Dimanche 25 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Okuda : De la Falla Municipal de 2018 à la Polynésie française

Par Muriel Ponard | Publié le 18/03/2019 à 21:56 | Mis à jour le 18/03/2019 à 22:29
Photo : L'artiste espagnol Okuda San Miguel (Photo©CentrodelCarmen)
Okuda San Miguel CCCC (9)_preview_0 (1)

Vous souvenez-vous de la Falla immense et très colorée qui ornait la Plaza del Ayuntamiento en 2018 ? Son créateur, l’artiste Okuda San Miguel, n’a pas chômé depuis l’année dernière. Il a voyagé aux Etats-Unis et en Polynésie française, pour exposer au monde entier ses œuvres spectaculaires. 

 

Près de 30 mètres de hauteur, un budget de 170.000 euros, d’incroyables formes géométriques multicolores… la Falla Municipale de 2018 n’avait laissé personne indifférent. Elle avait été réalisée par l’artiste cantabrique Okuda San Miguel, figure bien connue de l’art urbain espagnol. Au Centro del Carme, une exposition avait été consacrée à l’homme "le plus international de Cantabrie", pour reprendre les mots du politicien Miguel Ángel Revilla, Président de la Communauté de Cantabria. 

La Falla municipal réalisée par Okuda en 2018
La Falla municipal réalisée par Okuda en 2018

 

International, c’est bien le mot : depuis l’an dernier, Okuda a voyagé aux quatre coins du globe. Il a commencé par l’Amérique du Nord, avec la ville de Boston. En édifiant de grandes sculptures colorées dans les rues grises, l’artiste est resté fidèle à son style pop-surréaliste. Mais ses œuvres sont coûteuses : bien que certaines statues aient été réalisées gratuitement, d’autres avoisinent les 60.000 euros.

Okuda en Espagne, aux Etats-Unis et… en territoire français ? Justement, le sculpteur s’est récemment rendu à Tahiti, pour un projet de rénovation urbaine. Dans le cadre du 40e anniversaire de l'Office polynésien de l'habitat (OPH), des fresques vibrantes de couleurs ont été peintes par Okuda et son équipe, sur des bâtiments de la ville de Papeete. L’une d’elle atteint une surface de 500m² : la plus grande fresque jamais réalisée à Tahiti. 

Nous vous recommandons

Muriel PONARD

Muriel Ponard

Littéraire touche-à-tout, Muriel a voyagé en Asie et en Amérique avant de poser ses valises à Valence. Découvrez avec elle toute la richesse de la culture et de la vie valencienne.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour