Lundi 6 juillet 2020

Alexandre Noguera Borel : « Je suis là pour aider et je suis prêt »

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 23/10/2017 à 16:09 | Mis à jour le 24/10/2017 à 08:23
Photo : Alexandre Noguera Borel pendant son discours le 16 octobre 2017 (Photo©Florence Cassisi pour IKameleon)
Alexandre Noguera Borel, nouveau Consul honoraire de France à Valence lors de son discours le 16 octobre 2017

Depuis le lundi 16 octobre 2017, Alexandre Noguera Borel est le nouveau Consul honoraire de France à Valence. Tout juste présenté officiellement par Cédric Prieto et Annik Valldecabres, il a accepté de répondre à nos questions.

 

Lepetitjournal Valence : Monsieur Noguera, vous venez tout juste d’être présenté officiellement comme nouveau Consul honoraire de France à Valence. Pouvez-vous nous dire ce que vous ressentez ?

Alexandre Noguera Borel : D’un côté, cela me fait un peu peur parce que c’est une grande responsabilité et d’un autre côté, c’est un très grand honneur. Je suis donc très content. Je sens à la fois que j’ai un nouveau poids, que c’est beaucoup de travail, mais je pense que j’ai les forces pour tout réaliser. J’ai beaucoup d’espoir également. Je pense que c’est surtout une vocation de service. Je suis là pour aider et je suis prêt.

 

Quelles seront vos premières missions en tant que Consul honoraire ?

Les premières questions sont surtout sociales et concernent les personnes en difficulté. Il y a des dossiers qui étaient urgents et qui sont sur la table. Après j’ai quelques petits projets. Je suis historien donc j’ai envie de mettre en valeur des français de la Communauté valencienne. J’aimerais travailler avec plusieurs institutions de valence dont le Lycée français, l’Institut français et certaines personnes comme Pierre Van Langhenove, qui, je pense, seront ravis que, tous ensemble, nous puissions mettre ces idées en route. Ensuite, il y a d’autres projets très intéressants, sans rentrer dans les détails, qui mettront en valeur les entreprises françaises, la francophonie, etc.

Alexandre Noguera Borel en grande discussion avec des français de Valence lors de sa soirée de présentation le 16 octobre 2017
Alexandre Noguera Borel en grande discussion avec des français de Valence lors de sa soirée de présentation le 16 octobre 2017 (Photo©Florence Cassisi pour IKameleon)

 

Cela fait un peu plus d’un an et demi que les Français de Valence et de Castellón attendent la nomination d’un nouveau Consul honoraire. Quel message souhaiteriez-vous transmettre à la communauté française de Valence ?

Tout d’abord, j’aimerais déjà leur dire que Marie-Isabelle Puchades, l’agent consulaire du bureau de Valence, a fait un travail fantastique pendant toute la période où il n’y avait pas de Consul et je voudrais vraiment la remercier pour tout son travail parce que ce n’était vraiment pas facile. Je souhaiterais ensuite dire aux Français de Valence de s’inscrire au Consulat si ce n’est pas encore fait car c’est toujours très utile. Enfin, à tous, j’aimerais leur dire que je suis là pour aider dans la mesure de nos possibilités, qui sont ce qu’elles sont, et que ce que nous pourrons faire d’ici, nous le ferons d’ici. La France est un pays fort et elle ne laissera pas ses citoyens dans leurs problèmes.

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !