Les Boles del Drac : la nostalgie des années 90 en langue valencienne

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 22/04/2018 à 23:07 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : © Edicions Bromera
les boles del drac

Saviez-vous que les dessins animés qui ont fait les beaux jours du Club Dorothée en France comme Dragon Ball, Muscleman ou Dr. Slump étaient doublés en valencien pour le plus grand bonheur des xiquets et xiquetes ? Surfant sur la vague nostalgique des années 90, le journaliste Vicent Marco sort ce mardi 24 avril son nouveau livre, « Les Boles del Drac ». Illustré avec humour par Raúl Salazar, la paire de trentenaires nous fait voyager dans leur enfance, celle liée à Fido Dido, aux glaces pieds et au Tang.

La télé comme dénominateur commun

« Bola de Drac », c’est le nom valencien de Dragon Ball, dessin animé japonais extrêmement populaire à travers le monde. C’est également le titre qu’a choisi le journaliste Vicent Marco pour son nouveau livre. Un livre qui prend plaisir à rappeler les souvenirs des Valenciens nés entre la fin des années 70 et le début des années 90. A cette époque, l’ancienne chaîne locale valencienne, Canal 9, venait tout juste d’être inaugurée. « C’est vraiment un hasard, mais la présentation du livre aura lieu la veille de la réouverture de la chaîne locale valencienne sous le nom de A punt » souligne Vicent.

A cette époque, et comme en France avec le Club Dorothée, les enfants se retrouvaient devant leur télévision pour regarder l’émission A la babala et son florilège d’animes japonais : Oliver i Benji (Olive et Tom), Musculman (Muscle Man) mais bien sûr Bola de Drac (Dragon Ball). Tous ces dessins animés étaient doublés en valencien : « C’était incroyable d’avoir des dessins animés dans notre propre langue ! »

Cap a un món d’encís, un país encantat. Anirem sense parar, sempre cap avaaaaant.

Le succès était tel que la chaîne raflait 50% de l’audimat de la région au moment de la diffusion des aventures de Son Goku et de ses comparses. Pas étonnant que les conversations entre Valenciens de cette génération font régulièrement mention au Bolas de Drac.

Etre xiquet valenciano dans les années 90, ça ressemblait à quoi ?

Le retour des années 80 à la télévision avec notamment la série Stranger Things, ou des années 90, avec la sortie au cinéma de Ready Player One plus récemment, n’est pas dû au hasard selon Vicent Marco: « Quand on se rapproche de la quarantaine, la fibre nostalgique prend le dessus. Maintenant cette génération gagne sa vie, a un travail. De nombreux événements autour de ces décennies sont organisés comme le festival 4ever Valencia Fest qui aura lieu les 29 et 30 juin prochain ».

il manque encore 5 boules à Vicent et Raul
Vicent Marco (à gauche) et Raúl Salazar (à droite)

 

Le livre ne se centre pas uniquement sur la télévision mais également sur les habitudes des Xiquets de l’époque : jouer au football avec un bocadillo à la main, partir à l’aventure en vélo, revenir à la maison avec une bosse ou des écorchures… Même si les jeux vidéo en étaient à leur début, Vicent en garde un souvenir marqué : « Je jouais beaucoup à Outrun dans les salles d’arcade. Ensuite j’ai joué à Civilisation sur mon ordinateur. En vérité, j’y joue encore aujourd’hui ! »

Depuis cette époque, tout a bien changé : « Les enfants avaient plus de liberté à l’époque car notre temps libre était vraiment consacré aux loisirs en tant que tel. Maintenant, il faut que les dessins animés soient éducatifs ou en anglais pour commencer à apprendre. J’ai l’impression que dans notre société actuelle, l’enfance dure de moins en moins longtemps ».

Les deux auteurs, en cherchant des événements marquants de leur enfance respective, on fait de ce livre un témoin entre générations : « Les enfants de cette époque, devenus parents à leur tour, se rappelleront de ces choses avec leurs enfants et leur raconteront leur enfance. Le but du livre c’est ça : que les gens se souviennent. »

Une présentation et une participation à la 53e Foire du Livre.

La présentation de Boles de Drac aura lieu ce mardi 24 avril à 19h30, dans la salle Petxina du Théâtre La Estrella. Seront présents Vicent et Raul, co-auteurs du livre mais aussi Carme Juan, présentatrice de l’émission « A la babala » et de Jaume Costa, le chanteur du générique de « Bola de Drac ».

Vicent Marco sera également présent lors de la 53e Foire du Livre de Valencia du 26 avril au 6 mai pour plusieurs séances de dédicace. A cette occasion, le 1er mai, un événement spécial sera organisé : les participants devront retrouver les 7 boules de cristal ! D’ailleurs que ferait Vicent s’il parvenait à toutes les réunir ? « Je demanderai plus d’empathie à travers le monde. C’est ce qui manque. Tout serait tellement plus facile. Ça ou alors l’immortalité ! »

Et vous, que feriez-vous avec les 7 Boles de drac ?

Sur le même sujet
22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale