Samedi 15 août 2020

Ce weekend, Valencia sera l’épicentre de la moto

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 05/11/2017 à 23:55 | Mis à jour le 10/11/2017 à 09:55
Photo : ©Box Repsol
Les coureurs de MotoGP lors de l'édition 2016 du Grand Prix de Valencia

Depuis 1999, la Comunitat Valenciana à la chance d'accueillir une des étapes du championnat du monde de motoGP. Et c’est ce 12 Novembre 2017 à Cheste qu’aura lieu le dénouement de cette compétition.

 

Márquez ou Dovizioso ? C’est Valencia qui décidera !

Le Circuit Ricardo Tormo décidera du titre de MotoGP entre l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) et l'Espagnol Marc Márquez (Honda), séparés par 21 points au classement. Si une victoire finale de l’Italien tient du miracle (Il faudrait que Marquez fasse moins bien qu’une 13e place et que l’Italien arrive premier), il ne fait aucun doute que les gradins seront pleins à craquer de locaux venus supporter leur champion.

Les deux pilotes Dovizioso et Marquez se disputeront le titre mondial à Valencia

Le circuit de Cheste est coutumier de ce type d’événements. En 2006 Rossi perdait le titre lors de la dernière course : une chute dans les derniers tours livrait sur un plateau la victoire finale à l’Américain Hayden.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que Dovizioso joue un titre mondial au finish. Courant à l’époque en catégorie 250cc, l’Italien pouvait espérer chiper la première place à l’espagnol Jorge Lorenzo. En terminant 4e de la course, le natif de Palma de Mallorca validait son titre de champion du monde.

Mais c’est surtout l’édition 2015 de la course Valencienne, plus connue comme La Course du Siècle qui est restée dans les mémoires. Opposé à Rossi et Marquez, Lorenzo réalisait une course parfaite et remportait son 3e titre mondial pour le plus grand bonheur des spectateurs venus assister en masse à l'événement.

Une course qui pèse dans l’économie locale

Ce n’est plus une surprise : tous les billets ont été vendus depuis le mois de septembre. Les tribunes seront pleines à craquer de 120.000 fans de sport mécanique. Une affluence qui contribue à la santé de l’économie locale, de nombreux hôtels de la région affichant complet pour l'occasion.

L'affiche de l'édition 2017 du Grand Prix de Valencia

 

Sur les 5 dernières éditions de la course, seule celle de 2014 n’avait pas vendu la totalité de sa billetterie, avec 96 % de places écoulées. Devant un tel succès, les responsables de la gestion du circuit cherchent à augmenter la capacité d'accueil et d’étoffer les offres pour les professionnels. Ainsi 3 millions d’euros vont être investis dans la création d’un nouveau bâtiment qui hébergera salle de presse, bureaux, gymnase et le siège de la Fédération Valencienne de Sport Automobile. La livraison de ce nouvel édifice est attendue pour le Grand Prix 2018.

En lieu et place des actuels bureaux seront construits entre 10 et 12 loges VIP et une nouvelle tribune d’une capacité de 8.000 personnes. Il ne fait aucun doute que le Circuit Ricardo Tormo a encore de beaux jours devant lui.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

HISTOIRE

Le Dénia renaît fièrement de ses vestiges

Construit entre le XIe et le XIIe siècle, le château de Dénia a fortement influencé la topographie de sa ville éponyme, située dans la province d’Alicante, en pleine Communauté valencienne.