Vendredi 14 août 2020

Élection présidentielle polonaise : Portrait de Szymon Hołownia

Par Noé Nitot | Publié le 21/06/2020 à 17:01 | Mis à jour le 22/06/2020 à 06:55
Szymon Holownia présidentielles Pologne

Le 1er tour de l’élection présidentielle polonaise aura lieu ce dimanche 28 juin. Cette semaine, lepetitjournal.com vous présentera les 5 candidats les mieux placés. Aujourd’hui Szymon Hołownia !

 

Son parcours

Szymon Hołownia, est né le 3 septembre 1976 à Białystok. Il est écrivain, journaliste et militant social.

Après avoir effectué sa scolarité près de Białystok, il a fait des études de psychologie à Varsovie. Il a aussi étudié quelques années chez les Dominicains.

Auteur d’une vingtaine de livres sur l'éthique, les droits de l'homme, les animaux ou encore les questions religieuses, il est aussi à l’origine de deux fondations. La première KASISI, crée en 2013, gère un orphelinat en Zambie. La seconde DOBRA FABRYKA, crée en 2014, intervient pour aider des populations en difficulté notamment au Bangladesh, en Mauritanie, au Rwanda, au Burkina Faso et au Sénégal.

En dehors de cela, Szymon Hołownia a eu une carrière intéressante aussi bien dans les médias papier (Gazeta Wyborcza, Newsweek Polska, Wprost,…), radiophoniques (Radio Białystok, Radio Vox FM, Radio PiN), que télévisuels (TVP1, TVN). Pendant plusieurs années, il a présenté l’émission “ Mam Talent “ (version polonaise de “ La France a un incroyable Talent”), avec son complice Marcin Prokop. C’est dans cette émission qu’il a officialisé, le 8 décembre 2019, sa candidature à l'élection présidentielle polonaise de 2020, sans étiquette de parti.

En 2014, il a rencontré sa future femme, Urszula Brzezińska-Hołownia, avec qui il s'est marié en janvier 2016. Urszula est officier de l'Armée de l'Air polonaise et pilote de chasseur MiG-29. Elle travaille à la 23e base aérienne tactique de Mińsk Mazowiecki, près de Varsovie. Ils ont une petite fille.

 

Son programme

La campagne présidentielle de Szymon Hołownia est fondée en grande partie sur le “ras-le-bol"  de la politique actuelle et de la puissance des partis. Son objectif est de créer une présidence qui ne soit pas partisane, où le président serait indépendant politiquement et libre de ses pensées (référence au fait que le président actuel, Andrzej Duda, prendrait beaucoup de ses décisions uniquement après l’approbation, ou plutôt les mots d’ordre du président du PIS Jarosław Kaczyński).

L’argument majeur qui fonde sa volonté de n’appartenir à aucun parti est qu’un projet gouvernemental, quelle qu’en soit la paternité, PIS, PO, PSL…, s’il est bon, ne devrait pas être remis en question par le gouvernement suivant. Pour éviter en quelque sorte ce que l’on voit depuis plusieurs années aux Etats-Unis, par exemple, où Donald Trump détruit toutes les initiatives de son prédécesseur, Barack Obama, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Il déclarait par exemple qu’il n'y a aucune opportunité sociale ni besoin pour éliminer le programme 500+ (Pięćset plus) qui octroie 500 złotys par enfant à toutes les familles, une loi mise en place par le parti au pouvoir : le PIS.

N’appartenant à aucun parti politique, et ne disposant que de son argent personnel, il fait appel à ses supporters pour des donations, pour la production d’affiches, du matériel de campagne,... Ce qui semble plutôt bien fonctionner.

Les trois mots d’ordre de son programme sont : Polska Solidarna, Zielona, Demokratyczna (Pologne Solidaire, Verte, et Démocratique). Avec une grande priorité : instaurer une réelle indépendance entre l’Église et l’État, afin que les décisions du gouvernement soient prises sans tenir compte du point de vue de l’Église, contrairement à ce qui se passe actuellement. Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, son programme est accessible ici https://holownia2020.pl/ Si vous voulez l’écouter, ou encore le voir réagir à différentes questions posées par le public, il fait des lives presque tous les matins à 9h, et tous les soirs vers 18h30, sur sa page facebook. Pour ceux qui n’ont pas facebook, ces lives sont disponibles peu de temps après sur sa chaine Youtube ‘Szymon Hołownia Oficjalny’.

En ce qui concerne l’environnement, Szymon Hołownia a réalisé à côté du métro Politechnika une peinture murale pour sa campagne électorale sur laquelle le feuillage représente la Pologne. Sur la droite, il y a un bison. Cette région abrite la forêt de Białowieża, qui est l'une des dernières forêts primaires d'Europe, à cheval sur les territoires polonais et biélorusse. Là où se trouvent les derniers bisons du continent.

Szymon Holownia

Szymon Hołownia souhaite créer une politique de proximité, qui permette à chacun un véritable pouvoir de décision sur ce qui se passe, et dans laquelle le président est véritablement à l’écoute de sa population. Ce qu’il est impossible de faire, d’après lui, lorsque le pouvoir est aux mains d’un parti politique qui freine cette possibilité.

Il souhaite faire en sorte que les personnes ne votant pas depuis plusieurs années aient le désir de revenir dans les bureaux de vote.

Contrairement aux autres grands candidats qui circulent en bus amenagé, Szymon Hołownia fait sa campagne en camping-car, avec l’objectif d’être le plus proche possible des gens. Belweder na kółkach (Belvédere sur roue), le nom de sa camionnette, fait référence au palais du Belvédère qui est la résidence privée du président polonais. La ligne de mire de sa campagne, comme celle de chaque candidat.

Szymon Holownia

 

N’étant pas sur le plan personnel favorable à l’avortement, il assure cependant que les opinions personnelles ne sont pas celles qui importent lorsqu’on est Président. Il affirme que la base d’une démocratie est de laisser la population et le parlement s’exprimer, non pas à 3h du matin lorsque personne n’est plus là , mais à des moments de grande écoute, et de juger ensuite sur la base des différentes réflexions qui ont été émises. Il déclare par exemple que le fait que de ne pas favoriser l’avortement induirait, par contre, nécessairement plus de solidarité, et la nécessité de donner aux familles qui ont un enfant non désiré ou ayant des difficultés physiques ou mentales des moyens pour pouvoir vivre correctement. Ce qui n’est pas vraiment le cas actuellement.

Sa situation dans la course à la présidence

Jusqu’à la mi-mai, Szymon Hołownia était déclaré comme l’adversaire principal d'Andrzej Duda pour le second tour des élections présidentielles. Cette situation a un peu changé le 15 mai dernier, jour où Małgorzata Kidawa-Błońska, candidate PO, s’est désistée en faveur de Rafał Trzaskowski, actuel maire de Varsovie. Depuis lors, Szymon Hołownia est selon les sondages en troisième position, et donc il ne dépasserait pas le premier tour… Il est cependant dans certains sondages au coude-à-coude avec le candidat de PO. Il regrette bien entendu cette situation car selon lui les deux grands partis du pays, PO et PIS, qui alternent au pouvoir depuis plusieurs années, sont dans l’incapacité de résoudre ce fameux problème de la paternité des lois.

Dernièrement on entend souvent Szymon faire référence aux dernières élections présidentielles polonaises de 2015, et à la candidature de Paweł Kukiz, s’étant présenté lui aussi en indépendant. Ce dernier, longtemps largement distancé dans les sondages, est remonté très nettement dans les derniers jours de la campagne électorale, avant de terminer avec 20,8 % des voix. Un score largement supérieur à celui que lui accordaient les dernières enquêtes d’opinion.

Ainsi, Szymon Hołownia n’a pas dit son dernier mot. Etant sans parti politique, il ne dispose que d’une petite partie du budget alloué par les grands partis à Andrzej Duda, le président actuel et à Trzaskowski, le maire de Varsovie. Il prend enfin comme argument contre son concurrent de PO (qu’il accepterait avec plaisir dans son gouvernement) que ce dernier détient beaucoup plus d’opinions défavorables que lui. Ce qui permet de penser que Szymon Hołownia a beaucoup plus de chance de gagner au second tour contre Duda que Trzaskowski contre ce dernier.

Au regard de l’énergie que dégagent ses équipes de bénévoles réparties un peu partout dans le pays, de la façon dont son budget participatif se remplit ou encore du nombre de spectateurs en live de ses rendez-vous facebook (ayant pu atteindre jusqu’à 50.000 personnes pendant le confinement), en plus de ses rencontres à travers de si nombreuses régions de Pologne, Szymon Hołownia a encore toutes ses chances, et les élections présidentielles de 2020 sont loin d’être jouées.

 

noé nitot

Noé Nitot

Après plusieurs années d'expérience dans le social et l'humanitaire, Noë est venu s'installer en Pologne en 2009. Son objectif: créer un véritable espace de rencontres. Vous pouvez suivre son projet sur son site (en fr, pl, en) projektwalizka.com
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Michal lun 22/06/2020 - 13:35

Ce qui est en train de se passer en Pologne c'est une mobilisation incroyable des voteurs de Szymon pour changer les statistiques (vraies ou non). S'il entre la 2ème tour il a bcp de chances pour la victoire. Cela sera si bon pour un changement de la scène politique en Pologne, du langage, vers une réconcilliation.

Répondre
Commentaire avatar

eli lun 22/06/2020 - 13:34

Beaucoup de gens espèrent que Szymon gagnera.

Répondre

Que faire à Varsovie ?

MUSIQUE

Julia Nowikowska : « Je vis pour ressentir les émotions de la scène »

Julia Nowikowska est une jeune chanteuse franco-polonaise qui aime la chanson française et que vous avez peut-être déjà écoutée dans des événements francophones en Pologne