelone, l’accès aux chiens était totalement interdit dans 79 espaces verts de la ville et que, dans de très rares cas, les propriétaires étaient autorisés à se promener avec ces animaux sans les attacher. 

 


- Changement des noms de rue : "franchement, ils ont que ça à faire ?"


Le conseil municipal de Barcelone a approuvé le changement de nom de l’avenue Príncip d'Astúries, qui sera rebaptisée Riera de Cassoles. Dans une déclaration, le Conseil, présidé par Ada Colau, souligne que le changement de nom de l'Avenida Príncip d'Astúries, sous l'impulsion d'une initiative citoyenne, sera effectif le 24 mars. L'initiative est ancrée dans une dynamique de "desborbonisation" de la ville, ou de rejet de la monarchie. En parallèle, la mairie de Barcelone officialisera également le 17 mars le changement de nom de la rue Secretari Coloma, imposé sous le régime franquiste, pour récupérer celui de Pau Alsina, qui était à l’époque un hommage à un député travailleur. Le premier adjoint au maire de Barcelone, Gerardo Pisarello, a souligné qu'avec ce changement, "Barcelone fait un pas de plus pour éliminer l'empreinte franquiste". 

 


- Les premiers vélos électriques métropolitains débarquent : "et toi, tu gares où ta mob ?"


Vous habitez en région métropolitaine de Barcelone ? Ce nouveau service de vélo électrique va vous changer la vie ! Le service est disponible dans 11 municipalités métropolitaines de L'Hospitalet à Castelldefels et d'Esplugues à Sant Feliu de Llobregat. Sant Cugat del Vallès sera intégré dans les prochaines semaines. Au total, il y a 45 stations avec 14 places chacune. L'abonnement a un coût annuel de 30 euros et un tarif en fonction du temps d'utilisation, avec les 30 premières minutes gratuites. L'AMB prévoit d'étendre le service en fonction de la demande et de couvrir les 36 municipalités métropolitaines à l'avenir. Les vélos fonctionnent entre 7h du matin et minuit, sept jours sur sept, 365 jours par an, l'horaire sera lui aussi adapté à l'avenir en fonction de la demande et de l'utilisation.

 


- Les narcopisos : "mon voisin dit que c'est de la spéculation immobilière..."


Dans le quartier du Raval, les narcopisos constituent un problème depuis des années. Malgré la fermeture de nombreuses maisons, les problèmes sont constants dans le quartier, et s’étendent à toute la Ciutat Vella. En effet, encore la semaine dernière, une opération de police a été menée dans le quartier gothique pour démanteler 3 de ces logements dédiés à la vente de drogue. Malgré le dispositif Ubif lancé par la police catalane en novembre dernier, pour lutter contre ce phénomène, les narcopisos continuent de fonctionner et les plaintes des voisins ne cessent d’augmenter. 

 

- Ras le bol des cannabis club : "c'est quand même mieux que les narcopisos"

cannabis club barcelone
Photo by Smoke & Vibe on Unsplash



Si vous habitez dans le quartier gothique ou même si vous y êtes juste de passage, vous ne pourrez passer entre les griffes de ces vendeurs à la sauvette chargés de rabattre les éventuels consommateurs vers les clubs de consommation. Fatigués par ce trafic, qui enfreint clairement les restrictions propres à ces établissements, certains habitants du quartier ont décidé de prendre les choses en mains et de dénoncer les responsables sur les réseaux sociaux. Ils les recherchent et attendent qu’ils séduisent un groupe de touristes, puis les photographient en train d'amener les visiteurs dans un club de cannabis et publient les images sur les réseaux.

 


- Barcelone, invitée d’honneur de la foire internationale du livre de Buenos Aires : "et toi, tu lis quoi en ce moment ?"


Pendant 21 jours, du 23 avril au 13 mai, Barcelone exposera sa force littéraire et éditoriale en tant que ville invitée d'honneur lors de la 45e édition de la monumentale foire internationale du livre de Buenos Aires. Cela se fera par un débarquement culturel qui cherche à améliorer la présence de la littérature catalane en Amérique Latine et qui sera défendu par 56 écrivains et illustrateurs, en catalan et en espagnol, de Barcelone, de la Catalogne, des îles Baléares, de la communauté de Valence et d'Andorre. 
 

victoria philippe

Victoria Philippe

Étudiante et stagiaire en journalisme, elle a déjà travaillé pour deux médias francophones à Beyrouth. Avec des affinités culture et société, elle est passionnée de photographie et photojournalisme.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

ViscaCatalunyaLliure mer 20/02/2019 - 09:56

Au lieu de critiquer le fait que les conversations tournent autour du procès des 12 leaders indépendantistes emprisonnés de manière "préventive" depuis plus d'un an pour des raisons qui sont loin d'être confirmées, vous feriez mieux de vous précoccuper sérieusement des dérives qui se produisent dans l'Europe du XXIème siècle, du manque de libertés croissant et de la manipulation fréquente de la réalité par de nombreux médias... Vous qui vous dites journaliste, n'est-il pas de votre devoir d'informer au lieu de proposer au gens d'éviter des sujets délicats?? Indépendentiste ou non, tout le monde devrait être indigné par ce que vous venez d'écrire... Si vous n'aimez pas les débats profonds qui ont lieu en Catalogne, vous êtes libre d'aller vivre ailleurs...

Répondre
Commentaire avatar

Pierre jeu 21/02/2019 - 23:27

Tout à fait d’accord. Nombre d’expat français aimeraient vivre en Catalogne dans leur bulle de confort égoïste sans qu’ on vienne les « emmerder » avec des débats sociétaux qui viendraient briser leurs certitudes chauvines et petites bourgeoises. Et Mlle Philippe s’en fait bien l’écho, dans le genre » carésser le chat dans le sens du poil » . C’est navrant de mesquinerie..

Répondre

Actualités

Madrid Appercu
VIE PRATIQUE

La double nationalité franco-espagnole bientôt possible

Avec ce nouvel accord, la France sera le premier pays européen avec lequel l'Espagne aura une convention de ce type, ce qui représente un véritable symbole de l’amitié entre les deux pays.

Vivre à Barcelone

TRADITIONS

La "crèche de Colau" fait polémique à Barcelone

Inaugurée vendredi dernier, la crèche de la municipalité d'Ada Colau n'est pas au goût de tout le monde à Barcelone. Les précédentes propositions de crèches avaient déjà fait polémique dernièrement

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

A la découverte du patrimoine thaïlandais reconnu par l’UNESCO

Réputée pour ses plages tropicales et parcs nationaux, ses temples, ses ruines anciennes, la Thaïlande ne manque pas de charme et plusieurs sites ou villes sont d'ailleurs reconnus par l’UNESCO

Sur le même sujet