Mercredi 20 janvier 2021

ORDRE DU BEAUJOLAIS DE VALENCE - Les Compagnons se fédèrent

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 18/11/2011 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Depuis 65 ans, la traditionnelle fête du Beaujolais Nouveau est célébrée tous les ans le troisième jeudi de novembre, dans le monde entier. Saviez-vous qu´il existe un Ordre des Compagnons du Beaujolais à Valence ? Créé en octobre 2010, la "naissance du Sarment Valencien" est devenu le "Devoir de Valencia" le 11 juin 2011. Rencontre avec son Président : Pierre Mateo

Originaire du Beaujolais, Pierre Mateo confesse que c´est en quittant sa région, en voyageant à l´étranger, qu'il a pris conscience du pouvoir culturel du vin français. Le fief de l´Ordre des Compagnons du Beaujolais se trouve à Villefranche-sur-Saône, mais ses "Devoirs", au nombre de 20 environ, sont étendus à travers le monde. Le premier a été le "Devoir" parisien, et le premier "Devoir" espagnol a été barcelonais. C´est parrainé par celui de Barcelone, que le "Sarment" de Valence, au bout d´un an d´existence comme l'exige la tradition, est devenu "Devoir". D´abord Compagnon, puis Grand Maître (au nombre de 4 à Valence), et Directeur, Pierre Mateo, à l´exemple de ses pairs, a été intronisé "au nom de Noé père de la vigne, Bacchus Dieu du vin et Saint Vincent patron des vignerons". Gilet noir, chapeau rond, long tablier de vigneron et tasse d´argent en sautoir : c'est la tenue de rigueur de ces Compagnons dans le monde entier. Elle symbolise les valeurs du respect du travail, du savoir-faire, de solidarité et de fraternité dans l´esprit des Compagnons du Tour de France.

Le vin français : ambassadeur à travers le monde
A l´origine, le "Devoir" avait pour fonction de faire la promotion du Beaujolais, mais son rôle s´est depuis étendu : "Le vin est un produit culturel qui fédère, qui rassemble. Aller à la découverte des autres, développer l´amitié franco-valencienne est notre but premier. En tant qu'expatrié se retrouver autour d´un 'Devoir' et partager des valeurs communes, c'est formidable et enrichissant. Devenir Compagnon, c´est rentrer dans une famille avec une forte notion d´entraide". Avec 15 compagnons intronisés et le double de sympathisants, le "Devoir" de Valence ne demande qu'à accueillir plus de monde.
Une fois par mois sont organisées des activités autour du vin : week-ends touristico-?nologiques, dégustations, visites de bodegas, repas-beaujolais, rencontre avec les parrains de Barcelone sont autant de moments passionnants et de grande convivialité.
Pierre Mateo finit en comparant le travail de la vigne à celui d´un grand peintre : "Le vin éveille tous les sens, demande un travail long, minutieux, précis, pour obtenir au final, une ?uvre d´art".

Cécile PANISSAL (www.lepetitjournal.com ?Espagne) Vendredi 18 novembre 2011


beaujolais.valencia@gmail.com

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet