Lundi 28 septembre 2020

Petit guide de survie pour un Polonais en France

Par Zuzia Czekajewska | Publié le 14/08/2020 à 05:00 | Mis à jour le 14/08/2020 à 05:00
différences culturelles France Pologne

Si tu es un Polonais qui passe ses vacances en France et si tu as envie de te sentir un peu comme un Français, il ne te suffit pas de connaître la langue. Il y a plein d’éléments culturels à appréhender pour ne pas être pris pour un idiot.

 

Quand tutoyer et quand vouvoyer

Au début, quand tu rencontres un Français pour la première fois, il faut savoir comment tu vas t’adresser à lui. S'il te donne la main en te disant son prénom, ça ne signifie pas nécessairement que tu peux le tutoyer. On n’est pas en Pologne. Tu ferais mieux d’attendre (ou de dire toi-même) la phrase magique « On peut se tutoyer » ? Autre chose concernant ce sujet : en français il faut que tu choisisses entre le mot madame ou monsieur et le prénom. Sauf éventuellement dans la mafia, on ne dit jamais « madame Julia » ou « monsieur Tomek » (ce qui est très populaire en polonais). Et autre chose qui peut être surprenant : dans les publicités françaises tu n’entendras jamais le pronom « tu » (contrairement aux pubs en Pologne), c’est toujours « vous ».

 

Freinez les diminutifs…

Attention aux diminutifs ! Beaucoup de Polonais les adorent, mais n’essaie pas de les utiliser en français, parce qu’ils n’existent pas. Même si tu es très attaché à utiliser des mots comme « rachuneczek » ou « pieniążki », n’essaie même pas de traduire ces mots en français. « Comptounet » ou « argentounet », ça ne va pas le faire du tout.

 

Malentendus linguistiques

Il faut aussi que tu sois prudent en parlant de ta vie sociale et de tes histoires d’amour. En Pologne c’est plutôt simple : on dit « mój chłopak » (mon copain) ou « moja dziewczyna » (ma copine) en parlant de quelqu’un avec qui on a une relation. Oui mais chłopak veut dire garçon et dziewczyna veut dire fille. Ainsi, un Polonais qui traduit mot à mot et dira « j’ai passé un week-end très romantique avec ma fille » risque de s’attirer le regard courroucé du Français qui commencera à penser à appeler la police. De la même façon, si tu es un garçon et que tu as un ami, tu vas dire « mój kolega », ce qui se traduirait par « mon pote ». Mais si tu traduis par mon copain en disant : « j’ai passé un super week-end avec mon copain », tu risques d’être directement étiqueté homosexuel.

 

Du ju spik inglisz ?

Il est aussi important de mentionner l’attitude des Polonais et des Français envers les touristes (ou ceux qui ressemblent à des touristes). La majorité des Polonais qui veulent parler à quelqu’un d’une autre nationalité (ou dont ils pensent qu'il a une autre nationalité, la couleur de peau pouvant être ici un facteur essentiel) vont lui parler (ou essayer de lui parler) en anglais. Et même si la personne leur répond en polonais, c’est tout à fait possible qu’ils continuent à lui parler anglais. Quand finalement ils réalisent que cette personne parle bien polonais, ils pourront être vraiment surpris. En revanche, les Français, ils adorent se comporter comme si tout le monde parlait français. Ce n’est pas du tout rare de demander à un Français quelque chose en anglais et d’obtenir la réponse en français.

 

Droit d’ingérence  

Partout il y a des gens qui s’intéressent aux vies des autres beaucoup plus qu’à leurs propres affaires. Mais en général en Pologne les gens s’occupent plutôt d’eux-mêmes. Dans les lieux publics, les Polonais préfèrent regarder leurs pieds que les visages des autres et il n’est pas très populaire de parler aux personnes qu’on ne connait pas. En France, les contacts avec les inconnus sont plus fréquents et les Français se sentent plus à l’aise que les Polonais pour conseiller les autres et commenter leurs choix (dans un resto par exemple). Ne sois pas étonné !

 

Sur la route

Ensuite, il y a quelques différences dans les relations entre les piétons et les conducteurs. En France, quand une voiture te laisse passer (même si c’était obligatoire), il est bien vu de remercier le conducteur (par exemple par un hochement de tête ou un signe de la main). En Pologne, c'est assez peu fréquent, surtout qu’il y a beaucoup de conducteurs qui ne s’arrêtent pas pour laisser passer les piétons. Et d’ailleurs, ami piéton, attention ! En Pologne, tu peux obtenir une amende si tu traverses la rue en dehors des clous ou lorsque le feu est rouge alors qu’en France tu n’as aucune chance de te faire verbaliser pour une de ces deux raisons.

 

Pour ceux qui aiment les articles sur les différences culturelles entre les Français et les Polonais, vous trouverez en recommandations mes deux précédents articles.

 

zuzia

Zuzia Czekajewska

Zuzia fait des études de pharmacie à Varsovie et elle adore visiter la France. Elle donne aussi des cours de français à des enfants.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Aga mer 08/07/2020 - 13:08

Madame, vous-etes vraiment une polonaise? Votre article est si bizzare...

Répondre
Commentaire avatar

Zosiu mer 08/07/2020 - 08:26

Excellent! J’adore ! Je fais passer ! Merci

Répondre

Vivre à Varsovie

HISTOIRE

Les différentes capitales polonaises à travers le temps

La Pologne a pour capitale Varsovie, mais d'autres villes ont également joué ce rôle à travers le temps: Cracovie est la plus connue, mais quelles sont les autres villes? Nous vous donnons la liste !

Expat Mag

AFD - « L’Atlas invite à porter un regard nouveau sur l’Afrique »

A l'occasion de la sortie de l'Atlas de l'Afrique, Rima Le Coguic, directrice Afrique de l’AFD, aborde avec nous l’avenir du continent, ses défis et ses voies de développement.