Jeudi 2 juillet 2020

Coronavirus en Pologne : Déconfinement dès lundi !

Par Cédric Tavernier | Publié le 16/04/2020 à 20:00 | Mis à jour le 16/04/2020 à 22:26
Coronavirus Pologne déconfinement

… Oui mais un déconfinement progressif. Le jeudi 16 avril, le gouvernement a dévoilé les 4 étapes du déconfinement. La première étape aura lieu dès ce lundi 20 avril.

 

Etats des lieux

Le jeudi 16 avril au soir, le nombre de cas identifiés en Pologne est de 7.918. Il s’agit bien entendu du nombre de personnes pour lesquelles un test a été effectué. La Pologne comme la France manque cruellement de tests et le nombre de cas réels est fortement supérieur. Cependant, le nombre de morts est de 314, soit largement inférieur au nombre de morts en France qui, lui, est de 17.920. La population française étant d’un peu moins de 2 fois supérieure à celle de la Pologne. La région de Varsovie, la Mazovie est la plus touchée avec 1.846 cas identifiés et 95 morts, loin devant la 2e région la plus touchée : la Silésie avec 1.070 cas identifiés et 63 morts.

 

Les 4 étapes du déconfinement

4 étapes du déconfinement ont été fixées d’une manière assez précise. En revanche, une date n’a été donnée que pour la première étape qui aura lieu dès le lundi 20 avril. Le premier ministre parle d’un retour à une « nouvelle normalité ».

 

La 1re étape – active dès le lundi 20 avril

  • Possibilité de se déplacer à des fins récréatives (distance sociale nécessaire de 2 mètres, couverture du nez et de la bouche obligatoire)
  • Accès libre aux forêts et aux parcs, à l'exclusion des terrains de jeux
  • Nouvelles règles dans le domaine du commerce et des services (jusqu'à 100 m2 - 4 personnes par caisse, plus de 100 m2 - 1 personne par 15 m2)
  • Les mineurs entre 13 et 18 ans auront désormais le droit de se déplacer sans la présence d’un adulte
  • Le nombre de personnes dans les lieux de culte ne sera plus limité à 5 mais il pourra y avoir désormais 1 personne par 15 m2

La 2e étape – date à déterminer

  • Réouverture des magasins du type Leroy-Merlin le week-end
  • Réouverture des hôtels et des chambres d’hôtes
  • Réouverture de certaines institutions culturelles : les bibliothèques, les musées, les galeries d'art

La 3e étape – date à déterminer

  • Réouverture des restaurants - avec des restrictions
  • Réouverture des salons de coiffure et des salons de beauté
  • Réouverture des magasins dans les centres commerciaux
  • Autorisation des manifestations sportives pour un maximum de 50 personnes (en plein air, sans participation du public)
  • Organisation des gardes d’enfants dans les crèches, les maternelles, les salles de classe de la 1re à la 3e classe (CP – CE2) - un nombre maximum d'enfants dans les salles sera fixé

La 4e étape – date à déterminer

  • Réouverture des salons de massages et des solariums
  • Réouverture des salles de sport et des clubs de fitness
  • Réouverture des théâtres et des cinémas dans le cadre du nouveau régime sanitaire qui sera fixé

 

Conclusions

Il s’agira en effet d’une « nouvelle normalité » pour permettre aux gens de petit à petit renouer partiellement avec l’ « ancienne normalité » qui sera effective dans un avenir qui apparaît aujourd’hui lointain.

Pour preuve, la question qui a été posée par un journaliste au ministre de la santé sur la date approximative où l’on pourra retirer les masques dans l’espace public. La réponse fut directe et sans détours : « Quand un vaccin aura été trouvé »

Mais au moins, pour la 1re fois depuis plus d’un mois, l’étau semble se desserrer. Et dans cet océan de mauvaises nouvelles qui déferlent depuis ces 5 dernières semaines, quand il y a de bonnes nouvelles, on prend…

 

Nous vous recommandons

cedric tavernier

Cédric Tavernier

En Pologne depuis 2003, diplôme franco-allemand en Commerce International, a dirigé des filiales de groupes français à Varsovie. Votre interlocuteur commercial pour les campagnes publicitaires en Pologne. Réalise des traductions polonais/français.
6 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Momo sam 18/04/2020 - 20:45

Irena vous avez parfaitement raison. Si la population de la France est le double de celle de la Pologne nous devrions avoir 628 morts et non pas 17.000......mais nos incapables-menteurs affirmés qui nous gouvernent se sont montrés totalement incompétents pour diriger une nation et prendre soin de son peuple.Bravo à la Pologne. Chez nous, sans test pas de dé-confinement raisonnable...mais s'il n'existe pas de vaccin nous avons deux médicaments qui guérissent à 99,99% lorsqu'ils sont combinés et pas employés trop tard. Le seul problème pour les lobbies pharmaceutiques et l'OMS c'est qu'ils ne sont pas suffisamment chers...........

Répondre
Commentaire avatar

Irena sam 18/04/2020 - 07:46

Bonjour, La différence entre le nombre de décès ne peut pas être expliquée par la différence entre le nombre d'habitants, il suffit de regarder les chiffres ! 314 décès en Pologne et plus de 17000 décès en France ! Même si la population française est 2 fois plus nombreuse. La Pologne a su prendre des bones décisions dans le bon timing. La différence est là. Quant aux testes, les labolatoires polonaises en fabriquent et toutes les personnes qui présentent des symptômes en bénéficient.

Répondre
Commentaire avatar

moi dim 19/04/2020 - 10:40

Bonjour, ok pour ce commentaire, sauf que on ne parle que du nombre de deces connus, et repertories au covid 19. Quid des autres. Le confinement beaucoup plus strictement respecte, est du certainement au passe recent post communiste. La population est encore habituee, les familles ecoutent les anciens, d' autant que vivre a 3, voire 4 generations sous le méme toit est courant en Pologne, surtout a la campagne.

Répondre
Commentaire avatar

Ski sam 18/04/2020 - 17:49

N'importe quoi, je suis polonais et tout le monde en Pologne, sauf peut être le 30% de troglodytes de religion PiS (notre équivalent de FN au pouvoir) sait que le nombre de cas, comme le nombre de décès est complètement manipulé et le taux dépasse plusieurs fois la version officielle. L'épicentre de pandémie se trouve dans le milieu hospitalier, nous avons le plus grand pourcentage de corps médical contaminés. Les hôpitaux, a cause de bordel administrative savaient pas comment procéder, ce qui a provoqué nombreux patologies comme cette maison de retraite où les pensionnaires avaient été enfermés pendant 2 semaines sans les docteurs et avec seulement une infirmière. Ou l'autre hôpital qui travaillé malgré le coronavirus entre le personnel (+que 30 personnes contaminé). S'il vous plaît, croyez pas à des propagandistes qui vont vous dire que tout est OK. Pologne c'est le chaos total, la dépistage c'est un mythe, la vérité c'est que ils ont même pas assez des tests pour les corps médicale eux même ! Il existe que une seule raison pourquoi le gouvernement a décidé de libererer la laisse: LES ÉLECTIONS.

Répondre
Commentaire avatar

nounours jeu 07/05/2020 - 22:40

J'apprécie beaucoup les commentaires de Ski et de Kazimiera... ils expliquent la triste réalité de la situation en Pologne; pour certains Polonais que je fréquente, la gestion de la pandémie et le confinement rapide ont été super bien organisés en Pologne, qui détient la vérité ??? - N'oublions pas que la Pologne est dirigée par le PIS, un parti ultraconservateur et un peu manipulateur... bcq de Polonais ne l'avouent pas et suivent tels des moutons ! De plus le vote du 10 mai ( vote par courrier ) est anti-constitutionnel... Les dirigeants actuels profitent de la pandémie et du chaos pour gagner les élections... où est passé le mot DEMOCRATIE ?

Répondre
Voir plus de réactions

Expat Mag

VOYAGES

Prendre l’avion après le confinement, soulagement ou épreuve ?

L’été pointe son nez et les grandes vacances nous appellent. Malgré la pandémie, les frontières ré-ouvrent et avec elles les projets de vacances. Mais comment protéger les voyageurs du virus ?