SPORT - Paddle : mais qu'est ce que c'est ?

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 10/11/2011 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Peu connu du grand public en France, le paddle connaît un succès énorme en Espagne ces dernières années. Synthèse de tous les sports de raquette, cette nouvelle tendance urbaine peut se pratiquer en simple ou en double, en loisir ou en compétition. Petit tour de la question

(Photo Sylvain Pernet / Lepetitjournal.com)
En 2009, ils étaient plus d'un million d'Espagnols à s'adonner aux joies du pádel, le week-end ou à la sortie du bureau. Aujourd'hui, ils sont plus deux millions et les statistiques augmentent chaque jour, tant en volume de pratiquants qu'en installations. Il n'est pas rare en effet de voir bon nombre de "polideportivos" remplacer les courts de tennis par des pistes de pádel, devenues plus rentables. Toutefois, peu d'aficionados connaissent l'origine de ce sport né à la fin du XIXème siècle. Un peu d'histoire de fait jamais de mal.

New-York, Espagne et Argentine, berceaux du pádel
Mêlant tennis, squash et pelote basque, le pádel ou paddle-tennis, son nom d'origine, est né sur les bateaux anglais vers 1890. L'espace étant trop réduit pour la pratique du tennis, les compagnies de transports se sont adaptées et ont commencé à proposer ce divertissement aux passagers. Dès 1924, le pádel est introduit à New-York et devient très populaire dans les parcs municipaux bien qu'il ne soit pratiqué qu'en été pour des raisons climatiques. Si ce sont les Anglo-Saxons qui en ont posé les bases, le pádel doit une fière chandelle au Mexicain Enrique Corcuera. C'est véritablement ce dernier qui en a fixé les règles actuelles et l'a exporté en Argentine et en Europe à partir des années 1970, entraînant son succès actuel. Aujourd'hui, le pádel fait presque de l'ombre au football chez les "Gauchos" qui sont plus de 4 millions de licenciés. La première compétition officielle eut lieu en Uruguay en 1982 et depuis, le pádel ne cesse de faire des émules dans toute l'Amérique du Sud, Brésil en tête. En Espagne, le premier club officiel a été fondé en 1974 à Marbella. S'il commence petit à petit à toucher les pays voisins -France, Italie, Belgique, Angleterre- il reste beaucoup à faire car, demandez autour de vous et vous verrez, nombreux sont encore ceux qui en ignorent l'existence.

Entre squash et tennis
S'il n'est pas encore démocratisé en France -surtout dans le nord car la Côte d'Azur semble peu à peu en devenir le bastion hexagonal- le pádel le doit peut-être à ses règles et conditions de jeu qui peuvent apparaître complexes au premier abord pour un non-initié. Mais une fois qu'on a chopé le virus, il est difficile de s'en passer car c'est un jeu très prenant. Décryptage.
Le pádel se joue sur un terrain mesurant la moitié d'un court de tennis. Celui-ci est fermé et bordé par des parois le plus souvent en plexiglas et sur lesquelles il est permis de faire rebondir la balle. La balle, elle, ne diverge de celle du tennis que par son poids et sa pression. La principal différence se situe au niveau de la raquette qui est très courte, un peu comme celles de plage, et percée de trous. Généralement fabriquée en carbone, elle pèse environ 370 grammes.

Comme au tennis, le but va être de remporter le point en provoquant la faute de l'adversaire (2 rebonds ou envoi en dehors des zones autorisées, dans le filet ou directement dans le mur sans rebond sur la piste). Là où il se rapproche plus du squash, c'est dans l'intrusion des parois au jeu. Si vous manquez la balle une première fois, vous pouvez la jouer après qu'elle ait tapé le mur du fond ou la clôture latérale. S'en suivent généralement des échanges longs et intenses ainsi que de nombreux calculs savants concernant les rebonds.
Pour ce qui est du comptage des points, là aussi on s'est inspiré du tennis : 15, 30, 40 jeu, set et match !
Vous voyez, ce n'est pas bien compliqué ! Le côté ludique de la chose devrait bientôt permettre un essor certain en France, tout comme la pub qui en est faite lors de grands événements ou par les sportifs eux-mêmes. Pour la petite anecdote, Gaël Monfils, le tennisman, est devenu champion 2006 de pádel en s'inscrivant à la compétition suite à une élimination prématurée à l'open de tennis de Las Vegas?

Sylvain PERNET (www.lepetitjournal.com - Espagne) jeudi 10 novembre 2011

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale