Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INCENDIES – Des gestes simples pour sauvegarder nos forêts

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 14/06/2018 à 23:05 | Mis à jour le 14/06/2018 à 23:05
Photo : © LPJV
Un panneau prévenant du risque d'incendies sur la route d'El Palmar au sud de Valencia

Chaque été, c'est LA préocuppation des pouvoirs locaux. Les incendies de forêts brûlent régulièrement des milliers d'hectares dans la région. Pourtant, des gestes simples à la portée de tous permettraient d'éviter le pire.

La forêt, un acteur économique et écologique de la région Valencienne

La région Valencienne, malgré sa pluviométrie faible et ses températures moyennes élevées, compte dix parcs naturels protégés et huit sierras (chaînes de montagne) qui remplissent des fonctions écologiques et sociales indéniables : les arbres protègent les sols de l'érosion, régulent leur disponibilité en eau, protègent des inondations en régulant le débit des rivières, abritent des zones refuges pour les espèces de la faune et de la flore. Mais surtout, ils sont sources d'oxygène et luttent contre la pollution atmosphérique.

Au-delà des fonctions naturelles, les forêts et parcs de la région jouent également un rôle économique prépondérant : ils représentent des zones de loisirs, fournissent des matières premières essentielles et participent à la richesse du paysage si essentiel pour le tourisme.

Les moyens techniques mis en place

Un helicoptère incendie en intervention près de Xalo

Consciente de l'importance de l'impact économique que peuvent avoir les incendies pour la région, la Comunitat Valenciana a fortement investi dans les dispositifs de prévention. En effet la région s'est dotée de deux drones spécialement dédiés à la surveillance des incendies. Déployés essentiellement la nuit, ils aideront à délimiter le périmètre concerné par les feux de forêts et à détecter les points chauds grâce à l'utilisation de caméra thermique pour créer une cartographie des risques incendies. Ils permettront ainsi d'établir des stratégies de lutte dès les premières heures du matin.

Autre zone concernée, le parc naturel de l'Albufera qui s'est vu doté en 2017 de plusieurs canons à eau autour de la ville d'El Saler. Ces canons qui projettent entre 14 et 15.000 litres d'eau par minute (contre 6.000 pour un hydravion) utiliseront également conjointement des caméras thermiques.

Le facteur humain déterminant pour la survie des espaces

La prévention contre les incendies met la volonté de l'action humaine au c?ur de sa stratégie. En effet, seulement 23% des incendies forestiers qui se produisent dans la région de Valence sont d'origine naturel (foudre). Le reste est d'origine humaine, qu'elle soit criminelle ou dû à une négligence. Si la pyromanie échappe à toute logique de prévention, des gestes simples permettent de réduire les départs de feux involontaires.

Des règles basiques sont imposées dans la forêt ou à au moins 500 mètres de celle-ci :

ECOBUAGE :

La technique de débroussaillement par le feu est interdit dans la région valencienne du 1er juillet au 30 septembre mais peut varier en fonction du niveau hydrométrique.

  • Faire un feu (barbecue, écobuage) n'est autorisé que dans les endroits préparés et autorisés à cet effet.
  • Lorsque le niveau d'incendie est classé 3, il est strictement interdit de faire tout type de feu.
  • Il faut éteindre soigneusement tous les mégots et allumettes en utilisant un peu d'eau ou du sable par exemple. Ne pas les jeter au sol et encore moins lorsqu'ils sont allumés. Utiliser les poubelles et mieux encore, les garder sur soi pour s'en débarrasser à son domicile ou en-dehors de la zone forestière.
  • Il est important de toujours ramasser ses déchets dans la forêt. Au-delà de la propreté, cela permet de ne pas favoriser la propagation des incendies par l'intermédiaire de produits à haut potentiel combustible.

De nombreux incendies en bordure de chemin et sentiers forestiers sont également associés au transit de véhicules à moteur. Les incendies sont parfois provoqués par une étincelle de pot d'échappement, le stationnement sur des zones de végétation sèche et dans la majorité des cas ou par des mégots non éteints jetés par la fenêtre.

C'est pourquoi, il est impératif :

  • De circuler sur les chemins et pistes autorisés
  • De ne pas couper à travers champ.
  • Respecter la limite de vitesse qui est de 30km/h sur les pistes forestières.
  • D'équiper son véhicule de dispositifs de sécurité (pare-étincelles sur le pot d'échappement, protection des radiateurs et autres parties chaudes du moteur) pour pouvoir circuler sur des pistes forestières de manière habituelle.
  • De garer son véhicule de manière à ce que le pot d'échappement soit éloigné de la végétation herbacée.
  • De stationner sur les chemins sans gêner le transit d'autres véhicules et plus particulièrement des véhicules d'urgence.
  • De stationner son véhicule dans le sens du départ pour éviter d'avoir à manoeuvrer en cas d'urgence.

Par ailleurs, il est strictement interdit de fumer en manipulant des machines, moteurs, outils ou matériel inflammable ou explosif. Jeter un mégot depuis son véhicule constitue une infraction stipulée dans les règlementations en vigueur sur le trafic et la sécurité routière et coûte 4 points sur le permis de conduire. Il est donc indispensable d'utiliser le cendrier de son véhicule.

Se tenir informé par le GVA 112 :

Si vous détectez un incendie, appelez immédiatement le 112 !

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet