Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Du charbon pour toute l’équipe (Deportivo Alaves 2 – 1 Valencia CF)

Parejo capitaine abandonnéParejo capitaine abandonné
© www.valenciacf.com
Écrit par Francisco Puig Diaz
Publié le 5 janvier 2019, mis à jour le 6 janvier 2019

La dernière victoire sur le fil de l’équipe à Mestalla face à la lanterne rouge avait laissé un goût aigre-doux dans la bouche des supporters. Une rencontre qui n’avait pas du tout rassuré sur le niveau de jeu de l’équipe, toujours bien en-dessous des attentes du début de saison. Avec la trêve hivernale, on aurait pu espérer une embellie avec des joueurs frais et dispos. Tout le contraire.

Si Parejo a ouvert le score d’un beau coup franc, le jeu valencien est toujours à la peine. Seulement dangereux sur des actions isolées, il aura encore fallu attendre que les blanquinegros soient contre les cordes pour voir un semblant d’animation offensive. Marcelino avait beau s’égosiller sur son banc de touche, la précipitation de ses joueurs les poussait à la faute.

En face, les joueurs d’Abelardo contrôlaient le cuir avec pas mal de facilité, bien aidés par la fébrilité et l’imprécision de l’entrejeu valencien. Des faiblesses très bien exploitées par le Deportivo Alaves qui aura profité de la passivité de la défense blanquinegra pour égaliser, puis mener au score juste avant la pause.

Seul point positif, Diakhaby a définitivement trouvé sa place dans la défense valencienne. C’est peu dire, tant le niveau défensif sur cette rencontre côté che était incroyablement faible : relances imprécises, fébrilité sur les ballons aériens… rien ne va plus au Valencia CF.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n
Publié le 5 janvier 2019, mis à jour le 6 janvier 2019

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024