Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Home-organiser : un consultant pour ordonner votre maison

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 24/07/2019 à 12:00 | Mis à jour le 24/07/2019 à 12:58
Photo : © shutterstock - All About Space
Viva organisation - De All About Space

Alexandra Du Roure est une consultante en organisation d’intérieur ou home-organiser, et a créé son entreprise Viva Organisation. Son objectif : vous aider à désencombrer, trier, ranger, aménager, ordonner votre maison et à trouver une harmonie dans votre quotidien. J’ai testé pour vous ce nouveau concept qui bien que très répandu dans les pays anglo-saxons, a fait doucement son apparition en France et en Espagne.

 

C’est une fée qui a mis Alexandra Du Roure sur mon chemin. Une fée qui s’appelle Diane Ballonad-Rolland, la célèbre créatrice du blog « Zen et Organisée » et spécialiste de la gestion du temps, qui était de passage à Valencia il y a quelques mois. Et c’est une de ces rencontres magiques dont cette ville a le secret.

Alexandra de Roure

 

Qui est Alexandra Du Roure ? Après avoir vécu aux Etats-Unis, cette maman belge de deux enfants de douze et quinze ans, s’est installée à Valencia avec sa famille. Une ville qu’ils connaissaient bien pour y avoir déjà vécu il y a sept ans lors d’une première expatriation. Comment lui est venue son envie de se lancer comme consultante en organisation ? « J’ai beaucoup voyagé avec mes expatriations. En l’espace de quelques années, j’ai dû faire une bonne quinzaine de déménagements. J’ai découvert qu’avant de ranger, il fallait apprendre à se séparer des choses » m’explique-t-elle, avant d’ajouter : « Lors de nos déménagements, nous avions à chaque fois des containers. Un container coûte cher car ce sont des mètres cubes et on ne peut pas pousser les murs ! Il faut donc faire des choix et c’est un exercice que j’ai dû réaliser pas mal de fois. A côté de cela, j’ai toujours été attirée par l’agencement des pièces, leur aménagement et l’organisation. Curieusement, je ne savais pas que ce métier existait. C’est en revenant en Espagne que je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire. » Elle parcourt ensuite le site internet de Diane Ballonad-Rolland où elle a un déclic et commence sa formation avec elle.

J’ai toujours été attirée par l’agencement des pièces, leur aménagement et l’organisation. Curieusement, je ne savais pas que ce métier existait. C’est en revenant en Espagne que je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire

Plantons le décor de ma rencontre avec Alexandra : à cette époque, je sors à peine d’un déménagement express quelques semaines seulement après la naissance de ma seconde fille. J’ai un bébé de 4 mois dans les bras, les cheveux en bataille et une mine aussi radieuse qu’un lundi de novembre à Paris. Quand elle m’explique son métier, je suis à peu près sûre que mes yeux se remplissent d’un millier de cœurs qui s’envolent vers elle. Une personne viendrait chez moi pour m’aider à ranger ? Mais quelle heureuse idée !

Rendez-vous est pris quelques jours plus tard chez moi afin d’évaluer les dégâts et déterminer les priorités. Je lui explique la situation : un déménagement, des cartons qui s’entassent un peu partout, des enfants à gérer, des professions passionnantes pour mon mari et moi mais très chronophages … Il faut se rendre à l’évidence : nous sommes dépassés. Par où commencer ? Où ranger nos affaires ? Combien de familles sont confrontées à cette situation après un déménagement ? Mais il en faut plus pour effrayer Alexandra. Ce n’est pas chose facile que de montrer son « bordel » à une inconnue. « Notre métier n’est pas de juger. Nous savons bien qu’il y a des périodes dans la vie où l’on n’a pas le temps d’être organisé, on n’a pas le temps de faire du tri. Les consultants en organisation, viennent avec beaucoup d’empathie et surtout sans jugement. C’est très intime, très personnel puisque l’on ouvre les tiroirs, on voit des papiers, on voit des choses. Il faut que la personne qui nous reçoit soit préparée à cela mais qu’elle sache que nous sommes là pour aider, pour accompagner mais pas pour la juger » assure-t-elle. Une confiance s’installe. Toutes les deux, nous tombons d’accord sur les pièces à ranger en priorité : mon bureau et la chambre de notre seconde fille dans laquelle elle dormira prochainement. Nous bloquons deux samedis matin, soit deux fois trois heures qui seront nécessaires pour ces chantiers.

Notre métier n’est pas de juger. Nous savons sait bien qu’il y a des périodes dans la vie où l’on n’a pas le temps d’être organisé, on n’a pas le temps de faire du tri. Les consultants en organisation, viennent avec beaucoup d’empathie et surtout sans jugement

Lorsque le premier samedi matin arrive, je suis extrêmement motivée. Equipée de ses outils (sacs poubelle, ciseaux, boites en plastiques, étiquettes et marqueurs) ainsi que de son adorable sourire et de toute son énergie, Alexandra démarre le processus. En réalité, ce n’est pas elle qui range mais nous deux : « C’est un travail collaboratif à quatre mains, ensemble. Je ne suis pas là pour faire à la place, je suis là pour guider, pour accompagner, pour motiver, pour donner des clés et pour encourager. J’ai besoin de la personne chez qui je suis pour le faire car je ne peux pas prendre toutes les décisions pour elle ». Son objectif : que chaque objet ait une place et qu’il y soit, mais surtout, que je ne garde que l’essentiel. « Il faut tout sortir tout pour voir ce que l’on a, pour trier et se poser des questions : ‘’est-ce que ça je vais vraiment l’utiliser ou pas ?’’ ».

Le passage d'Alexandra a métamorphosé mon espace de travail
Mon bureau me permet dorénavant de travailler confortablement

 

Une dizaine de cartons de déménagement qui étaient restés clos depuis notre arrivée dans notre nouvelle habitation, sont enfin ouverts. Les livres prennent place sur les étagères et certains objets partent dans un bac en plastique pour être revendus ou donnés. Contrairement à ce que j’imaginais, je n’ai pas honte d’exposer une partie de ma vie et surtout mon désordre. Alexandra m’oriente, me rassure. Tout va très vite en réalité et en moins de deux heures trente, ce chantier est terminé : mon bureau est opérationnel, les cartons sont évacués et la pièce retrouve une sérénité. Je n’ose y croire ! Comment en si peu de temps, ce qui nous paraissait fastidieux et insurmontable a pu être fait dans une certaine légèreté ? Quand Alexandra s’en va, nous débordons d’énergie et continuons à ranger ! On pourrait croire que l’on terminerait ce samedi sur les rotules. C’est tout le contraire. Un véritable déclencheur.

J’apporte un regard neuf. De la même manière que l’on ferait appel à un coach sportif pour avoir les bonnes postures, je suis là pour conseiller et motiver

De retour chez nous quelques semaines plus tard pour le second épisode, je suis encore plus motivée pour déblayer la chambre de ma fille. Là, il va falloir trier tous les vêtements hérités de sa sœur ainée. Seule, je sais que j’aurais était complètement perdue mais avec Alexandra, vêtement par vêtement, nous rangeons petit à petit. En l’espace de deux heures, cette pièce est métamorphosée et pourra accueillir mon bébé. « J’apporte un regard neuf. De la même manière que l’on ferait appel à un coach sportif pour avoir les bonnes postures, je suis là pour conseiller et motiver » me dit-elle.

Son action s’applique pour les périodes de pré et post déménagements bien évidemment mais aussi pour des situations où les personnes veulent faire du tri : « Nous sommes tous pareils : on accumule, on garde, on n’a plus les mêmes besoins, on a besoin de plus d’espace. Cela peut-être parce que l’on a des enfants qui grandissent et qui s’en vont ou un changement de vie. Cela peut être à l’occasion de périodes douloureuses comme des séparations, un décès ou plus joyeusement pour préparer l’arrivée d’un bébé et le souhait d’une maison saine. » Son assistance, son intervention est également possible par vidéo conférence et à travers des photos. « Nous avons tous un Ikea à proximité pour nous équiper et j’ai déjà eu des résultats assez époustouflants à distance. Nous sommes à une époque où tout se fait par internet, même consulter un médecin, alors pourquoi pas le rangement de sa maison ? Bien entendu, il faut que la personne soit d’autant plus motivée car je ne serai pas présente, mais je fixerai des objectifs. »

Quel bilan tirer de ces deux chantiers de rangement chez-moi ? Il est extrêmement positif et quelques semaines, quelques mois après l’intervention d’Alexandra, les pièces désencombrées et réorganisées sont toujours aussi bien rangées. Une constance s’est imposée à nous. Mais cela ne s’arrête pas à ces espaces puisque l’ensemble du logement a également été touché par l’action d’Alexandra. Ainsi, nous nous sommes mis à ranger et trier les autres pièces et conservons des automatismes.

 

Alors que Marie Kondo, la papesse du rangement au millions de livres vendus a sorti sa propre série sur Netflix et que le mouvement minimaliste fait de plus en plus d’adeptes dans la décoration d’intérieur, gageons que le métier de home-organiser a des beaux jours devant lui.

 

Alexandra du Roure – Viva Organisation : vivaorganisation@gmail.com – Instagram viva_organisation

Nous vous recommandons

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour