Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Centro Médico de la Canyada : une nouvelle équipe pluridisciplinaire

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 18/09/2019 à 23:04 | Mis à jour le 19/09/2019 à 10:09
Photo : Flavie, Fanny, Lucrecia, Eric et Jean-Cyrille, l'équipe du Centro medico de la Canyada
Centro Medical La Canyada

Ouvert depuis 2018, le centre de santé francophone de la Canyada s’est enrichi de nouveaux praticiens et propose désormais un accompagnement dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique des troubles des apprentissages et du comportement de l’enfant. Zoom sur cette équipe pluridisciplinaire composée de médecins et de professionnels paramédicaux diplômés pouvant recevoir leurs patients en espagnol ou en français.


Cinq professionnels apportant leurs spécialités

Docteur Flavie Lammertyn : Diplômée d’Etat de Docteur en Médecine français, inscrite officiellement au conseil de l’ordre des médecins en Espagne et en France, diplômes universitaires en pédiatrie et en gynécologie-obstétrique, ancien interne du CHU de Rennes, et médecin PMI du Conseil Général du Morbihan, c’est la coordinatrice du projet thérapeutique de l’enfant au sein de cette équipe. 

Docteur Eric Parein : Médecin du sport, médecin généraliste et thérapies manuelles - osthéopathies, diplômé des Universités françaises et de Genève, spécialisé dans les pathologies du sportif, l’optimisation du rendement sportif et les pathologies de l’appareil locomoteur et également spécialisé en médecine générale. 

Docteur Lucrecia C. Paus : Médecin d’origine argentine, elle est diplômée de l’Université Paris VI et ancien résident des Hôpitaux de Paris, spécialisée dans la conduite des changements et la performance, formée à l’école américaine de Palo Alto pour les thérapies brèves. C’est la référente en neurosciences du projet thérapeutique. Elle est également inscrite à l’ordre des médecins de Valencia.

Madame Fanny Germain : Psychologue diplômée de l’Université Aix-Marseille, psychothérapeute spécialisée dans la thérapie familiale systémique, neuropsychologue réalisant les bilans des troubles des apprentissages scolaires (dyslexie, TDAH, etc.)

Monsieur Jean-Cyrille Lecoq : Psychologue clinicien spécialisé en sport utilisant l’EMDR, l’EFT, l’hypnose, la sophrologie, le PBC, les techniques de coordination visuelle afin d’améliorer le bien-être de l’individu. Il dispose d’un outil utilisant les neurosciences permettant en moins d’une minute de cartographier la personne.

 

Un nouveau projet sur les difficultés d’apprentissage : le diagnostique et la thérapie

Le diagnostic des difficultés pourra se faire grâce à des consultations médicales de dépistage (auditif, visuel, de psychomotricité fine et globale, des troubles du langage) mais également des bilans neuro-psychologiques. Il est par ailleurs possible d'obtenir des certificats médicaux MDPH.

L’angle thérapeutique sera abordé via des séances de rééducation SVTA (qui sollicite la plasticité neuronale, indication dans les dys, déficit de l’attention, etc.) et des psychothérapies permettant de faire face aux troubles émotionnels, anxieux, dépressifs, addictifs. Cela peut-être des séances parents-enfants en thérapies familiales ou des séances de remédiation cognitive individuelle pédiatrique. Pour les enfants de plus de dix ans, des tests Be-Flow (un test en neuroscience permettant le diagnostic et la prévention des difficultés de l’enfant) sont également possibles. 

 

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec ces praticiens via le site internet du Centro Médico : www.centromedicocanyada-valencia.com 
 

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles