Guide de survie pour un dîner sans faux-pas, chez des hôtes polonais

Par Emma Monbrun | Publié le 04/10/2022 à 00:00 | Mis à jour le 04/10/2022 à 18:44
Petit garçon bouche pleine de chocolat

Comme le dit ce vieil adage polonais: “Un invité à la maison, c’est Dieu à la maison”. Si vous êtes invités à un dîner en Pologne, sachez que l’hospitalité est un aspect très important de la culture polonaise. Cependant, les coutumes polonaises peuvent être particulières ! Pour “survivre” à un dîner polonais, voici notre petit guide

 

Arrivée et accueil chez des hôtes polonais

- Saluer, tout un art : Evitez de serrer la main dans l'embrasure de la porte. À l'époque médiévale, les Slaves enterraient les cendres des morts près de la porte, alors serrer la main au-dessus de leur sépulture portait atteinte à leur paix éternelle. Aujourd’hui personne n'est enterré au pas de la porte, mais la tradition est restée.

Un baiser, une poignée de main, un signe de tête, le baise main pour saluer une dame ? La meilleure stratégie serait d’attendre qu'elle décide quelle forme elle préfère. Attention, bien que populaire encore récemment, le baise main est désormais vu comme démodé. Pour les hommes, une poignée de main en regardant dans les yeux fera l’affaire.

 

- La ponctualité : Si vous êtes en retard, assurez-vous d'informer vos hôtes à l'avance. Pourquoi est-il important d'arriver à l'heure? Quel que soit le but de votre visite, votre hôte polonais préparera sûrement un repas chaud. Ne vous attendez pas à un simple bol de cacahuètes. Nourrir les invités est un pilier central de l'hospitalité polonaise.

 

Briser la glace

- Faire bonne impression : Savoir quelques mots polonais est le meilleur brise-glace qui soit. Dire “Dzień dobry” ou “Dobry wieczór” sera grandement apprécié.

 

- Des petits cadeaux : Les petits cadeaux sont les bienvenus. Les meilleurs sont ceux qui proviennent de votre ville natale ou qui sont difficiles à obtenir en Pologne. Sinon, des fleurs pour l'hôtesse et un vin (décent) pour l'hôte sont des sources sûres. Il est important d’apporter un nombre impair de fleurs et de ne jamais apporter de chrysanthèmes jaunes car ils sont traditionnellement amenés aux funérailles ! De plus, évitez d’offrir de la vodka, cela insinuerait que la leur ne vous convient pas.

 

- Ne JAMAIS refuser de l’alcool : Il est certain que si vous assistez à un dîner, on vous proposera de l'alcool. Si vous ne voulez pas boire, vous devrez en expliquer la raison (grossesse, maladie, “non c’est moi Sam” etc). Boire de l'alcool est une partie importante de la vie sociale en Pologne, donc l'éviter sans raison peut être considéré comme une réticence à se lier d'amitié avec vos hôtes.

 

Bon appétit !

- Quand-est-ce qu’on mange ? Vous serez probablement invité à un dîner à 19h. Le week-end, le plus gros repas de la journée sera servi vers 15h.

- Smacznego ! Le repas commence lorsque l'hôte dit “Smacznego” (“bon appétit”). Répondre «Smacznego» en retour, peu importe votre prononciation, est recommandé. Ne soyez pas le premier à manger, cela est plutôt mal vu.

 

- Goûter à tout : Goûter à chaque plat est recommandé. Attention cependant à ne pas remplir votre estomac avec la première ou deuxième assiette. Les Polonais ont beaucoup d’as sucrés dans leurs manches, assurez-vous de pouvoir tous les goûter.

 

Sujets sensibles en Pologne

Parler pendant le repas est le bienvenu. Mais il est bon de savoir quels sont les sujets tabous a éviter si vous ne connaissez pas très bien votre hôte.

 

Les tabous :

- Le communisme. En discuter peut être délicat lorsque l'on parle à ceux qui ont pu être, ou dont les familles étaient communistes ou bénéficiaires du communisme.

- Les relations historiques entre les Juifs et la Pologne doivent être discutés avec la plus grande des prudence. Le sujet n'a jamais été facile.

- Religion, droit, politique : avortement, euthanasie, légalisation, etc.

- Soyez prudent si vous discutez de l'économie ou de la politique polonaises dont les Polonais ont l’habitude de se plaindre.

 

Beaucoup d’humour : Sur ces même sujets, les Polonais peuvent avoir un grand sens de l’humour. Ils aiment raconter des blagues et se moquer d'une manière très amicale. Ils rigoleront souvent de leurs vices stéréotypés.

 

Merci, au revoir !

- Dziękuję : N'oubliez pas votre “Dziękuję bardzo” en quittant la table. D’une façon générale, il est d’usage en Pologne de remercier les gens avec qui on a passé un bon moment.

 

- Un dîner sans fin : Après avoir mangé, on vous proposera sûrement de vous poser sur le canapé pour prendre un café ou un thé avec une part de sernik, avant d’autres boissons alcoolisées. S'échapper demande donc une certaine assurance et si vous voulez partir rapidement, vous feriez mieux de préparer une bonne excuse (un vol tôt le lendemain est assez efficace).

 

- Do widzenia : Dire au revoir est généralement moins officiel qu'au début. Maintenant en bon terme avec vos hôtes (espérons le), ils voudront peut-être même vous enlacer (même si le taux d’alcool dans le sang peut également influencer).

 

- Un dîner à la française ? N'oubliez pas d'inviter votre hôte en France. Peut-être leur faudra-t-il un guide pour survivre à un dîner français.

 

Dernier point mais pas des moindres : Même si vous faites quelque chose de mal, pas de panique, les Polonais sont très amicaux et ouverts.

 

IMG_3948

Emma Monbrun

Étudiante puis expatriée à Wrocław, Pologne, je suis professeur FLE depuis 3 ans. Passionnée d'Histoire, des langues et des relations franco-polonaises, maintenant rédactrice pour lepetitjournal.com à Varsovie.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

ROGER ZDZISLAW KNADE mar 04/10/2022 - 08:45

Ce guide peut être adapté en France ainsi que dans toute l'Union européenne. Que ce soit lorsqu'il s'agit d'alcool ou de parler de sujets tabous.

En ce qui concerne "SAVOIRE VIVRE" ... malheureusement la vraie culture (avoir la classe) disparaît lentement.

Comme vodka en Pologne, comme la bière en Allemagne, en Belgique ou en République tchèque, « ….le vin, est l’un des symboles de la tradition et de la gastronomie française. Il est associé à la fête, à la convivialité en famille ou entre amis. Il accompagne systématiquement les événements marquants de la vie sociale : naissances, mariages, emménagements, pots de retraite, succès professionnels ou sportifs, etc. L’alcool est apprécié pour le plaisir du goût, mais aussi pour ses vertus socialisatrices, relaxantes et euphorisantes »

https://www.alcool-info-service.fr/alcool/consommation-alcool-france/culture-alcool-consommation-vin

Les tabous en France :

La Collaboration 1939-1944 (certaines familles étaient collaboratrices ou bénéficiaires de la collaboration).

Il faut parler des Juifs également avec beaucoup de précautions pour ne pas être soupçonné d'antisémitisme.

La même chose pour les LGBTQ.

En parlant de religions, on entend souvent dire que la France est laïque, mais il y a aussi des regrets.

Quand il s'agit de politique ou d'économie ? « Se plaindre » est pratiqué dans toute l'Union européenne (et au-delà).

Malheureusement, la POLITIQUE est déjà entrée dans tous les foyers, tant en France qu'en Pologne. Elle conduit souvent à des conflits au sein de la famille.

Répondre

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale